Vertical spreads : le call spread et le put spread

Les adeptes des options n’ont pas l’habitude d’acheter des options call ou put individuelles. Ils préfèrent souvent utiliser des spreads. Vous souhaitez anticiper et profiter d’une hausse ou d’une baisse à l’aide d’options call ou put ? Dans ce cas, un vertical call spread (en cas de hausse) ou un vertical put spread (en cas de baisse) peut s’avérer une bien meilleure idée que de miser sur une option call ou put individuelle.

À l’aide d’un exemple pratique, je vous explique pourquoi cette stratégie est souvent bien plus rentable que ce que vous rapporterait l’achat d’une option individuelle.

La première partie de cet article est consacrée au vertical call spread et la deuxième partie au vertical put spread.

Vertical spread, call spread et put spread

spread vertical - call spread - put spread - illustration vallée

Le vertical call spread comme stratégie d’options

Si vous vous tournez vers les options, vous pouvez utiliser un vertical spread pour profiter d’un mouvement attendu de la valeur sous-jacente. Cette combinaison d’options se compose d’options achetées et émises. Si vous anticipez d’une hausse, vous utilisez alors un vertical call spread (bull spread).

Voici un exemple d’un vertical call spread. Dans notre exemple, les transactions suivantes sont exécutées :

  • Achat : option call 40 $
  • Vente : option call 45 $

spread vertical - call spread - put spread - graphique ascension

À quel moment cette stratégie devient-elle intéressante ?

Cette stratégie est utilisée notamment lorsqu’une hausse de la valeur sous-jacente est attendue. Vu qu’une prime d’option est payée pour le vertical spread, il est important que la hausse soit solide. Si la valeur sous-jacente ne bouge que très peu, la construction d’options sera généralement perdante.

Vertical call spread : explications de la théorie

Une combinaison d’options permet de réduire l’investissement ainsi que les risques des grecques. Le bénéfice maximal et la perte maximale étant fixes, vous connaissez au préalable le risque auquel vous vous exposez.

Une prime de 2 $ a été payée pour la construction susmentionnée, le seuil de rentabilité se situe donc à 42 $. Si à l’échéance nous nous situons sous les 40 $, nous perdons notre mise car les deux options n’ont plus aucune valeur.

Dans ce cas, la perte totale s’élève à 200 $. Il s’agit également de notre perte maximale que nous pouvons subir avec cette construction. Si vous aviez acheté une option put individuelle, vous auriez payé une prime de 5 $. Votre perte maximale s’élèverait dès lors à 500 $ au lieu de 200 $.

Si le cours de la valeur sous-jacente arrive à échéance au-dessus des 42 $, alors la position est rentable. Ce gain est toutefois plafonné à 300 $. Ce gain maximal est calculé comme suit si le cours est supérieur à 45 $ :

45 $ – 40 $ = 5 $.

Il reste à déduire 2 $ (prime payée) de ces 5 $. Le montant restant correspond à 3 $. Le multiplicateur étant de 100, le gain maximal correspond donc à 300 $.  

Pour cette construction d’options, vous payez une prime et le thêta est négatif (valeur temps). Ceci signifie que l’écoulement du temps ne joue pas en votre faveur. La valeur temps de votre option diminue à mesure que le temps s’écoule, ce qui fait diminuer la valeur de votre option sans pour cela nécessiter un mouvement du cours de la valeur sous-jacente. De là l’importance que ce thêta soit le plus bas possible.

Les avantages du vertical call spread

  • Investissement limité
  • Risque limité au niveau des grecques des options
  • Excellent ratio risque / rendement

L’inconvénient du vertical call spread

  • Gain plafonné

La meilleure durée et le meilleur prix d’exercice

En vous positionnant moyennant un vertical call spread, vous vous attendez donc à un mouvement haussier. Vous devez donc choisir le prix d’exercice et la durée des options en fonction de cette attente.

Choisir le prix d’exercice

Pour le prix d’exercice, je vous conseille d’acheter un call spread à la monnaie ou en dehors de la monnaie. Plus le spread est en dehors de la monnaie, moins vous payez pour ce spread. En revanche, à mesure que le temps s’écoule, la probabilité que les options arrivent à échéance dans la monnaie diminue.

Choisir la durée

La durée que vous choisissez a un peu moins d’importance pour cette stratégie. À cause du risque limité au niveau des grecques des options, vous pouvez vous lancer dans une position à plus long terme, tout comme vous pouvez opter pour une position d’une semaine. Cependant, plus la durée est courte, plus le thêta de la combinaison est élevé.

Gestion de positions

Vous aviez bien vu et le cours de la valeur sous-jacente augmente ? Dès lors, vous avez deux possibilités. La première possibilité est d’attendre l’échéance et de fermer la combinaison peu avant l’échéance.

Si le vertical call spread est dans la monnaie, alors vous constaterez dans de nombreux cas que la combinaison vaut moins que la valeur intrinsèque. Plus la date d’échéance est lointaine, plus la différence entre la valeur intrinsèque et la valeur de la combinaison sera grande. Ceci s’explique par le fait qu’à ce moment-là, la valeur temps de l’option émise est supérieure à celle de l’option achetée.

La deuxième possibilité n’est pas plus compliquée. Si vous ne voulez pas attendre jusqu’à l’échéance et que vous préférez directement empocher votre gain, alors vous pouvez fermer la combinaison d’options.

Par contre, si le cours de la valeur sous-jacente baisse contrairement à vos attentes, alors vous pouvez racheter l’option call émise. Dans ce cas, vous pouvez la racheter à un prix peu élevé. De la sorte, vos options call émises vous rapportent de l’argent et vous conservez les options achetées en portefeuille. Dans cette situation, les options achetées sont à perte, bien entendu.

Exemple pratique d’un vertical call spread

Imaginez que vous vous attendez à une hausse de l’indice CAC 40 au cours des prochaines semaines. Si la volatilité est élevée, alors la prime (valeur temporelle) des options est élevée. Cette situation se traduit par des prix des options élevés et un thêta élevé (perte de valeur temps). Pour diminuer votre investissement et réduire l’exposition aux grecques, l’achat d’un vertical call spread est un choix judicieux.

Cliquez sur le bouton droit de la souris dans la Plateforme de trading de LYNX. L’OptionTrader est disponible par le biais du menu Outils de trading.

Comme vous pouvez le constater ci-dessous, l’OptionTrader affiche tous les prix des options disponibles sur le CAC 40 . À gauche de l’écran, vous pouvez choisir la date d’échéance souhaitée.

Le tableau ci-dessus affiche les prix d’exercice et les primes d’option des options call sur le CAC 40 qui expirent le 21 février 20. Il s’agit des prix d’exercice et des primes d’option en vigueur le 14 janvier 2020.

Décryptage

Lorsqu’une option call individuelle sur l’indice CAC 40 est achetée dont le prix d’exercice est de 6 100 points, alors l’investissement correspond à 52,10 €. Et ce, tandis que le niveau de l’indice CAC 40 s’élevait à 6 027,04 points à ce moment-là. La prime de cette option se compose intégralement de la valeur temporelle vu que l’option est en dehors de la monnaie.

L’option call achetée a par défaut un delta positif, un gamma positif, un véga positif et un thêta négatif. Dans la plupart des cas, lorsque vous investissez dans des options vous ne recherchez pas à profiter d’une hausse ou d’une baisse de la volatilité mais bien d’un mouvement du cours de la valeur sous-jacente, il est recommandé de limiter le plus possible l’exposition aux grecques des options.

Dans ce cas, vous pouvez mettre en place un vertical call spread en achetant l’option call dont le prix d’exercice est de 6 100 points et en émettant l’option call à 6 200 points.  La prime reçue pour l’option call dont le prix d’exercice est de 6 200 points s’élève à 16,90 €. L’option call à 6 100 points a coûté 52,10 €, l’investissement total revient donc à 35,20 € (52,10-16,90). Le risque diminue à hauteur de 16,90 €. En contrepartie, votre gain est plafonné à 100 points moins votre investissement. Concrètement, il s’agit de 100-35,20 = 64,80 €. Si vous n’achetez qu’une seule option call à 6 100 points, alors, théoriquement, le bénéfice est infini.

Utiliser les outils de trading

Ouvrez le Strategy Builder de l’outil OptionTrader afin de mettre en place ce vertical call spread et procéder à l’achat en une seule fois. C’est simple. Cliquez sur les options call de votre choix dans le Strategy Builder. Celles-ci sont affichées dans la fenêtre.  L’OptionTrader reconnaît la stratégie d’options et indique directement s’il s’agit ici d’un bull spread ou d’un vertical call spread. Si vous cliquez sur ajouter à la fenêtre de cotation (Add to Quote Panel), le bull call combiné apparaît dans la fenêtre de cotation (Quote Panel) en haut de l’écran. Vous constatez immédiatement que cette construction d’options coûte 35,3 € si vous décidez d’acheter au prix vendeur actuel.

Les grecques de ce call spread sont les suivantes  :

 Delta  Gamma  Véga Thêta
 1,9  1  22,3 -3,52

 

Le delta positif indique que lors de la prise de position pour cette construction d’options, chaque hausse d’un point de la valeur sous-jacente rapporte 1,9 €. Il y a lieu de remarquer que tant le gamma, le véga que le thêta sont peu élevés, malgré l’importante volatilité sur le marché. Le thêta de -3,52 indique qu’au moment où la position est prise, la combinaison d’options perd chaque jour 3,52 € au niveau de la prime. Une perte de la valeur temps de 3,52 € sur base journalière est assez importante pour un investissement de 352,20 €. L’option arrive à échéance dans 38 jours (jours de négociation). L’érosion de la valeur temps va commencer à s’accélérer. Pour l’option call 6 100 uniquement, le thêta devrait s’élever à 9.

Voici deux exemples pour illustrer les avantages d’un vertical spread par rapport à une option individuelle.

Exemple 1 : échéance sans valeur

Si vous vous êtes trompé et que le CAC 40 cote sous les 6 100 points le 21 février, alors vous perdez votre mise. Le vertical call spread vous fait perdre 352,20 €, contre 521 € dans le cas d’une option call individuelle.

Exemple 2 : hausse limitée

Dans notre deuxième exemple, l’indice CAC 40 cote à l’échéance à un niveau de 6 150 points.

 CAC 40  14-janvier 21-février
 Option call 6 100  52,20 €  50,00 €
 Option call 6 200 16,90  0 €
 Total  35,30 € 50 € (+41 %)

 

Si vous aviez acheté une option call individuelle, alors vous auriez réalisé une perte de 2,20 € par option. Et ce, tandis que CAC 40 a grimpé de 130 points. La valeur de l’option call achetée a baissé de 52,20 € à 50,00 €. Si vous n’aviez acheté que cette option, alors votre perte aurait été de 2,20 € par option. La valeur de l’option call émise a baissé de 16,90 € à 0 €. Le gain par option est donc de 16,90 €. La valeur totale du vertical spread a donc augmenté de 35,30 € à 50 €, il s’agit d’une hausse de 41 %.

En combinant des options, le risque ainsi que l’investissement sont moins importants comme le démontre notre exemple du CAC 40.

Graphique de performance

Ouvrez le Profil de Performance sous l’onglet Outils d’Analyse en cliquant sur l’option avec le bouton droit de votre souris.

Vous pouvez consulter les gains ou les pertes attendus dans chaque situation possible. Le tout est affiché dans un schéma ou un tableau. Ci-dessous, vous apercevez le Graphique de performance du vertical call spread que nous avons abordé. Comme vous pouvez le constater, la perte maximale est de 352 € environ et le gain maximal est limité par le call émis jusqu’à 648 € environ.

Le vertical put spread comme stratégie d’options

Un investisseur peut utiliser un vertical put spread pour profiter d’une baisse attendue de la valeur sous-jacente. Cette combinaison d’options se compose d’options achetées et émises. Si vous anticipez pour profiter d’une baisse, utilisez un vertical put spread (bear spread).

Voici un exemple d’un vertical put spread. Dans notre exemple, les transactions suivantes sont exécutées :

  • Achat : option put 40 $
  • Vente : option put 35 $

spread vertical - call spread - put spread - graphique descendant

À quel moment cette stratégie devient-elle intéressante ?

Cette stratégie est utilisée notamment lorsqu’une baisse (solide) de la valeur sous-jacente est attendue. Il est important qu’un mouvement soit imminent. Si le prix de la valeur sous-jacente baisse ou stagne alors cette stratégie s’avèrera rentable.

Vertical put spread : explications de la théorie

Une combinaison d’options permet de réduire l’investissement ainsi que les risques des grecques. Le bénéfice maximal et la perte maximale étant fixes, vous connaissez au préalable le risque auquel vous vous exposez.

Une prime de 2 $ a été payée pour la construction susmentionnée, le seuil de rentabilité se situe donc à 38 $. Si les options arrivent à échéance au-dessus des 40 $, nous perdons notre mise car les deux options n’ont plus aucune valeur lorsqu’elles arrivent à échéance.

Dans ce cas, la perte totale s’élève à 200 $. Il s’agit également de notre perte maximale que nous pouvons subir avec cette construction. Si vous aviez acheté une option put individuelle, vous auriez payé une prime de 5 $. Votre perte maximale s’élèverait dès lors à 500 $ au lieu de 200 $.

Si le cours de la valeur sous-jacente arrive à échéance sous les 38 $, alors la position est rentable. Ce gain est toutefois plafonné à 300 $. Ce gain maximal est calculé comme suit si le cours est inférieur à 35 $ :

40 $ – 35 $ = 5 $.

Il reste à déduire 2 $ (prime payée) de ces 5 $. Le montant restant correspond à 3 $. Le multiplicateur étant de 100, le gain maximal correspond donc à 300 $.

Pour cette construction d’options, vous payez une prime et le thêta est négatif. Concrètement, le temps qui passe ne joue pas en votre faveur. La valeur temps de votre option diminue à mesure que le temps s’écoule, ce qui fait diminuer la valeur de votre option sans pour cela nécessiter un mouvement du cours de la valeur sous-jacente. De là l’importance que ce thêta soit le plus bas possible.

Les avantages du vertical put spread

  • Investissement limité
  • Risque limité par rapport aux grecques des options
  • Excellent ratio risk/reward

L’inconvénient du vertical put spread

  • Un gain maximalisé

La meilleure durée et le meilleur prix d’exercice

En vous positionnant moyennant un vertical put spread, vous vous attendez donc à un mouvement baissier. Vous devez donc choisir le prix d’exercice et la durée des options en fonction de cette attente.

Choisir le prix d’exercice

Pour le prix d’exercice, je vous conseille d’acheter un put spread à la monnaie ou en dehors de la monnaie. Plus le spread est en dehors de la monnaie, moins vous payez pour ce spread. En revanche, à mesure que le temps s’écoule, la probabilité que les options arrivent à échéance dans la monnaie diminue.

Choisir la durée

La durée que vous choisissez a un peu moins d’importante pour cette stratégie. À cause du risque limité au  niveau des grecques des options, vous pouvez vous lancer dans une position à plus long terme, tout comme vous pouvez opter pour une position d’une semaine. Cependant, plus la durée est courte, plus le thêta de la combinaison est élevé.

Gestion de positions

Vous aviez bien vu et le cours de la valeur sous-jacente baisse ? Dès lors, vous avez deux possibilités. La première possibilité est d’attendre l’échéance et de fermer la combinaison peu avant l’échéance.

