cours du petrole prevision - petrole 2022 - featured image
L’évolution du prix du pétrole pour 2023 n’intéresse pas seulement les investisseurs qui veulent se positionner ou qui se sont déjà positionnés sur le marché de l’énergie. Le pétrole joue un rôle unique dans l’économie mondiale en tant que première source d’énergie mondiale. Lorsque son prix augmente, cela a tendance à alimenter l’inflation. Lorsque son prix diminue, cela a tendance à favoriser la déflation. Dans le présent article, nous vous livrons notre prévision concernant le cours du pétrole brut en 2023. Nous évoquerons tant les motifs fondamentaux que les signaux révélés par l’analyse technique.

Cours du pétrole : prévision 2023

Les types de pétrole

Sur les marchés financiers, le Brent et le West Texas Intermediate font partie des types de pétrole les plus échangés. Le West Texas Intermediate est exploité aux U.S.A. Le Brent est exploité en mer du Nord. Ils ont chacun leur propre prix.

Le West Texas Intermediate

Le West Texas Intermediate (WTI) est un type de pétrole brut léger, qui convient parfaitement au raffinage et à la production d’essence. Le WTI trouve sa source dans les champs pétrolifères américains, comme son nom l’indique. Il sert de référence majeur dans la fixation du prix du brut. Il sert également de sous-jacent aux contrats à termes qui s’échangent sur le New York Mercantile Exchange (NYMEX). Cependant, même si la livraison physique du sous-jacent est possible en théorie, avec LYNX, la position d’un future qui arrive à échéance est automatiquement clôturée pour éviter toute livraison physique.

Le Brent

Le Brent est un brut de référence majeur en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Son nom est un acronyme des différentes formations géologiques pétrolifères en mer du Nord. Le champ de pétrole Royal Dutch Shell fut jadis un des champs pétroliers les plus productifs du Royaume-Uni, mais depuis, la plupart des plateformes ne sont plus en service. Ce brut de référence est disponible sur la plateforme de trading TWS sous le nom de Brent Crude Oil (BZ).

La corrélation entre l’évolution du prix de ces deux contrats à terme est élevée, même si par le passé le prix du Brent a pu coter à plus de 10 $ au-dessus du prix du Crude Oil. Les différences de prix peuvent s’expliquer par l’offre et la demande ainsi que par les coûts de transport par bateau ou de stockage du pétrole. Les investisseurs peuvent également profiter d’une anticipation sur le spread (la différence de prix) de ces deux futures.

Comment ont évolué les prix du pétrole au cours de ces dernières années ?

Après l’apparition de la pandémie de Covid-19, les prix du pétrole ont connu une forte tendance haussière. La reprise de l’activité économique a permis à la demande de carburant de repartir à la hausse, ce qui a bénéficié au secteur de l’énergie. Cette tendance haussière a culminé en mars et en juin 2022, lorsque le contrat à terme sur le Brent a dépassé la barre des 125 $ le baril.

Mais, depuis ce sommet, l’or noir connaît une tendance baissière. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le contrat future sur le Brent se négocie à moins de 90 $ le baril. La peur d’une crise économique mondiale, liée à l’inflation et à la hausse des taux d’intérêt, fait craindre une baisse de la demande de pétrole. D’autant que la crise sanitaire que provoque le coronavirus n’est pas terminée en Chine et que les mesures adoptées par Pékin pour lutter contre l’épidémie pourraient conduire à une forte réduction des importations chinoises. Enfin, la guerre que mène la Russie à l’Ukraine a conduit à des sanctions occidentales qui limitent l’offre russe sur le marché du pétrole.

Goldman Sachs s’attend cependant à ce que le prix du Brent atteigne le niveau des 110 $ le baril en 2023. Dans un entretien accordé à CNBC, Jeff Currie, le gourou des matières premières chez la banque d’investissement, a déclaré le 29 novembre que l’avenir s’annonçait « très positif » pour le pétrole l’an prochain. J. Currie s’attend à ce que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, qui doivent se réunir en fin de semaine, décident de réduire davantage leur production journalière. En octobre, l’OPEP+ avait déjà décidé de diminuer sa production, à partir de novembre, à raison de 2 millions de barils par jour. Et ce pour soutenir un redressement des prix du brut. Une nouvelle diminution exercerait assurément une pression baissière supplémentaire sur ces prix.

Analyse technique

Sur le graphique hebdomadaire ci-dessous, on peut voir que le contrat à terme sur le Brent de juin évolue sous une ligne de tendance descendante depuis juin 2022. Lors du déclin de novembre, le prix du contrat future n’est cependant pas parvenu à atteindre un nouveau plus bas. Il a rebondi sur une zone de support située aux alentours de 80-81 $ (cf. notre ligne pointillée verte). Si cette zone de support persistait à interrompre les chutes du prix du baril, on pourrait anticiper un croisement de la ligne de tendance vers le haut. Si ce breakout se produisait, on pourrait avoir affaire à une tendance latérale, où les prix du Brent évoluerait à l’intérieur d’un range. Et, si les prix croisaient la limite supérieure de ce ranger vers le haut, on pourrait avoir affaire à la naissance d’une tendance haussière, comme le prédisent les analystes de Goldman Sachs.

cours du petrole prevision - petrole 2023 - graphique Brent

En revanche, si la ligne de tendance descendante persistait à servir de résistance, on pourrait craindre un retour vers la zone de support dont nous avons parlé. Un breakout sous cette zone des 80-81 $ pourrait faire craindre un retour vers la zone qui avait servi de résistance à l’automne 2021.

