Figures de retournement de tendance : analyse technique – troisième partie

Récemment, nous vous faisions découvrir dans un premier article l’analyse technique expliquée : première partie et abordions ensuite les figures graphiques dans l’analyse technique expliquée : deuxième partie. Dans cette troisième partie, je vais vous expliquer les figures de retournement. Comment reconnaître ces figures chartistes et que nous disent-elles ?

Les sujets abordés dans le présent article :

  • Figure tête-épaule
  • Double top
  • Double bottom
  • Rounding bottom
  • Renversement bump and run

La figure de retournement de tendance : tête-épaule

Une des figures de retournements techniques (patterns) les plus connues est la figure tête-épaule. Avant de rentrer dans les détails, il est important que vous sachiez que l’indicateur de retournement de tendance doit d’abord s’être formée dans son intégralité pour être fiable.

Le graphique ci-dessus est un exemple d’une figure tête-épaule. Un retournement de tendance n’aura lieu qu’après la formation de la figure. La figure tête-épaule est une figure de retournement négative.

Les étapes de formation de la figure de retournement de tendance

Une première épaule se forme d’abord à gauche, il s’agit du cours atteint le plus haut de la tendance. Après ce sommet, le cours se corrige en direction de la ligne de cou (autrement dit, la ligne de support).  À partir de ce support, le cours rebondit pour atteindre une nouveau sommet, la tête de la figure.

Après la formation de la figure, une nouvelle correction suit en direction de la ligne de cou qui fait encore office de support. Ce niveau de support est le point de départ de l’épaule de droite.  Cette épaule est un sommet moins élevé sur le graphique, ce qui constitue par définition un signe technique faible.

Après la formation de l’épaule de droite, nous pouvons nous concentrer sur la ligne de cou. Ce niveau de support est souvent horizontal, tout comme dans l’exemple. Mais une légère inclinaison dans les deux sens est également possible. Au plus la ligne de cou baisse, au plus la figure est négative.

Comment se valide la figure de retournement de tendance tête-épaule ?

La figure ne sera validée qu’après la rupture à la baisse de la ligne de cou. Après cette rupture baissière sous la ligne de support, on peut techniquement s’attendre à ce que la baisse se poursuive. En tant qu’investisseur, vous pouvez donc anticiper en prenant une position short après cette rupture à la baisse.

Outre la figure standard, il existe également un indicateur de retournement de tendance inverse. Il s’agit de la même figure mais inversée. C’est un indicateur de retournement de tendance bullish (retournement haussier). Le graphique ci-dessous est un exemple de ce modèle d’inversion.

 

La figure de retournement de tendance : double top

La figure suivante est le double top. Cette figure est également une structure de retournement négative qui annonce souvent la fin d’une tendance haussière. Comme son nom l’indique, il doit absolument s’agir de deux sommets bien qu’il est également possible que plusieurs sommets se forment au même niveau.

Après une tendance à la hausse, un premier sommet se forme, suivi d’une correction du cours.  Le niveau de support de la correction est important pour la suite de la figure. Ce creux forme le  niveau de support après la formation du deuxième sommet.

Les volumes dans lesquels le deuxième sommet est atteint sont moins importants. Lors de la formation du double top, les cours ne parviennent pas à rompre la résistance du premier top à la hausse une deuxième fois. Les sommets ne doivent pas se situer exactement au même niveau, bien qu’une différence de plus de 1 % est exceptionnelle.

La baisse qui suit le deuxième sommet s’accompagne d’un regain de volume. La pression vendeuse augmente clairement. Comme mentionné ci-dessus, il existe des variantes à cette configuration à deux sommets. La condition est que les sommets se forment au même niveau.

La figure de retournement ne sera confirmée qu’après la rupture à la baisse sous le niveau de support. Plus le niveau de la rupture est élevé, plus la figure négative sera fiable.

Après une cassure à la baisse, l’ancien niveau de support se transforme en niveau de résistance. Ce niveau est souvent approché par la suite, comme vous pouvez le constater dans le graphique AEX ci-dessus.

Le double bottom

La figure inverse est le double bottom. La signification et l’exécution sont totalement identiques mais à l’inverse du double top. Le double bottom est une indicateur de retournement de tendance positif.

La figure rounding bottom

Le rounding bottom est une figure de retournement positive et s’utilise pour le plus long terme. Un rounding bottom a besoin de plus de temps pour se former. Cette figure peut en effet être interprétée comme une figure tête-épaule inversée mais sans épaules précises.

Le cours de cette figure connaît quatre phases :  une première phase baissière suivie de la formation du creux, et ensuite une phase haussière pour se terminer par la cassure.

La première phase de cette figure de retournement est la baisse vers le creux. Cette baisse peut se présenter sous différentes formes : soit une belle courbe, qui se forme progressivement, soit une ligne en zig-zag.

Le creux quant à lui est en forme de U. Une forme de V n’est pas à exclure. Le temps nécessaire à la formation du creux détermine la profondeur du creux.

La hausse est la phase qui suit la formation du creux. La durée de la hausse doit être environ identique à la durée de la baisse. Si la hausse est trop rapide, le creux n’est plus arrondi.

Enfin, la cassure : celle-ci se produit lorsque le cours casse au-dessus du niveau identique au niveau du début. La ligne de résistance est clairement visible sur l’exemple ci-dessus.

Idéalement, le volume est élevé au début de la formation de la figure de retournement. Or, celui-ci baisse au fur et à mesure que le cours poursuit sa baisse. Il est important qu’il y ait un regain de volume après la formation du creux et que la cassure s’accompagne d’un volume relativement élevé.

Logiciel d’analyse technique

Pour réaliser soi-même une bonne analyse technique, un logiciel d’analyse technique est essentiel. La plateforme de trading de LYNX est dotée de nombreux outils pour vous aider à dessiner des lignes de support, de résistance et de tendance en toute simplicité qui vous permettent une approche des graphiques d’un point de vue technique.

Le logiciel dispose également de plus de 80 indicateurs techniques. Je vous donnerai plus de détails à ce sujet dans le dernier article sur l’analyse technique.

P.S.

Vous souhaitez suivre un cours ou une Masterclass sur l’analyse technique ? Inscrivez-vous gratuitement à une Masterclass de LYNX. Le studio de LYNX accueille chaque semaine différents experts boursiers. Lors de ces Masterclasses en ligne, ils abordent plusieurs sujets, dont l’analyse technique. Vous pouvez également revoir toutes les Masterclasses enregistrées antérieurement dans les archives  Masterclass de LYNX.

Les informations contenues dans le présent article ne constituent pas un conseil en investissement et ne recommandent aucun investissement. L’auteur n’a aucune position dans un des instruments financiers mentionnés ci-dessus. 

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX Ou Twitter.

Articles similaires

Contact icon Appelez le
(+33) 09 75 18 73 93
Contact icon Contactez nous par courriel
info@lynxbroker.fr
Contact icon Commencez un chat avec
un collaborateur