L’uranium est un combustible fossile abondant. Ces dernières années, le secteur de l’uranium a fortement souffert de l’accident nucléaire de Fukushima. Le cours de l’uranium a chuté, ce qui a également fait plonger le prix des actions sur l’uranium. Découvrez sans attendre comment investir efficacement dans l’uranium en 2021.

Les années ont passé depuis la catastrophe et depuis 2017, le cours de l’uranium a dessiné un creux (temporaire). C’est donc le moment idéal pour découvrir s’il existe des bonnes actions sur l’uranium.

Uranium trading : les meilleures actions pour investir dans l’uranium en 2021

uranium trading - uranium bourse - illustration pierre d'uranium

Différentes catastrophes nucléaires ont marqué l’histoire, affectant globalement l’énergie nucléaire. Pensez par exemple à l’explosion d’un réacteur de la centrale de Fukushima. Certains pays ont décidé d’accélérer le processus de sortie du nucléaire pour réagir à ces incidents tragiques. La réaction des marchés à l’égard du cours de l’uranium ne s’est pas faite attendre. En 2011, avant Fukushima, le prix de l’uranium s’élevait encore à 73 $. Par la suite, le marché s’est effondré pour atteindre son plus bas à 17,5 $ en novembre 2016.

Le prix de l’uranium est resté sous pression en 2018 et 2019. Pourtant, de nombreux producteurs d’uranium ont considérablement réduit l’exploitation pour soutenir le prix. À l’exception du Kazakhstan qui s’est imposé parmi les grandes puissances de l’uranium au cours de ces dix dernières années. Selon les derniers chiffres, le Kazakhstan représente plus de 40 % de la production totale. Au moment de la rédaction de cet article, le prix au comptant de l’uranium se situe à 33,25 $ par livre.

Contrairement aux autres matières premières, le prix de l’uranium semble avoir le vent en poupe. La demande est restée assez constante malgré la crise liée au coronavirus. L’offre a bien évidemment diminué à cause de l’impact du confinement sur l’économie dans le monde entier. Les principaux producteurs d’uranium tels que Kazatomrom et Cameco ont revu leur production pour les prochains mois à la baisse.

Qu’est-ce que l’uranium ?

L’uranium est un métal lourd utilisé comme combustible dans les centrales nucléaires et représente 11 % de la production d’électricité. Le principal avantage de l’énergie nucléaire est sa faible teneur en gaz à effet de serre. Le revers de la médaille sont les risques pour l’environnement liés à l’exploitation d’uranium et les déchets radioactifs qui sont générés.

Pourquoi investir en bourse dans l’uranium ?

Est-ce le bon moment pour investir dans l’uranium ? Les habitués des bourses savent bien que « acheter bas et vendre haut » est important pour être rentable à long terme. Le prix de l’uranium a atteint son sommet en 2007 à 143 $/lb. Aujourd’hui, celui-ci cote aux alentours de 32 $/lb. En d’autres termes, les actions sur l’uranium sont très bon marché. Or, une action sur l’uranium bon marché ne garantit pas la réussite.

· Le risque d’une prochaine baisse est limité

Nous avons constamment besoin d’électricité. La demande est donc permanente, or, l’énergie verte n’est pas capable de répondre seule à cette demande. C’est pourquoi il y a une demande opérationnelle d’énergie nucléaire. Cette énergie nucléaire a justement besoin d’uranium pour produire de l’électricité.