Cours du pétrole : toutes les prévisions pour 2023

En cas de cassure de la ligne de tendance descendante et de movement latéral des prix, ces derniers pourraient évoluer à l’intérieur du range compris entre 100 $ et 80 $. Si une tendance haussière se dessinait et que les prix parvenaient à sortir de leur range par le haut, on pourrait voir le baril s’envoler vers les 110 $ que prévoit Goldman Sachs. Si, en revanche, les prix croisaient leur ligne de support vers le bas, on pourrait anticiper un retour vers la zone des 75 $.

Comment investir dans le pétrole en 2023

Il existe plusieurs manières d’investir dans le pétrole. Nous en abordons brièvement quelques-unes ci-dessous.

Futures

Le future le plus accessible pour les investisseurs est le Light Sweet Crude Oil (CL) par le biais du NYMEX.  Les données des cours en temps réel de ce contrat sont disponibles par le biais de LYNX moyennant un abonnement au US Value Bundle. Les données des cours sont gratuites si vous payez 30 $ (ou un équivalent) en frais de transactions par mois. Sinon, cet abonnement vous coûte 10 $. Un future sur pétrole a un multiplicateur de 1.000, ce qui signifie qu’un future représente 1.000 barils de pétrole.

Chaque point de fluctuation du prix du pétrole représente donc une valeur de 1.000 $ et le pas de cotation (tick size) est de 0.01. La variation nominale est donc de 10 $. Notez que la livraison physique n’est pas possible avec LYNX. Ce contrat à terme ne peut pas arriver à échéance si vous décidez de le négocier sur la plateforme de trading TWS.

Pour profiter du prix du pétrole à moyen et long terme, il est important de bien comprendre les notions de « contango » et de « backwardation » car ils ont un impact important sur votre rendement si vous prenez des positions à long terme. Pour plus d’infos à ce sujet, veuillez consulter l’article : Contango & backwardation

cours du petrole prevision - petrole 2020 - light sweet crude oil détails

Options et turbos

Les options et les turbos sont d’autres produits dérivés qui vous permettent d’anticiper et de profiter des fluctuations du cours du pétrole. Ces produits sont bien évidemment disponibles sur la plateforme de trading TWS. La négociation de ces produits implique un effet de levier important, par conséquent, la prudence est de mise.

Investir dans le pétrole par le biais d’un ETF

L’investisseur défensif peut utiliser les trackers pour profiter du prix du pétrole ou des actions actives dans ce secteur. Exemples d’ETFs :

Les ETFs qui suivent le prix du pétrole :

  • United States Oil Fund (USO)
  • VelocityShares 3x Long Crude Oil ETN
  • ProShares Ultra Bloomberg Crude Oil

Les ETFs investissant dans des actions de sociétés pétrolières :

  • Energy Select Sector SPDR Fund
  • Vanguard Energy ETF
  • SPDR S&P Oil & Gas Exploration & Production ETF

Investir dans les actions de sociétés pétrolières

Vous pouvez bien évidemment investir dans des actions de sociétés pétrolières. Les actions individuelles ont tendance à être plus volatiles que les indices ou les ETFs. Votre risque serait donc plus élevé, mais le profit potentiel aussi.  Quelques exemples d’actions de sociétés pétrolières :

Nom de l’entreprise Symbole Capitalisation boursière Devise
Chevron Corporation Chevron Corporation CVX CVX 0,00 USD USD
TotalEnergies TotalEnergies TTE TTE 0,00 EUR EUR
Exxon Mobil Corporation Exxon Mobil Corporation XOM XOM 0,00 USD USD
ConocoPhillips ConocoPhillips COP COP 0,00 USD USD
EOG Resources Inc. EOG Resources Inc. EOG EOG 0,00 USD USD
Shell PLC Shell PLC SHEL SHEL 0,00 EUR EUR

Investir dans le pétrole par le biais de LYNX

Vous pouvez investir dans le pétrole de différentes manières. Vous pouvez anticiper et profiter de fluctuations du cours du pétrole à l’aide de différents produits : actions, options, contrats à terme, ETFs, CFD et Sprinters. Consultez l’offre de LYNX :

Investissez dans le monde entier

Par le biais d’un compte-titres chez LYNX, les investisseurs ont un accès direct aux marchés boursiers majeurs en France, en Europe, aux États-Unis et en Asie. Négociez sur 150 marchés, dans 33 pays et 26 devises. Pour en savoir plus : Tous les marchés

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour