Actualité boursière du jour

Grâce à La Chronique LYNX, vous prenez connaissance de toute l’actualité des marchés boursiers. Notre expert met en lumière les chiffres et les faits marquants de la veille et se penche sur les événements susceptibles d’agiter les marchés dans les jours à venir. Chaque jour, il fait le point sur l’actualité des marchés boursiers et propose ses commentaires.

Actualité des marchés boursiers : les dernières nouvelles qui font l’actualité des marchés boursiers

Quelles sont les tendances de la semaine sur les bourses mondiales ? Comment les marchés évoluent-ils aujourd’hui ? Sont-ils dominés par les haussiers ou par les baissiers ? Est-il temps pour les investisseurs de renforcer leurs positions ou de prendre leurs bénéfices ? À quels indicateurs doivent-ils rester attentifs ? La Chronique LYNX vous aide à répondre à ces questions et à vous préparer aux événements qui pourraient orienter les marchés dans un sens ou dans l’autre.


La Chronique LYNX de 15.-21.08.2022

Les faucons de la Fed moins agressifs que prévu

Par |
Dans cet article

Target
ISIN: US87612E1064
|
Ticker: TGT --- %

---
USD
---% (1 J)
1 S ---
1 M ---
1 A ---
Suivre l'action Target

Mercredi, le S&P 500 a cédé 0,72 %. Les actions américaines ont souffert des mauvais chiffres communiqués par Target, le géant de la grande distribution. L’action Target a perdu 2,69 % après la chute au second trimestre des bénéfices du détaillant, dont les ventes trimestrielles ont également déçu. Mais les indices boursiers de Wall Street ont regagné une partie du terrain perdu après la publication du procès-verbal de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed. Dans ce document, les banquiers centraux américains se sont montrés moins agressifs que prévu. Le marché des contrats à terme liés au taux des Fed Funds considère qu’une hausse de « seulement » 50 points de base de ce taux en septembre est désormais plus probable.

La chronique LYNX BROKER 18082022 - graphique Target

Les devises, l’or

Ce jeudi, à 13h, l’indice du dollar progresse de 0,04 %, après avoir gagné hier 0,18 %. Mais le dollar a perdu une partie des gains qu’il avait enregistrés après la publication du procès-verbal de la Fed. De « nombreux » membres de la Réserve fédérale y ont exprimé la crainte de voir l’institution « durcir sa politique plus qu’il ne le faut pour restaurer la stabilité des prix ». La proportion dans laquelle la Fed relèvera son taux directeur en septembre devrait dépendre des chiffres de l’inflation et de l’emploi du mois d’août, qu’on surveillera donc avec attention.

La chronique LYNX BROKER 18082022 - graphique future or

Le contrat à terme continu sur l’or rebondit un peu aujourd’hui (+0,34 %), après avoir reculé de 0,73 % hier devant l’avancée du dollar.

L’énergie

Le contrat à terme continu sur le pétrole Brent grimpe aujourd’hui de 1,58 %, après avoir gagné 1,42 % la veille. Les prix du pétrole bénéficient de la baisse inattendue des réserves commerciales de brut américaines, laquelle signale une hausse de la demande. Le nombre de barils détenus en stock aux U. S. A. a chuté de 7,1 millions d’unités la semaine dernière. Alors que le consensus s’attendait à une hausse de 300.000 unités.

La chronique LYNX BROKER 18082022 - graphique future Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h30, l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie donnera des indications sur la santé de l’économie américaine. Demain, le Royaume-Uni publiera le montant de ses ventes au détail pour juillet.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens ont été rassurés par les chiffres de l’inflation européenne. L’indice des prix à la consommation pour la zone euro a affiché en juillet une hausse annuelle de 8,9 %. Ce taux est conforme à ce qui était attendu ; il permet aux investisseurs de ne pas craindre un durcissement prochain de la politique monétaire de la Banque centrale européenne. À 13h, le Stoxx 600 gagne 0,26 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 gagne 0,43 %. Parmi les gagnants de la matinée, on compte Stellantis (+1,47 %), Renault (+1,18 %) et ArcelorMittal (+1,05 %). Les perdants sont Worldline (-1,93 %), Sanofi (-1,51 %) et Veolia Environnement (-1,42 %). Le titre hollandais Adyen a entraîné dans sa chute l’action Worldline après la publication de résultats trimestriels décevants.

Recevez La Chronique LYNX chaque jour par-email !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La Chronique LYNX : CAC 40, S&P 500, Dow Jones Industrial Average, etc.

Graphiques à l’appui, la Chronique LYNX commente l’évolution des principaux indices boursiers (CAC 40, S&P 500, Dow Jones, NASDAQ, etc.) et la met en rapport avec les facteurs qui l’expliquent. Notre expert met également en avant les actions qui font l’actualité, parce qu’elles suscitent l’intérêt des investisseurs ou qu’elles impactent l’évolution de tout un secteur. Vous obtenez ainsi une vue d’ensemble des marchés, à laquelle vous pouvez confronter vos prévisions.

Actualité des marchés boursiers : évolutions et tendances actuelles

L’évolution actuelle et la tendance actuelle de la bourse sont largement déterminées par l’évolution de l’économie, les données macroéconomiques et l’actualité des sociétés cotées. Ces facteurs affectent non seulement les cours des actions, mais aussi ceux d’autres classes d’actifs tels que les fonds négociés en bourse, les options et les contrats à terme. Les cours des obligations d’État et des matières premières font également l’actualité des marchés boursiers. C’est pourquoi nous suivons attentivement les rendements obligataires, le prix du pétrole et le prix de l’or.

Actualité des marchés boursiers : vision d’ensemble et conseils pratiques

La bourse est un monde complexe composé de différents marchés. Chaque pays, chaque secteur, chaque produit financier est influencé par des facteurs qui lui sont propres. Il est donc difficile d’identifier les risques et les opportunités spécifiques de tous les marchés. Dans la Chronique LYNX, notre expert sélectionne les informations les plus importantes pour vous permettre d’avoir une vue d’ensemble des marchés. Outre les informations qui font l’actualité des marchés boursiers, il vous fournit également des conseils vous permettant de mieux interpréter leur évolution.

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour


L'actualité des marchés : les dernières infos

Le S&P 500 a progressé mardi (+0,19 %). Les chiffres encourageants communiqués par deux géants de la vente au détail ont rassuré les marchés concernant le moral des ménages. Walmart a vu son action grimper de 5,11 % après la publication de ses bénéfices prévisionnels pour l’année : la baisse de ces derniers devrait être moins forte que ce qu’on avait craint précédemment. Et l’action Home Depot a gagné 4,06 % après avoir rapporté une progression trimestrielle de ses ventes supérieure aux prévisions. Ces deux titres ont tiré vers le haut les secteurs de la consommation. Parmi les segments du S&P 500, celui des biens de consommation essentiels a gagné 1,21 % et celui des biens de consommation non essentiels 1,09 %. Cette nouvelle séance haussière de l’indice phare de Wall Street lui a permis d’approcher de sa moyenne mobile à 200 jours, un niveau clé de l’analyse technique.

La chronique LYNX BROKER 17082022 - graphique Walmart

En revanche, les valeurs de croissance ont pâti de la hausse des rendements obligataires. Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans est passé hier de 2,790 % à 2,806 %. Parmi les valeurs technologiques, Microsoft a perdu 0,26 %.

Les devises, l’or

L’indice du dollar reste relativement stable ce mercredi à 13h30 (+0,26 %), après avoir fait du sur place hier (-0,01 %). L’euro perd à peine 0,10 % face au billet vert. Le marché des changes se montre prudent avant le procès-verbal de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, qui sera publié aujourd’hui à 20h. Il craint les remarques des faucons de la Fed, qui pourraient suggérer une hausse de 75 points de base du taux des Fed Funds en septembre, comme en juillet. En revanche, toute indication d’une hausse moins brutale que celle de juillet serait perçue comme accommodante.

La chronique LYNX BROKER 17082022 - graphique EURUSD

L’or pâtit du goût du risque qu’ont retrouvé les investisseurs ces derniers temps. Le contrat à terme continu sur le métal précieux a cédé hier 0,47 %. Ce mercredi, il recule de 0,41 %.

L’énergie

Ce mercredi, les inquiétudes sur la santé de l’économie mondiale continuent de faire chuter les prix du pétrole. Le contrat à terme continu sur le  Brent cède 0,38 %. La hausse de l’indice des prix à la consommation britannique ne fait que renforcer ces craintes. Au Royaume-Uni, l’inflation a affiché en juillet une progression annuelle de 10,1 %. Ce qui constitue le rythme le plus élevé qu’elle ait connu ces quarante dernières années.

La chronique LYNX BROKER 17082022 - graphique future Brent

À surveiller

Demain, on prendra connaissance des chiffres du chômage australien.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les contrats à terme des indices boursiers américains font grise mine après la publication du rapport trimestriel de Target, le géant de la grande distribution. Les marchés d’actions européens manifestent eux aussi un sentiment baissier. À 13h30, le Stoxx 600 perd 0,44 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 cède 0,57 % et repasse sous les 6600 points. Parmi les gagnants de la matinée, on compte LVMH (+0,66 %), Pernod Ricard (+0,51 %) et Hermès (+0,39 %). Les perdants sont Sanofi (-5,43 %), Alstom (-4,11 %) et Compagnie de Saint-Gobain (-2,02 %).

Lundi, les valeurs de croissance ont permis au S&P 500 et au Nasdaq Composite de gagner respectivement 0,40 % et 0,62 %. Des titres comme Apple (+0,63 %) ou Microsoft (+0,53 %) ont bénéficié de la baisse des rendements obligataires. Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans est passé de 2,844 % à 2,790 %.

La chronique LYNX BROKER 16082022 - graphique Apple

Les devises, l’or

Ce mardi, à 13h30, l’indice du dollar gagne 0,41 %, après avoir grimpé de 0,77 % la veille. Inversement, le contrat à terme continu sur l’or perd 1,29 % depuis le début de la semaine. La peur d’une crise économique internationale renforce l’attrait du billet vert en tant que valeur refuge. Hier, la banque centrale chinoise a procédé à une baisse de taux. Après les chiffres économiques décevants rapportés par la deuxième économie mondiale hier, c’est un nouveau signe des difficultés que connaît la croissance chinoise. 

La chronique LYNX BROKER 16082022 - graphique future indice dollar

Le marché des changes aura les yeux rivés vers le procès-verbal de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed demain. Ce document devrait fournir des índices quant aux futures décisions de la banque centrale américaine. En particulier, les investisseurs chercheront à savoir si la Fed s’apprête à relever son taux directeur de 50 ou 75 points de base.

L’énergie

Les prix du pétrole continuent de chuter ce mardi. À 13h30, le contrat à terme sur le Brent reste stable (+0,03 %), après avoir perdu 3,11 % la veille. Les chiffres décevants des ventes au détail et de la production industrielle chinois, dus en grande partie aux confinements liés à la covid, fait craindre une baisse de la demande sur le marché de l’énergie.

La chronique LYNX BROKER 16082022 - graphique future Brent

L’Iran a réagi à la proposition faite par l’Union européenne concernant l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Le ministre des Affaires étrangères iranien a demandé aux États-Unis de faire preuve de souplesse sur les trois points qui restent litigieux. Un accord pourrait donner lieu à la levée des sanctions qui frappent les exportations de pétrole iranien.

À surveiller

Cette semaine, les résultats financiers des géants de la vente au détail viendront clôturer la saison des résultats trimestriels aux États-Unis. Ce mardi, Home Depot a communiqué une progression trimestrielle de ses ventes de 5,8 %. C’est mieux que ce à quoi s’attendait le consensus (+4,9 %). Plus tard, ce sera le tour de Walmart de publier les siens, avant ceux de Target Corp demain.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens continuent de progresser, malgré le pessimisme des investisseurs allemands. L’indice ZEW qui mesure le moral de ces derniers a affiché une valeur plus négative que prévu en août (-54,9 contre -52,0). À 13h30, le Stoxx 600 gagne 0,42 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 gagne 0,48 % aujourd’hui et dépasse les 6600 points. Parmi les gagnants de la matinée, on compte Thales (+2,50 %) ArcelorMittal (+2,06 %) et Airbus (+1,89 %). Les perdants sont Essilor International (-1,75 %), Eurofins Scientific (-1,56 %) et Air Liquide (-1,51 %).

Depuis son plus bas du 16 juin dernier, le Nasdaq Composite a grimpé de plus de 20 %. Ce qui signifie, selon la définition convenue, qu’il est entré en phase de marché haussier. Mais cette hausse de plus de 20 % ne doit pas cacher le fait que l’indice boursier a cédé près de 19 % depuis son pic de la mi-novembre. De même, le S&P 500 a gagné près de 17 % depuis le 16 juin, après sa lourde chute du premier semestre. Mais, sur son graphique hebdomadaire, l’indice phare de Wall Street se situe juste au-dessous de la ligne de cou d’une figure tête-épaules. Cette zone de résistance potentielle pourrait interrompre le rallye actuel.

La chronique LYNX BROKER 15082022 - graphique S&P 500

Les devises, l’or

L’indice du dollar perd du terrain depuis son plus haut du 14 juillet. Le marché des changes semble persuadé que l’inflation va continuer à ralentir et que la Réserve fédérale va procéder à des hausses de taux moins brutales. Sur le graphique hebdomadaire ci-dessous, la ligne de MACD est passée au-dessous de la ligne de signal, donnant ainsi lieu à un croisement baissier. Mais Charles Evans, le président de la Fed de Chicago, a déclaré récemment que la banque centrale américaine relèverait son taux directeur à hauteur de 4 % l’an prochain. Ce lundi, la zone de support offerte par le niveau des 105 points n’est toujours pas franchie. Et l’indice du dollar gagne 0,54 % à 13h. Cette force du billet vert affaiblit l’or, dont le contrat à terme continu perd 1,33 %.

La chronique LYNX BROKER 15082022 - graphique future indice dollar

L’énergie

Les prix du pétrole sont en baisse aujourd’hui. Le contrat à terme continu sur le Brent perd 4,69 % après les chiffres économiques décevants de la Chine, le premier importateur mondial de brut. Le marché de l’énergie craint une baisse de la demande chinoise de carburant à l’heure où la production industrielle du pays ralentit. Celle-ci n’a progressé en juillet que de 3,8 %, alors qu’elle avait progressé de 3,9 % en juin et que le consensus tablait sur une hausse de 4,6 %.

La chronique LYNX BROKER 15082022 - graphique future Brent

L’offre pourrait bientôt augmenter sur le marché du pétrole si l’Iran et les États-Unis acceptent la proposition faite par l’Union européenne concernant l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Une reprise des discussions pourrait à terme conduire à la levée des sanctions qui frappent les exportations de pétrole iranien.

À surveiller

Demain, l’indice des prix à la consommation du Canada permettra d’y mesurer le rythme de l’inflation.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens continuent d’être portés par le rallye que connaît Wall Street actuellement. À 13h, le Stoxx 600 gagne 0,24 %. Chez Euronext Paris, la Bourse est ouverte en ce jour férié. Le CAC 40 gagne 0,18 % aujourd’hui et se rapproche des 6600 points. Parmi les gagnants de la matinée, on compte Eurofins Scientifc (+2,02 %), Legrand (+1,04 %) et Essilor International (+0,76 %). Les perdants sont Total (-2,67 %), BNP Paribas (-2,09 %) et ArcelorMittal (-2,08 %).

Les marchés d’actions s’apprêtent à signer une nouvelle semaine haussière après la parution des chiffres de l’inflation américaine. Ce vendredi, à 12h, le S&P 500 enregistre une hausse hebdomadaire de 1,50 % et le CAC 40 de 1,76 %. Outre-Atlantique, l’indice des prix à la consommation est passé d’une hausse annuelle de 9,1 % en juin à 8,5 % en juillet. Et l’indice des prix à la production (IPP) de juillet a reculé de 0,5 % par rapport au mois précédent. Ces signes d’une inflation qui ralentit ont redonné le goût du risque aux investisseurs. Ils rendent en effet plus probable une augmentation de 50 points de base seulement du taux directeur de la Fed en septembre.

La chronique LYNX BROKER 12082022 - graphique Amazon

Le rallye que connaît actuellement Wall Street apparaît néanmoins comme fragile. Hier, le Nasdaq Composite a reculé de 0,58 %. Les titres Tesla et Amazon.com ont perdu respectivement 2,62 % et 1,44 %. Malgré la baisse de l’indice IPP, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a atteint le plus haut niveau qu’il ait connu depuis le 22 juillet. Car les vendeurs se montrent agressifs sur le marché des obligations d’État. Cela montre que les marchés s’attendent à ce que l’inflation élevée perdure. Et à ce que les taux d’intérêt continuent d’augmenter.

Les devises, l’or

La perspective d’une Réserve fédérale moins agressive que ce qu’on pouvait craindre a nui au billet vert et profité à l’or. À 12h, l’indice du dollar enregistre une baisse hebdomadaire de 1,12 %. L’euro regagne une partie du terrain perdu face à la monnaie américaine (+1,15 %). Et le contrat à terme continu sur l’or affiche une hausse hebdomadaire de 0,63 %.

La chronique LYNX BROKER 12082022 - graphique future indice dollar

L’énergie

Parmi les secteurs du S&P 500, c’est l’énergie qui a enregistré les plus forts gains jeudi (+3,19 %). À titre d’exemple, l’action Exxon Mobil a grimpé hier de 1,90 %. Depuis vendredi dernier, l’affaiblissement du dollar aide les prix du pétrole à rebondir après la lourde chute de la semaine dernière. L’or noir profite également de l’explosion des prix du gaz. Les producteurs d’électricité se tournent en effet davantage vers cette source d’énergie moins chère. À la mi-journée, le contrat à terme continu sur le pétrole Brent affiche une progression hebdomadaire de 5,69 %, après avoir cédé 8,70 % la semaine précédente.

La chronique LYNX BROKER 12082022 - graphique Exxon Mobil

À surveiller

L’université du Michigan publiera à 16h son indice de confiance des consommateurs.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens poursuivent leur rallye au vu des données économiques américaines encourageantes. À 12h, le FTSE 100 affiche une hausse journalière de 0,67 %, le Dax de 0,69 % et le Stoxx 600 de 0,38 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 gagne 0,64 % aujourd’hui. Parmi les gagnants de la matinée, on compte Veolia Environnement (+3,01 %) Sanofi (+2,66 %), qui rebondit après son plongeon des deux dernières séances, et Société Générale (+2,30 %). Les perdants sont Worldline (-1,11 %), Thales (-0,69 %) et Essilor International (-0,37 %).

Mercredi, les grands indices de Wall Street ont enregistré des gains importants. Le S&P 500 a gagné 2,13 % après la parution des chiffres de l’inflation américaine, qui ont montré que celle-ci avait ralenti davantage que prévu. L’indice des prix à la consommation de juillet a affiché une hausse annuelle de 8,5 %, alors que le consensus tablait sur une augmentation de 8,7 % et que le même indice avait enregistré en juin une progression annuelle de 9,1 %. Ce ralentissement relativement fort redonne confiance aux marchés d’actions. Ils considèrent maintenant que les chances de voir la Réserve fédérale relever son taux directeur de de 75 points de base en septembre sont faibles.

La chronique LYNX BROKER 11082022 - graphique Meta Platforms

Tous les secteurs du S&P 500 ont terminé dans le vert hier. Les valeurs de croissance telles que les valeurs technologiques, dont le cours est particulièrement sensible aux fluctuations des rendements obligataires, ont profité de la baisse de ces derniers. Le rendement des bons du Trésor américain à 2 ans est passé de 3,274 % à 3,216 %. Les titres des GAFAM ont tous progressé de plus de 2 %, avec une mention spéciale pour Meta Platforms, qui a grimpé de 5,82 %.

Les devises, l’or

Le marché des contrats à terme liés au taux des Fed funds s’attend désormais à une hausse de 50 points de base de ce dernier en septembre. Cette révision à la baisse de la progression des taux d’intérêt a nui au dollar. Le billet vert a perdu hier 1,65 % face au yen et 0,84 % face à l’euro. Ce jeudi, à 12h, l’indice du dollar continue de reculer (-0,22 %).

La chronique LYNX BROKER 11082022 - graphique USDJPY

Le contrat à terme continu sur l’or a bénéficié de la baisse du dollar pour atteindre mercredi le plus haut niveau qu’il ait connu depuis la fin juin. Ce jeudi, ce même contrat recule néanmoins de 0,51 %. Le prix de l’once troy est soumis à des forces contradictoires. L’affaiblissement du dollar lui profite, mais le goût retrouvé du risque lui nuit.

L’énergie

Les prix du pétrole ont grimpé hier. Comme la plupart des transactions concernant le pétrole se font en dollars, l’affaiblissement du billet vert fait généralement progresser le prix du baril. Le contrat à terme sur le Brent a gagné 1,13 % mercredi. Aujourd’hui, à 12h, il gagne 0,94 %.

La chronique LYNX BROKER 11082022 - graphique future Brent

À surveiller

À 14h30, l’indice des prix à la production de juillet donnera des indications complémentaires sur l’inflation américaine.

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens restent stables après les forts gains enregistrés hier à la suite de la publication des données économiques américaines. À 12h, le Stoxx 600 affiche une hausse de 0,00 % après avoir gagné 0,99 % la veille. Chez Euronext Paris, le CAC 40 gagne 0,01 %. Parmi les gagnants de la matinée, on compte Worldline (+2,35 %), Total (+1,36 %) et Veolia Environnement (+1,10 %). Les perdants sont Sanofi (-7,10 %), ArcelorMittal (-1,24 %) et STMicroelectronics (-0,72 %).