Actualité boursière du jour

Grâce à La Chronique LYNX, vous prenez connaissance de toute l’actualité des marchés boursiers. Notre expert met en lumière les chiffres et les faits marquants de la veille et se penche sur les événements susceptibles d’agiter les marchés dans les jours à venir. Chaque jour, il fait le point sur l’actualité des marchés boursiers et propose ses commentaires.

 

Les dernières actualités boursières dans votre boite mail chaque jour

Vous souhaitez recevoir chaque jour l’actualité boursière dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous à la newsletter La Chronique. Vous pouvez vous inscrire gratuitement via le formulaire en bas de cette page.

Actualité des marchés boursiers : les dernières nouvelles qui font l’actualité des marchés boursiers

Quelles sont les tendances de la semaine sur les bourses mondiales ? Comment les marchés évoluent-ils aujourd’hui ? Sont-ils dominés par les haussiers ou par les baissiers ? Est-il temps pour les investisseurs de renforcer leurs positions ou de prendre leurs bénéfices ? À quels indicateurs doivent-ils rester attentifs ? La Chronique LYNX vous aide à répondre à ces questions et à vous préparer aux événements qui pourraient orienter les marchés dans un sens ou dans l’autre.


La Chronique LYNX

Léger rebond attendu à Wall Street avant les résultats des géants de la tech

Par |
Dans cet article

CAC 40
ISIN: FR0003500008
|
Ticker: CAC40 --- %

---
---% (1 J)
1 S ---
1 M ---
1 A ---
Suivre l'action CAC 40

Les contrats à terme des indices boursiers américains gagnent du terrain ce lundi. Le E-Mini S&P 500 grimpe de plus de 0,50 % après avoir enregistré trois semaines baissières. Les acheteurs reviennent sur le marché après une baisse des actions américaines causée par la chute des valeurs technologiques. Celles-ci ont particulièrement souffert des mauvaises performances du secteur des semiconducteurs et de l’évolution anticipée des taux d’intérêt US.

La chronique LYNX BROKER - graphique  ES - 220424

Les devises, l’or

Le marché des changes reste prudent en ce début de semaine avant la parution des chiffres de l’inflation américaine vendredi prochain. À 12h30, l’indice du dollar gagne 0,03 %  et la paire EUR/USD perd 0,01 %.

La chronique LYNX BROKER - graphique  GC - 220424

Les prix de l’or reculent (-1,41 %). Sur le marché des métaux précieux, les acheteurs réalisent leurs bénéfices après les gains spectaculaires des cinq dernières semaines.

Advertisements

Les matières premières

Aujourd’hui, les prix du pétrole cèdent du terrain sur fond d’apaisement des tensions au Moyen-Orient. La perspective d’une escalade des hostilités entre Israël et l’Iran semble s’éloigner. Les explosions observées en Iran vendredi semblent n’avoir affecté qu’une base aérienne dans la région d’Isfahan. Les autorités iraniennes ont minimisé l’impact de ces frappes en déclarant que leurs défences aériennes avaient neutralisé les drones impliqués dans cette attaque.

La chronique LYNX BROKER - graphique  BZ - 220424

À surveiller

On analysera avec attention les rapports trimestriels publiés cette semaine par quatre des « Sept Magnifiques » : mardi, ce sera le tour de Tesla, avant Meta Platforms mercredi, puis Microsoft Corporation et Alphabet jeudi.

Le CAC 40

Après un gap haussier, le CAC 40 reflue à la mi-journée mais reste dans le vert (+0,27 %). Si l’indice devait se maintenir au-dessus d’un support situé près des 8041 points, c’est-à-dire au-dessus de sa moyenne mobile exponentielle à 13 jours, la dynamique haussière observée depuis mardi dernier resterait intacte. Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte Edenred (+4,56 %), Worldline (+3,12 %) et Teleperformance (+2,86 %). Parmi les perdants du jour, on compte Stellantis (-4,98 %), Safran (-0,29 %) et Veolia Environnement (-0,28 %).

La Chronique LYNX : les dernières nouvelles qui font l’actualité des marchés boursiers

Quelles sont les prévisions des marchés boursiers pour la semaine à venir ? Que font les bourses aujourd’hui ? Dans la Chronique LYNX, nous revenons quotidiennement sur la côture des marchés boursiers américains. De plus, les développements de la nuit sur les bourses asiatiques sont discutés et un aperçu est donné de l’ouverture des bourses européennes du jour, y compris le CAC 40. Vous trouverez également un agenda des actualités financières avec les événements économiques les plus importants du jour.

Dans l’après-midi, vous recevrez un e-mail avec un lien vers les dernières actualités boursières, des informations sur les devises, l’énergie et le CAC 40. Avec la Chronique LYNX, vous êtes toujours au courant des dernières actualités boursières et vous êtes bien préparé pour trader. Vous souhaitez être informé tous les jours de l’actualité boursière ? Alors inscrivez-vous en utilisant le formulaire ci-dessous.

  • Complétez votre adresse e-mail et recevez sans frais notre mise à jour quotidienne des marchés.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour


L'actualité des marchés : les dernières infos

Les faucons de la Réserve fédérale se sont exprimés cette semaine. John Williams, le président de la Fed de New York, a déclaré qu’il n’y avait pas d’urgence pour diminuer le taux des fonds fédéraux dans un contexte de bonne santé de l’économie américaine. La perspective de voir les taux d’intérêt US rester à un niveau élevé nuit aux marchés actions, qui enregistrent des pertes hebdomadaires de part et d’autre de l’Atlantique. Mais elle profite au dollar et au rendement des bons du Trésor américain à 2 ans, qui se maintient près de la barre des 5 %. Les résultats trimestriels rapportés par les entreprises du secteur des semiconducteurs n’ont pas réussi à annuler l’effet de la hausse des rendements obligataires.

La chronique LYNX BROKER - graphique SPX - 190424

Les devises, l’or

L’indice du dollar a atteint mardi le plus haut niveau qu’il ait connu depuis novembre 2023. Ce vendredi, la paire EUR/USD stagne près de son cours de clôture d’il y a une semaine (1,06385 $ par euro), en raison de la divergence entre les faucons de la Fed et des colombes de la Banque centrale européenne.

La chronique LYNX BROKER - graphique EURUSD - 190424

Du côté des matières premières, les prix de l’or sont parvenus aujourd’hui à un plus haut situé près de leur sommet historique après la riposte israélienne aux attaques iraniennes du week-end dernier. Un missile israélien a frappé l’Iran, selon les autorités américaines, ce qui a provoqué une ruée vers les valeurs refuges sur les marchés financiers.

Les matières premières

Malgré l’escale des tensions au Moyen-Orient, les prix du pétrole se stabilisent près de leur plus bas des trois dernières semaines dans un contexte de force du billet vert.

La chronique LYNX BROKER - graphique BZ - 190424

À surveiller

Aujourd’hui, on prendra connaissance des rapports trimestriels de Schlumberger et Procter & Gamble.

Le CAC 40

À 12h30, le CAC 40 perd 0,31 %. Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte Orange (+1,40 %), Sanofi (+0,85 %) et Veolia Environnement (+0,80 %). Parmi les perdants du jour, on compte Worldline (-6,92 %), Renault (-2,55 %) et Société Générale (-1,53 %).

Mercredi, le Nasdaq Composite a reculé de 1,15 %. Les valeurs technologiques ont entraîné le reste des actions américaines dans leur chute. L’action ASML a perdu plus de 7 % après la publication d’un rapport trimestriel décevant, ce dont a souffert tout le secteur des semiconducteurs. L’action Nvidia a cédé 3,87 %.

La chronique LYNX BROKER - graphique NVDA - 180424

Les devises, l’or

Ce jeudi, l’indice du dollar perd 0,50 %. Le rallye du billet vert fait une pause après les gains spectaculaires enregistrés ces derniers jours. Le dollar a profité récemment de la force de l’économie américaine et du rythme encore élevé de l’inflation, qui ont obligé les marchés à différer leurs anticipations en matière de baisse des taux d’intérêt. L’euro profite de cette faiblesse relative du dollar pour se redresser, après avoir atteint mardi son plus bas niveau des cinq derniers mois.

La chronique LYNX BROKER - graphique GC - 180424

Les prix de l’or restent près de leur sommet historique, au-dessus des 2400 $. Sur le graphique journalier, le RSI repasse sous les 70 points, indiquant ainsi que ce marché n’est plus suracheté. Cela pourrait inciter les acheteurs à augmenter la taille de leurs positions dans un futur proche.

Les matières premières

Hier, les prix du pétrole ont cédé près de 3 % en raison d’une hausse des stocks de brut commerciaux aux États-Unis, qui signale un affaiblissement de la demande. Selon l’Agence d’information sur l’énergie, on a compté 2,7 millions de barils en plus dans ces stocks lors de la semaine qui a pris fin le 12 avril, alors que le consensus prévoyait 1,6 million de barils supplémentaires.

La chronique LYNX BROKER - graphique BZ - 180424

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h30, les inscriptions hebdomadaires à l’assurance chômage fourniront des indications sur la force de l’emploi outre-Atlantique.

Le CAC 40

Ce matin, à 11h, le CAC 40 gagne 0,47 % grâce notamment à Edenred, qui a rapporté un chiffre d’affaires opérationnel meilleur que prévu au premier trimestre. Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte Edenred (+4,83 %), Schneider Electric (+3,28 %) et Danone (+1,75 %). Parmi les perdants du jour, on compte Worldline (-3,96 %), Thales (-0,93 %) et Sanofi (-0,76 %).

Mardi, le S&P 500 (-0,21 %) et le Nasdaq Composite (-0,12 %) ont connu une séance atone, tandis que les rendements obligataires US grimpaient. Mais le Dow Jones Industrial Average, l’indice des blue chips a surperformé grâce aux bons résultats publiés par UnitedHealth. L’action UNH, qui fait partie de cet indice, a gagné 5,22 % après que l’assureur a rapporté des bénéfices meilleurs que prévu au premier trimestre de 2024. La progression du Dow Jones (+0,17 %) a cependant été entravée par l’envol du rendement des bons du Trésor américain à 10 ans. Celui-ci a atteint un plus haut tout près des 4,7 % dans un contexte où la force de l’économie américaine fait craindre une inflation qui pourrait rester élevée dans un futur proche.

La chronique LYNX BROKER - graphique UNH - 170424

Les devises, l’or

Dans ce contexte, le marché des changes intègrent dans les cours une première baisse des taux d’intérêt US en septembre, alors qu’il anticipait auparavant une baisse dès juin. Cet assouplissement différé profite au dollar. Mais elle affaiblit la paire EUR/USD qui se maintient sous la ligne de cou de sa figure tête-épaules.

La chronique LYNX BROKER - graphique EURUSD - 170424

Les prix de l’or poursuivent leur ascension et approchent de leur sommet historique, au-dessus des 2400 $.

Les matières premières

Les prix du pétrole se cherchent une direction cette semaine. Hier, Janet Yellen, la secrétaire au Trésor du gouvernement Biden, a déclaré que les Etats-Unis projetaient d’imposer à l’Iran de nouvelles sanctions après l’attaque dont a fait l’objet Israël le week-end dernier. Ces sanctions pourraient limiter les exportations iraniennes de pétrole, ce qui profiteraient aux prix du brut. Mais la perspective de voir les taux d’intérêt US rester élevés jusqu’à l’automne pourrait ralentir la croissance mondiale, ce qui nuirait aux prix du baril.

La chronique LYNX BROKER - graphique BZ - 170424

À surveiller

Demain, les inscriptions hebdomadaires à l’assurance chômage fourniront des indications sur la force de l’emploi outre-Atlantique

Le CAC 40

Ce matin, à 11h30, le CAC 40 gagne 1,12 % grâce notamment aux ventes trimestrielles publiées par LVMH. Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte Unibail-Rodamco-Westfield (+2,44 %), Vinci (+1,61 %) et Hermès (+1,26 %). Parmi les perdants du jour, on compte Teleperformance (-2,36 %), Société Générale (-1,61 %) et Kering (-1,21 %).

Lundi, le S&P 500 a cédé 1,20 %, tandis que les rendements obligataires grimpaient grâce aux chiffres des ventes au détail américaines. En mars, la valeur de ces ventes a enregistré une hausse mensuelle de 0,7 %, contre une prévision de +0,4 %. Ce signe de la force de la consommation, le principal moteur de la croissance économique aux États-Unis, a nui aux marchés actions, qui espéraient une baisse prochaine des taux d’intérêt. 

La chronique LYNX BROKER - graphique GS - 160424

La banque d’investissement Goldman Sachs a été un des gagnants de la séance d’hier, grâce à un rapport financier qui a montré une croissance de ses bénéfices au premier trimestre de 2024. L’action Charles Schwab a elle aussi gagné plus de 1,5 %, grâce à des profits qui ont eux aussi dépassé les prévisions du consensus au premier trimestre.

Les devises, l’or

L’indice du dollar atteint cette semaine des sommets qu’il n’avait pas connus depuis la fin octobre, dans un contexte où les marchés s’attendent à voir la Réserve fédérale abaisser son taux directeur moins fortement que prévu cette année. La force du billet vert fait chuter les autres grandes devises. La paire USD/JPY se situe au plus haut niveau qu’elle ait connu depuis 1990. La paire EUR/USD s’approche de son plus bas d’octobre 2022, sous 1,06 $ par euro. En revanche, l’or poursuit son ascension pour se situer maintenant près des 2370 $ l’once.

La chronique LYNX BROKER - graphique USDJPY - 160424

Les matières premières

Les prix du pétrole sont stables aujourd’hui. Les bons chiffres de l’économie chinoise, qui a connu un taux de croissance plus fort que prévu au premier trimestre (+5,3 % contre une prévision de +4,8 %), soutiennent les prix du baril de brut. Mais la crainte de voir les taux d’intérêt US rester élevés plus longtemps que prévu exerce une pression baissière sur ces prix.

La chronique LYNX BROKER - graphique BZ - 160424

À surveiller

Demain, l’indice des prix à la consommation permettra de mesurer le rythme de l’inflation européenne.

Le CAC 40

Ce matin, à 11h30, le CAC 40 chute lourdement (-1,18 %), comme les indices américains la veille. Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte L’Oréal (+0,58 %), LVMH (+0,46 %) et Hermès (+0,44 %). Parmi les perdants du jour, on compte ArcelorMittal (-5,75 %), Airbus (-2,52 %) et Accor (-2,17 %).

Ce lundi, à bientôt midi, le E-Mini S&P 500 de juin gagne près de 0,50 %, après avoir cédé 1,63 % la semaine dernière. Les investisseurs semblent avoir plus de goût pour les actifs risqués que vendredi dernier, lorsque les marchés se préparaient à une attaque iranienne contre Israël. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’Iran a tiré plus de 300 drones et missiles en direction de l’État hébreu, mais seul un petit nombre d’entre eux ont atteint leur cible. Comme Téhéran parle d’une opération réussie, les marchés espèrent que l’État perse ne lancera pas de nouvelle attaque contre Israël dans les prochains jours.

La chronique LYNX BROKER - graphique ES - 150424

Les devises, l’or

L’indice du dollar fait une pause aujourd’hui (-0,09 %) après sa progression de la semaine dernière (+1,66 %). Le billet vert profite de la perspective de voir les taux d’intérêt US rester élevés plus longtemps que prévu après les chiffres de l’emploi et de l’inflation publiés récemment. Inversement, l’euro souffre des suggestions faites par la Banque centrale européenne. Certains membres de la BCE ont laissé entendre qu’il était temps de prendre ses distances par rapport à la Réserve fédérale, ce qui peut faire augurer une baisse des taux d’intérêt européens en juin. La paire EUR/USD gagne 0,15 %, mais elle ne récupère pas les points cédés la semaine dernière (-1,82 %).

La chronique LYNX BROKER - graphique EURUSD - 150424

L’or gagne à nouveau du terrain sur fond de tension au Moyen-Orient (+0,24 %).

Les matières premières

Les prix du pétrole reculent de près de 1 % ce matin. Sur le marché de l’énergie, les investisseurs prennent leurs profits après une attaque iranienne qui a fait moins de dégâts que ce qu’on pouvait craindre.

La chronique LYNX BROKER - graphique BZ - 150424

À surveiller

Aujourd’hui, à 14h30, on connaîtra le montant des ventes au détail US pour le mois de mars.

Le CAC 40

Comme le E-Mini S&P 500, le CAC 40 progresse (+0,61 %). Chez Euronext Paris, parmi les gagnants du jour, on compte Stellantis (+2,69 %), Hermès (+2,26 %) et Schneider Electric (+2,25 %). Parmi les perdants du jour, on compte Orange (-0,91 %), Carrefour (-0,76 %) et Société Générale (-0,56 %).