Si le vertical put spread est dans la monnaie, alors vous constaterez dans de nombreux cas que la combinaison vaut moins que la valeur intrinsèque. Ceci s’explique par le fait qu’à ce moment-là, la valeur temps de l’option émise était supérieure à celle de l’option achetée.

La deuxième possibilité n’est pas plus compliquée. Si vous ne voulez pas attendre jusqu’à l’échéance et que vous préférez directement empocher votre gain, alors vous pouvez fermer la combinaison d’options.

Par contre, si le cours de la valeur sous-jacente augmente contrairement à vos attentes, alors vous pouvez racheter l’option put émise. Vous pouvez la racheter à un prix peu élevé. De la sorte, vos options put émises vous rapportent de l’argent et vous conservez les options achetées en portefeuille. Dans ce situation, les options achetées sont à perte, bien entendu.

Exemple pratique d’un vertical put spread

Imaginez que vous vous attendez à une baisse de l’indice CAC 40. Pour diminuer votre investissement et réduire l’exposition aux grecques, l’achat d’un vertical put spread est un choix judicieux.

Le tableau ci-dessus affiche les prix d’exercice et les primes d’option des options put sur le CAC 40 qui expirent le 21 février 2020. Il s’agit des prix d’exercice et des primes d’option en vigueur le 14 janvier.

Comprendre grâce à notre exemple

Voici un exemple d’un vertical put spread. Dans cet exemple, l’AEX cote à 6 031 points. L’indice devrait enregistrer une (solide) baisse selon les attentes, c’est pourquoi un put spread 5 900 / 5 800 points est acheté.

Lorsqu’une option put individuelle sur l’indice CAC 40 est achetée dont le prix d’exercice est de 5 900 points, alors l’investissement correspond à 45,60 €. Et ce, tandis que le niveau de l’indice est de 6 031 points. La prime de cette option se compose intégralement de la valeur temps vu que l’option est en dehors de la monnaie.

Comme mentionné supra, le montant investi pour le vertical put spread est inférieur à celui investi pour une option put individuelle. Dans l’illustration ci-dessus, vous pouvez clairement le constater. L’investissement d’une option put individuelle à 5 900 points s’élève à 45,60 € contre un investissement de 19,20 € « seulement » pour ce put spread.  Cette différence s’explique par l’option put à 5 800 points qui a été émise.

L’investissement est donc inférieur. En contrepartie, votre gain est plafonné à 100 points tandis que le gain maximal d’une option put individuelle correspond techniquement à 5 900 points. Il faut ensuite déduire l’investissement de ces 100 points. Le gain maximal de ce vertical put spread correspond donc à  100 € – 19,20 € = 80,80 € si l’CAC 40 cote à l’échéance sous le niveau des 5 800 points.

Action Option Prime
Achat PUT 5 900 45,60 €
Vente PUT 5 800 – 26,40 €
Total prime payée 19,20 €

 

Exemple 1 : échéance sans valeur

Si vous vous êtes trompé et que le CAC 40 cote au-dessus des 5 800 points, alors vous perdez votre mise. Le vertical put spread vous fait perdre 192 €, contre 456 € avec une option put individuelle.

Exemple 2 : hausse limitée

Dans notre deuxième exemple, l’indice CAC 40 cote à l’échéance à un niveau de 5 860 points.

AEX À l’achat À l’échéance
Option put 5 900 45,60 € 40,00 €
Option put 5 800 26,40 € 0 €
Total 19,20 € 40,00 € (+ 108 %)

Le trading des options avec LYNX BROKER

Le trading d’options implique des frais de transaction. Il est capital d’utiliser une plateforme de trading fiable. Chez LYNX BROKER, vous avez le choix parmi des options sur des marchés dans le monde entier. Grâce à ses tarifs très compétitifs, sa plateforme de trading primée, ses outils de pointe et la possibilité de négocier la quasi-totalité des options disponibles au niveau mondial, LYNX BROKER est le courtier en options par excellence.

résultats trimestriels acheter des options
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires