Actualité boursière du jour

Grâce à La Chronique LYNX, vous prenez connaissance de toute l’actualité des marchés boursiers. Notre expert met en lumière les chiffres et les faits marquants de la veille et se penche sur les événements susceptibles d’agiter les marchés dans les jours à venir. Chaque jour, il fait le point sur l’actualité des marchés boursiers et propose ses commentaires.

Actualité des marchés boursiers : les dernières nouvelles qui font l’actualité des marchés boursiers

Quelles sont les tendances de la semaine sur les bourses mondiales ? Comment les marchés évoluent-ils aujourd’hui ? Sont-ils dominés par les haussiers ou par les baissiers ? Est-il temps pour les investisseurs de renforcer leurs positions ou de prendre leurs bénéfices ? À quels indicateurs doivent-ils rester attentifs ? La Chronique LYNX vous aide à répondre à ces questions et à vous préparer aux événements qui pourraient orienter les marchés dans un sens ou dans l’autre.


La Chronique LYNX de 30.-05.02.2023

Les résultats des GAFAM en demi-teinte

Par |
Dans cet article

Meta Platforms
ISIN: US30303M1027
|
Ticker: META --- %

---
USD
---% (1 J)
1 S ---
1 M ---
1 A ---
Suivre l'action Meta Platforms

Le Nasdaq et le S&P 500 sont parvenus jeudi à leur plus haut niveau des cinq derniers mois, après les annonces de la Réserve fédérale mercredi dernier. La Fed a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage. Mais son président, J. Powell, a reconnu que la lutte contre l’inflation faisait des progrès. Ce qui a renforcé, sur les marchés d’actions, l’espoir de voir la Fed augmenter les taux d’intérêt US moins brutalement dans les mois à venir. En France, on observe le même appétit pour les actifs risqués. Ce vendredi, à 11h, le CAC 40 se situe autour des 7150 points, non loin de son niveau record de janvier 2022.

LYNX Premium
Contenu exclusif pour les lecteurs de La Chronique


Pour lire l'article dans son intégralité, vous devez être abonné à notre newsletter
La Chronique. Vous n'êtes pas encore abonné ? Inscrivez-vous maintenant sans engagement avec votre adresse e-mail.

Vous recevrez immédiatement le lien d'activation par e-mail !
Si vous êtes déjà abonné, il vous suffit de saisir votre adresse e-mail.

Loading...

Meta Platforms a vu son action faire un bond spectaculaire (+23,28 %) après avoir révélé une meilleure maîtrise de ses dépenses cette année. Mais les actions Apple, Amazon et Alphabet ont chuté après la fin des heures régulières de trading, suite à la publication de leurs résultats trimestriels.

Les devises, l’or

Aujourd’hui, la paire EUR/USD enregistre des gains hebdomadaires (+0,57 %). Sans surprise, la Banque centrale européenne a relevé hier son taux refi d’un demi-point de pourcentage. Et la BCE a laissé entendre qu’elle ferait de même le mois prochain. 

Le prix de l’or se dirige vers une semaine baissière, après avoir atteint jeudi son plus haut niveau des neuf derniers mois. Le métal jaune est affaibli par le rebond du dollar avant la parution des chiffres de l’emploi américain. Le marché des métaux précieux craint de voir le nombre de créations d’emploi dépasser les prévisions du consensus après une baisse inattendue des inscriptions hebdomadaires à l’assurance chômage. Le dynamisme de l’emploi aux États-Unis pourrait maintenir l’inflation et les taux d’intérêt à un niveau élevé, ce qui nuirait à l’or.

L’énergie

Les prix du pétrole reculent devant la perspective d’une récession possible aux États-Unis. Le contrat à terme continu sur le Brent affiche une baisse hebdomadaire de 4,78 %.

La chronique LYNX BROKER 03022023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h30, le ministère de l’Emploi révélera le nombre d’emplois qui ont été créés aux U.S.A. en janvier (hors secteur agricole).

Les marchés mondiaux

Aujourd’hui, les marchés d’actions européens redoutent un nombre élevé de créations d’emploi outre-Atlantique. À 11h, le Stoxx 600 perd 0,19 % par rapport à la veille. Chez Euronext Paris, le CAC 40 cède 0,26 %. Parmi les gagnants du jour, on compte Publicis Groupe (+3,76 %) EssilorLuxottica (+1,49 %) et TotalEnergies (+1,18 %). Parmi les perdants, on compte Sanofi (-2,56 %), Worldline (-2,32 %) et Air Liquide (-1,88 %).

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour


L'actualité des marchés : les dernières infos

Mercredi, la Réserve fédérale a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, comme on pouvait s’y attendre. Mais ce sont les propos de son président qui ont permis au S&P 500 de clôturer la séance à la hausse (+1,05 %). Lors de sa conférence de presse, Jerome Powell a reconnu que l’inflation avait commencé à ralentir. Les investisseurs anticipent maintenant une baisse des taux d’intérêt US dès cette année. Tous les secteurs du S&P 500 ont enregistré une progression hier, sauf l’énergie. Mais c’est le secteur technologique, particulièrement dépendant du niveau des taux d’intérêt, qui a le plus profité des perspectives ouvertes par la désinflation. Ce segment a progressé de 2,29 %.

Les devises, l’or

L’indice du dollar atteint aujourd’hui son plus bas niveau des neuf derniers mois devant la perspective d’une baisse du taux des fonds fédéraux. Après la décision de la Fed d’hier, celui-ci se situe maintenant à 4,75 %. Mais le marché des contrats à terme prédit qu’il atteindra 4,403 % d’ici la fin de l’année. À 12h, la paire EUR/USD reste stable (-0,06 %), après avoir gagné 1,16 % la veille.

L’affaiblissement du dollar profite à l’or, dont le prix se situe à son plus haut niveau des neuf derniers mois.

L’énergie

Les prix du pétrole ont lourdement chuté mercredi après la parution des chiffres de l’Agence de l’information sur l’énergie. Aux U.S.A., on a compté 4,1 millions de barils supplémentaires dans les stocks commerciaux de pétrole brut par rapport à la semaine précédente. Les analystes s’attendaient pourtant à compter 1 million de barils en moins. Ce signe d’un affaiblissement de la demande a fait chuter le contrat à terme continu sur le Brent de 3,07 %. La décision de l’OPEP+ de ne pas augmenter sa production journalière a également contribué à la baisse des prix du pétrole.

La chronique LYNX BROKER 02022023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h15, la Banque centrale européenne communiquera sa décision sur son taux directeur.

Les marchés mondiaux

Les marchés d’actions européens profitent ce jeudi de l’élan haussier que leur ont communiqué les marchés américains. À 12h, le Stoxx 600 gagne 0,70 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 gagne 0,63 %. Parmi les gagnants du jour, on compte Dassault Systèmes (+5,31 %), Publicis Groupe (+5,05 %) et Unibail-Rodamco-Westfield (+3,51 %). Parmi les perdants, on compte Thales (-3,23 %), Safran (-1,09 %) et Sanofi (-1,04 %).

Mardi, les indices des marchés d’actions américains ont grimpé de plus de 1 %. Cette nouvelle progression a permis au S&P 500 d’enregistrer une hausse de 6,18 % en janvier. Sur la même période, le Nasdaq Composite, l’indice qui représente les valeurs technologiques US, a gagné 10,68 %, signant ainsi son meilleur mois de janvier des 22 dernières années. Hier, Wall Street a bien accueilli la hausse modérée des frais de main-d’œuvre aux U.S.A. (+1,0 % au quatrième trimestre de 2022, contre +1,2 % au trimestre précédent). Le ralentissement de la croissance des salaires pourrait inciter la Réserve fédérale à cesser d’augmenter les taux d’intérêt dès cette année.

Les devises, l’or

Aujourd’hui, à 12h30, l’indice du dollar reste stable (-0,21 %), avant les décisions que prendront cette semaine différentes banques centrales, dont la Fed. La paire EUR/USD grimpe légèrement (+0,29 %) avant la déclaration de politique monétaire que la Banque centrale européenne rendra publique jeudi. La BCE devrait relever son taux directeur d’un demi-point de pourcentage.

Sur son graphique journalier, le prix de l’or opère un retracement (-0,05 %) mais se maintient au-dessus de ses moyennes mobiles.

L’énergie

Les prix du pétrole profitent des chiffres économiques provenant de Chine cette semaine. Le contrat à terme continu sur le Brent perd aujourd’hui 0,33 %, après avoir gagné hier 1,14 %. L’indice PMI Composite chinois est passé de 42,6 en décembre à 52,9 points en janvier grâce à l’assouplissement de la politique « zéro COVID » que menait Pékin. Le marché de l’énergie espère qu’un redressement de l’économie chinoise conduira à une hausse de la demande mondiale de pétrole.

La chronique LYNX BROKER 01022023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 20h, la Fed devrait annoncer une hausse du taux des fonds fédéraux de 0,25 point de pourcentage. Les investisseurs suivront ensuite la conférence de presse que le président de la banque centrale américaine donnera à partir de 20h30. Ils dissèqueront les paroles de J. Powell pour savoir si la Fed va bientôt mettre fin à la hausse des taux d’intérêt US.

Les marchés mondiaux

Les marchés d’actions européens restent prudents avant les annonces des banquiers centraux. À 12h, le Stoxx 600 gagne 0,16 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 perd 0,02 %. Parmi les gagnants du jour, on compte Teleperformance (+1,72 %), Compagnie de Saint-Gobain (+1,35 %) et Pernod Ricard (+0,68 %). Parmi les perdants, on compte Sanofi (-1,70 %), Kering (-1,58 %) et Orange (-1,35 %).

Les indices des marchés d’actions américains ont clôturé en baisse lundi. Le S&P 500 a cédé 1,30 % avant la décision de la Réserve fédérale en matière de taux d’intérêt, qui sera rendue publique demain. Les marchés ont déjà intégré dans les cours une hausse du taux directeur de la Fed de 0,25 point de pourcentage. Mais ils craignent la conférence de presse que donnera Jerome Powell après la déclaration de la banque centrale américaine. Le président de la Fed pourrait laisser entendre que de nouvelles hausses de taux seront nécessaires dans les mois à venir.

Les devises, l’or

Le billet vert gagne du terrain avant la réunion de politique monétaire de la Fed et les déclarations de J. Powell, qui pourrait rejeter l’idée d’une baisse des taux d’intérêt US en 2023. Ce mardi, à 12h, l’indice du dollar gagne 0,24 %. L’euro recule de 0,22 % face au dollar pour se négocier à 1,08246 $. 

Affaibli par la force du dollar, le prix de l’or cède 0,92 % aujourd’hui.

L’énergie

Les prix du pétrole ont lourdement chuté lundi, après la publication de rapports dans la presse selon lesquels Moscou laisse de faitles compagnies pétrolières russes vendre leurs barils au prix qu’elles peuvent obtenir, malgré le refus officiel du Kremlin de se soumettre au plafonnement du prix du pétrole russe imposé par le G7. Cela signifie que les exportations russes pourront continuer, une perspective qui a fait plonger hier le contrat à terme continu sur le Brent (-2,49 %). 

La chronique LYNX BROKER 31012023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 16h, l’indice Conference Board donnera des indications sur la confiance des consommateurs américains. Parmi les GAFAM, Meta Platforms communiquera ses résultats trimestriels mercredi. Jeudi, ce sera le tour d’Alphabet, d’Apple et d’Amazon.com.

Les marchés mondiaux

Les marchés d’actions européens perdent du terrain ce mardi avant les décisions de la Banque centrale européenne et de la Banque d’Angleterre, qui seront communiquées jeudi. Les investisseurs s’attendent à ce que les deux banques centrales relèvent leur taux directeur d’un demi-point de pourcentage. À 12h, le Stoxx 600 perd 0,81 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 perd 0,68 % après les chiffres économiques décevants de la France. Selon l’Insee, le PIB français a connu une croissance de 0,1 % au dernier trimestre de 2022, contre 0,2 % lors du trimestre précédent. Parmi les gagnants du jour, on compte Société Générale (+2,30 %), Pernod Ricard (+1,64 %) et BNP Paribas (+1,07 %). Parmi les perdants, on compte Compagnie de Saint-Gobain (-2,04 %), Air Liquide (-1,75 %) et Unibail-Rodamco-Westfield (-1,72 %).

Le Nasdaq Composite, l’indice qui représente les valeurs technologiques, vient de signer une série de quatre semaines haussières d’affilée. Depuis la fin décembre, il fait mieux que le S&P 500 et le Dow Jones Industrial Average (+11,04 %, contre +6,02 % et +2,51 %). La semaine dernière a été marquée par des résultats trimestriels en demi-teinte à Wall Street. Tesla a rapporté un bénéfice par action bien supérieur aux prévisions qui a permis au prix de l’action d’enregistrer une hausse hebdomadaire de 33,34 % ! Mais IBM a rapporté un bénéfice par action inférieur à ce que le consensus attendait, ce qui a conduit le prix de son action à perdre 4,82 % sur l’ensemble de la semaine. Et les prévisions publiées par Microsoft et Intel n’ont rien annoncé de bon concernant le premier trimestre de 2023. Les marchés d’actions ont pourtant décidé d’ignorer ces signes avant-coureurs d’une possible récession.

Les devises, l’or

Aujourd’hui, à 12h, l’indice du dollar perd 0,23 %, après avoir atteint jeudi dernier son plus bas niveau des huit derniers mois (101,504 points). La bonne santé relative de l’économie américaine pourrait cependant permettre au billet vert de rebondir cette semaine. Outre-Atlantique, le PIB a affiché au quatrième trimestre de 2022 un taux de croissance supérieur aux attentes (2,9 % contre 2,6 %). Et le nombre hebdomadaire d’inscriptions à l’assurance chômage a atteint un nouveau plus bas. 

Le rallye que connaît l’or depuis six semaines semble s’essouffler. Le prix de l’once troy progresse de seulement 0,14 % aujourd’hui.

L’énergie

Les prix du pétrole perdent du terrain ce lundi avant une réunion de l’OPEP pendant laquelle les pays exportateurs décideront sans doute de ne pas augmenter leur production journalière. Le contrat à terme continu sur le Brent recule de 0,27 %.

La chronique LYNX BROKER 30012023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Demain, l’indice Conference Board donnera des indications sur la confiance des consommateurs américains.

Les marchés mondiaux

Les marchés d’actions européens perdent du terrain ce lundi, avant les décisions de plusieurs banques centrales concernant les taux d’intérêt, dont la Réserve fédérale et la Banque centrale européenne. À 12h, le Stoxx 600 perd 0,67 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 perd 0,58 %. Parmi les gagnants du jour, on compte Pernod Ricard (+1,28 %), Thales (+0,45 %) et Vivendi (+0,42 %). Parmi les perdants, on compte L’Oréal (-1,66 %), Renault (-1,63 %) et LVMH (-1,50 %).

Les indices des marchés d’actions connaissent un début d’année faste. Le Nasdaq Composite a progressé de 9,9 % depuis la fin décembre, ce qui représente sa plus forte hausse mensuelle des six derniers mois. Aux U.S.A., le PIB a gagné 2,9 % au cours du dernier trimestre de 2022. C’est moins bien que la croissance du trimestre précédent (3,2 %), mais c’est mieux que les prévisions du consensus (2,6 %). Les investisseurs accueillent favorablement ces chiffres, qu’ils interprètent comme le signe d’un « atterrissage en douceur » de l’économie américaine. La hausse des taux d’intérêt décidée par la Réserve fédérale semble causer un ralentissement de l’inflation, sans trop entamer la croissance, qui reste positive.

Les devises, l’or

Ce vendredi, à 12h, la paire EUR/USD enregistre des gains hebdomadaires modestes (+0,31 %). L’euro profite de la perspective d’une forte évolution du taux refi de la Banque centrale européenne (BCE), qui pourrait augmenter de 0,50 point de pourcentage la semaine prochaine. Mais les gains de la monnaie commune face au dollar sont limités par la bonne résistance de l’économie américaine à la politique monétaire de la Fed. Cette résistance fait penser que la banque centrale américaine pourrait maintenir son taux directeur à un niveau élevé pendant plus longtemps que prévu, ce qui profiterait au dollar.  

Le prix de l’or fait une pause cette semaine (+0,13 %), après un puissant rallye en janvier (+5,81 %).

L’énergie

Le rallye des prix du pétrole ralentit. Cette semaine, le contrat à terme continu sur le Brent enregistre une hausse hebdomadaire de 1,19 %, contre 2,76 % la semaine précédente. Le marché de l’énergie reste prudent avant la réunion virtuelle de l’OPEP+ la semaine prochaine. Pendant celle-ci, le cartel pétrolier décidera de modifier ou non sa production journalière. Le marché attend également la décision de la Fed concernant le taux des fonds fédéraux.

La chronique LYNX BROKER 27012023 - graphique future pétrole Brent

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h30, l’indice des prix des biens et services achetés par les consommateurs américains (hors énergie et alimentation) permettra de mesurer le rythme de l’inflation outre-Atlantique.

Les marchés mondiaux

Les marchés d’actions européens profitent aujourd’hui des signes de la bonne santé relative de l’économie américaine. À 12h, le Stoxx 600 gagne 0,17 %. Chez Euronext Paris, le CAC 40 grimpe de 0,29 %. Parmi les gagnants du jour, on compte Kering (+2,75 %), LVMH (+1,83 %) et Société Générale (+1,80 %). Parmi les perdants, on compte Airbus (-2,06 %), Pernod Ricard (-1,83 %) et Dassault Systèmes (-1,60 %).