· La crainte mondiale d’une nouvelle catastrophe s’estompe

Après la catastrophe de Fukushima, l’énergie nucléaire a été délaissée. À l’heure actuelle, nous remarquons un retournement de tendance dans plusieurs grands pays comme la Chine où une vingtaine de sites nucléaires sont en construction. L’Inde qui a rejoint la Chine, prévoit de lancer 6 sites nucléaires par an. Morningstar estime qu’en 2025, la consommation d’uranium augmentera de 40 % par rapport à 2017. D’autres modèles prévoient que la demande va continuer d’augmenter jusqu’en 2030. En d’autres termes, c’est un scénario idéal pour une stratégie buy and hold. Selon l’Agence internationale de l’énergie atomique, la Chine et l’Inde envisageraient la construction de 200 centrales nucléaires supplémentaires à long terme. C’est tout à fait à l’opposé de ce qu’il se passe chez nous. Le territoire belge compte sept réacteurs nucléaires à eau pressurisée. En effet, une loi prévoit même la sortie du nucléaire entre 2023 et 2025.

· Des tensions au niveau mondial

Vu les tensions intercontinentales, les armes nucléaires sont assez prisées. La Corée du Nord, les États-Unis, la Russie, Israël ne sont pas les seuls à posséder des armes nucléaires. En effet, la Russie possède pas moins de 60 % des parts du marché de l’uranium. Cela fait de la Russie le numéro un en termes de force de frappe nucléaire.

· Une offre à la baisse et une demande à la hausse

Si vous connaissez bien les principes de base de l’économie, vous savez qu’une hausse de la demande fait augmenter les prix. Et vice versa. Le plus grand exploitant d’uranium au Canada a décidé de réduire son offre au cours des trois prochaines années. Les prévisions de croissance de la demande renforcent notre idée d’investir dans l’uranium en 2019 et 2020. Chaque fermeture de centrale nucléaire en Europe correspond à l’ouverture de 2 centrales nucléaires ailleurs. La demande d’uranium devrait se consolider si cette tendance se poursuit au cours des prochaines années.

· Une nouvelle demande

La solide baisse de tous les prix de l’énergie à l’exception de l’uranium semble suscité une nouvelle demande. Il semblerait qu’il n’existe actuellement aucune corrélation entre le prix de l’uranium et les prix des autres matières premières énergétiques. Pour l’instant, le hedging par le biais de futures sur l’uranium pourrait bien être intéressant pour les producteurs d’énergie.

Les meilleures actions pour investir dans l’uranium en 2021

1. L’action Cameco – CCO – CCJ

Cameco est un producteur d’uranium composé de deux divisions opérationnelles. D’une part, il y a l’extraction de l’uranium et d’autre part, toutes les prestations de services et l’ensemble des biens qui sont regroupés sous « Fuel services ». Pensez ici au raffinage, au trioxyde d’uranium, à l’hexafluorure d’uranium et au dioxyde d’uranium.

Cameco est le deuxième plus grand producteur d’uranium au monde et son action est cotée en bourse au Canada et aux États-Unis. Cameco produit 17 % de l’uranium mondial. Outre l’exploitation d’uranium, la société fournit également des services à l’industrie de l’uranium. Cameco occupe 1.900 personnes.

La baisse du prix de l’uranium de ces dernières années a amené Cameco a réduire ses coûts et améliorer son efficacité. Cameco bénéficiait de l’avantage de pouvoir fournir de l’uranium au-dessus du prix du marché. Les contrats forward sont des contrats à terme à un prix déjà déterminé avec les preneurs, sont fixés jusqu’à fin 2021.

Malgré la situation compliquée dans lequel se trouve le secteur, l’entreprise continue de payer un dividende. Contrairement à de nombreux autres producteurs qui ont disparu du devant de la scène, Cameco a vendu de l’uranium à un prix moyen de 36 $ par livre au cours de ces deux dernières années. C’est bien au-dessus du prix du marché de l’uranium il y a quelques mois d’ici.

L’action possède une capitalisation boursière de 5,77 milliards de dollars à la bourse américaine. 99,83 % des actions Cameco s’échangent en bourse. Ceci correspond à 395,8 millions d’actions Cameco. Le volume journalier moyen se situe à 3,17 millions d’actions, mesuré sur les trois derniers mois.

Le 14 décembre dernier, Cameco annonçait avoir temporairement suspendu ses activités sur le site de Cigar Lake et ce, à titre préventif. La réouverture dépendra de l’évolution de la situation liée à la COVID-19 mais la suspension devrait quand même durer plusieurs semaines. Cigar Lake est la plus grande mine d’extraction au monde, offrant au passage la meilleure des qualités en termes d’uranium. En revanche, les coûts liés à la maintenance ne sont pas suspendus pour Cameco. Ceux-ci sont estimés à 7 à 9 millions de dollars par mois.

Analyse technique de l’action Cameco

D’un point de vue technique, les événements récents observés sur le graphique sont plutôt intéressants. L’action Cameco a récemment cassé une ligne de tendance à la baisse, ce qui a signalé un changement de tendance.

uranium trading - uranium bourse - cameco hebdo

En regardant le graphique de plus près sur base journalière, l’action Cameco a enregistré une cassure de la figure en forme de fanion. Cette figure indique que le prix de l’action devrait poursuivre sa hausse après la cassure de la figure. Si l’on se réfère à la règle de mesure de la figure en forme de fanion, cette action devrait atteindre un niveau plutôt ambitieux de 20 $ par action.

uranium trading - uranium bourse - cameco journalier
Les recommandations

Découvrez ci-dessous les recommandations les plus récentes faites par plusieurs experts.

uranium trading - uranium bourse - cameco analyse fondamentale

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX et ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

Les chiffres fondamentaux de Cameco

Découvrez ci-dessous le bilan bénéfice/perte de l’action Cameco pour les derniers trimestres.

uranium trading - uranium bourse - cameco derniers trimestres

Le bilan de l’action Cameco sur base trimestrielle :

uranium trading - uranium bourse - cameco bilan trimestriel

2. L’action Uranium Energy – UEC

Uranium Energy est une société américaine. Elle fait partie des plus petits producteurs d’uranium encore actifs au sein du secteur. Uranium Energy occupe 45 collaborateurs. La société a progressivement diminué sa production pour booster le prix.

Uranium Energy a également investi dans différents projets d’uranium. La société a profité du prix de l’uranium peu élevé pour acheter des projets à prix bradés. Pensez ici au projet dans le Bassin de la Powder River. Dès que le prix de l’uranium repartira à la hausse, ces projets pourraient bien permettre d’obtenir de jolis résultats d’exploitation. Uranium Energy a également d’autres projets dans le Colorado, en Arizona, au Nouveau Mexique, au Texas et dans le Wyoming.

L’action Uranium Energy s’échange à la bourse américaine AMEX sous le symbole UEC. La société possède actuellement une capitalisation boursière de 384 millions de dollars. 93,9 % des actions s’échangent sur le marché secondaire. Ceci correspond à 210 millions d’actions du flottant. Le volume journalier moyen mesuré sur les trois derniers mois s’élève à 2,26 millions.

Analyse technique : Uranium Energy

D’un point de vue technique, on observe deux faits marquants concernant l’action Uranium Energy. Il y a eu la cassure de la ligne de tendance baissière qui a déclenché un retournement de tendance se résultant par une hausse volatile du prix, principalement due au fait que l’action sortait d’un rectangle.

Uranium Energy a enfin atteint le top de 2018, ce qui pourrait permettre au prix de stagner ou de reculer. Si l’action Uranium Energy devait dépasser le sommet de 2018, le prix atteint devrait être bien plus élevé.

uranium trading - uranium bourse - Necgen energy
Les recommandations

Découvrez ci-dessous les recommandations les plus récentes faites par plusieurs experts.

uranium trading - uranium bourse - Uranium Energy analyse fondamentale

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX et ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

Les chiffres fondamentaux d’Uranium Energy

Découvrez ci-dessous le bilan bénéfice/perte de l’action Uranium Energy pour les derniers trimestres.

uranium trading - uranium bourse - Uranium Energy derniers trimestres

Le bilan de l’action Uranium Energy sur base trimestrielle.

uranium trading - uranium bourse - Uranium Energy bilan trimestriel

3. L’action NexGen Energy – NXE

La dernière action de la liste des actions du secteur de l’uranium que nous abordons (sans pour cela être la moins bonne) est l’action NexGen Energy. La société est active dans l’exploration d’uranium. NexGen se concentre sur l’acquisition, la recherche et le développement de mines d’uranium au Canada.

Son projet Rook I propose l’extraction et la concentration d’uranium provenant du gisement Arrow. D’après la société, ce projet devrait aider à satisfaire l’augmentation de demande globale pour la production d’électricité à faible émission. La mine devrait être la plus grande mine d’uranium au monde et par surcroît, la moins chère, avec une production annuelle pouvant atteindre 25 millions de livres et un coût inférieur à 5 $ par livre.

NexGen Energy estime que la mine sera en mesure de faire concurrence à quasi chaque prix de l’uranium, et ce surtout vu que la demande mondiale d’énergie nucléaire augmente plus rapidement que le niveau enregistré avant la catastrophe de Fukushima. NexGen est plutôt sainement évaluée sur le marché à près de 600 millions de dollars, ce qui suggère que les investisseurs font preuve de confiance à l’égard de NexGen. Vous avez une tolérance au risque plus élevée ? Alors NexGen est une action à ne pas manquer.

Analyse technique de l’action NexGen Energy

Tout comme les deux autres actions que nous avons abordées, NexGen Energy a enregistré de très bons résultats au cours de ces dernières semaines. L’action a cassé une ligne de tendance à la baisse pour ensuite casser une figure de triangle symétrique. L’action NexGen Energy se rapproche aujourd’hui du sommet de 2017, où elle pourrait rencontrer une certaine résistance.

uranium trading - uranium bourse - Necgen energy
Les recommandations
uranium trading - uranium bourse - Necgen energy recommandations

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX et ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

Les chiffres fondamentaux de NexGen Energy

Découvrez ci-dessous le bilan bénéfice/perte de l’action NexGen Energy pour les derniers trimestres.

uranium trading - uranium bourse - Necgen energy derniers trimestres

Le bilan sur base trimestrielle

uranium trading - uranium bourse - Necgen energy bilan base trimestrielle

D’autres actions pour investir dans l’uranium

Voici d’autres sociétés actives dans le secteur de l’uranium susceptibles de vous intéresser :

  • Aura Energy
  • Berkeley Energia
  • Denison Mines
  • Energy Fuels
  • Energy Resources of Australlia
  • Fission Uranium
  • Mkango Resources
  • Peninsula Energy
  • Ur-Energy
  • Uranium Energy

Investir dans l’uranium par le biais d’un ETF

Vous pensez que le prix de l’uranium et le secteur vont entamer une remontée mais vous ne savez pas quelle action choisir ? Nous avons la solution : l’ETF. En effet, un ETF vous permet d’investir dans le secteur de l’uranium et de profiter d’une remontée éventuelle. Vous vous diversifiez en investissant dans différentes actions sur l’uranium.

Malheureusement, les investisseurs particuliers européens n’ont plus la possibilité d’ouvrir des nouvelles positions dans des ETFs américains. Si la législation devait changer, alors les ETFs à ne pas manquer sont :

  • Global X Uranium – URA
  • VanEck Vectors Uranium – NLR

Investir dans l’uranium par le biais d’un Future

Un Future est un produit dérivé standardisé qui convient aux investisseurs actifs au profil de risque très dynamique. Des contrats à terme sur l’uranium sont disponibles sur le NYMEX, symbole UX. Attention : le volume de ce Future est moins élevé comparé à d’autres Futures sur l’énergie.

Investir dans l’uranium chez LYNX

LYNX BROKER vous propose différentes manières pour investir dans l’uranium ou des produits liés à l’uranium. Vous avez le choix parmi des actions sur l’uranium et des ETFs sur l’uranium. L’investisseur plus chevronné peut également investir dans des contrats à terme sur l’uranium.

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart