Si vous êtes à la recherche de méthodes alternatives et plus avantageuses que l’achat direct d’actions, vous trouverez peut-être votre bonheur dans le trading d’options. Nous vous présentons aujourd’hui une technique qui convient aussi bien aux débutants qu’aux professionnels du trading d’options. L’achat d’options dites “LEAPS” peut remplacer idéalement l’achat d’actions si vous respectez quelques détails importants.

Des options à long terme plutôt qu’à court terme

Prenez garde à l’achat d’options calls bon marché et à court terme : pour être gagnant avec de telles options, un trader doit avoir absolument raison dans son estimation du mouvement des cours et l’action doit évoluer rapidement et fortement à la hausse. Avec cette approche de trading, la probabilité de succès n’est pas de votre côté !

Les LEAPS sont des options à plus long terme. Le terme signifie “Long-Term Equity AnticiPation Securities“. Derrière ce terme américain un peu pompeux ne se cachent rien d’autre que des options dont l’échéance est supérieure à 12 mois. Grâce à la durée plus longue des options LEAPS, vous contournez les inconvénients des options à court terme : Vous donnez plus de temps à l’action sous-jacente d’évoluer dans la direction anticipée.

Ces options se négocient de la même manière que les autres options. Ne soyez donc pas déstabilisé par la terminologie quelque peu complexe. Vous pouvez négocier des options LEAPS sur des actions, des indices ou des ETFs, par exemple.

Le trading des options LEAPS

Commencez par choisir une action. Vous devez suivre exactement le même processus que celui que vous utiliseriez pour acheter directement l’action en question. Que vous utilisiez l’analyse technique ou l’analyse fondamentale n’a pas d’importance : appliquez votre méthode de recherche habituelle pour trouver selon vous la meilleure action.

L’action doit bien sûr proposer des options et, dans l’idéal, présenter un volume de trading d’options élevé. Cela permet de s’assurer que les options sont liquides et que l’écart entre le cours d’achat et le cours de vente reste dans des limites acceptables.

Lors de la recherche des options LEAPS appropriées, choisissez un call qui est profondément dans la monnaie (son prix d’exercice est bien inférieur au cours actuel de l’action). La règle générale pour cette stratégie est un prix d’exercice avec un delta de 0,80 ou plus, par exemple.

N’oubliez pas qu’un delta de 0,80 signifie que le cours de votre option augmentera théoriquement de 0,80$ lorsque l’action augmente de 1$. Si le delta est de 0,90, votre option s’appréciera de 0,90$ si l’action augmente de 1$, et ainsi de suite.

Plus le call est profondément dans la monnaie, plus cette option est chère. Cela s’explique simplement par le fait que cette option a une valeur intrinsèque plus élevée. Le delta élevé présente cependant un avantage : plus votre delta est élevé, plus l’option évoluera de façon semblable à l’action.

Comme pour tous les contrats d’option, une option d’achat LEAPS confère à un acheteur le droit, mais pas l’obligation, d’acheter l’action sous-jacente au prix d’exercice fixé à la date d’expiration ou avant celle-ci. Vous pouvez donc exercer l’option LEAPS si vous le souhaitez.

Vous pouvez également clôturer la position à tout moment pendant la durée du trade et réaliser les bénéfices, le cas échéant, de manière anticipée.

N’oubliez pas qu’en tant qu’acheteur d’options LEAPS, comme pour toute autre option, vous n’avez pas droit aux dividendes.

Le prix des options LEAPS : Plus chères que les options à court terme mais moins chères que les actions

Les options LEAPS sont plus chères que les options à court terme. Leur date d’expiration plus éloignée signifie une valeur temps plus élevée, ce qui a une incidence sur leur cours.

D’autres facteurs peuvent influencer le cours des options : la volatilité implicite de l’action sous-jacente, le taux d’intérêt du marché et le rendement du dividende de l’action.

Les options d’achat LEAPS permettent de profiter des hausses potentielles du cours d’une action donnée tout en engageant moins de capital. En d’autres termes, le coût pour l’achat d’une option LEAPS est inférieur au coût qui serait nécessaire pour acheter 100 actions dans leur intégralité. En investissant moins de capital, vous bénéficiez d’un effet de levier en cas de hausse du cours de l’action sous-jacente.

L’importance de l’érosion de la valeur temps et de la volatilité implicite

Les options à long terme sont également pourvues d’une date d’expiration. Si le cours de l’action connaît une hausse importante le lendemain de la date d’expiration de votre option, vous n’en tirerez aucun bénéfice. En outre, les options perdent de leur valeur de façon accélérée à l’approche de la date d’expiration. Toutefois, pour les options à long terme, cette perte de valeur temps est faible au début et ne s’accélère que dans les 90 derniers jours avant la date d’expiration.

En règle générale, vous devriez envisager d’acheter un call dont la durée résiduelle est d’au moins un an. Une telle durée est logique, car vous cherchez un substitut à un achat d’actions : vous êtes en conséquence un investisseur et non un trader à court terme.

Les changements de la volatilité implicite de l’action sous-jacente auront également une influence sur le cours du call. Une volatilité implicite plus élevée aura un impact positif sur le cours de l’option, tandis qu’une volatilité implicite plus faible amenuisera le cours de l’option.

La taille de l’investissement

Après avoir choisi l’option qui vous convient, avec son prix d’exercice et sa date d’expiration, vous devez décider du nombre de call LEAPS que vous souhaitez acheter.

En règle générale, 1 option call correspond à 100 actions. C’est ce qu’on appelle la taille du contrat. Ainsi, si vous souhaitez “contrôler” 100 actions, vous achetez 1 call. Si vous souhaitez investir dans moins de 100 actions, cette stratégie avec les options LEAPS ne conviendra pas. En effet, avec 1 call, vous seriez déjà surinvesti.

Le management de la position

Après avoir acheté vos options LEAPS, vous devez surveiller la position négociée. Tout comme pour le trading d’actions, vous devez fixer un objectif de profit et un stop-loss si nécessaire. C’est surtout dans les trois derniers mois avant l’échéance de l’option que vous devriez envisager de liquider votre position, car c’est à partir de ce moment-là que l’érosion de la valeur temps commence à s’accélérer. Cette baisse de la valeur temps a un effet négatif sur votre option. Vous pouvez vendre le call au plus tard à ce moment-là et, si vous êtes toujours convaincu par la qualité de l’action sous-jacente, acheter une nouvelle option call à long terme.

Exemple d’un call LEAPS

Supposons que vous partez du principe que le cours de l’action de la société 3M (symbole américain : MMM) va augmenter au cours des deux prochaines années. Vous souhaitez profiter de cette hausse sans acheter les actions elles-mêmes.

L’action 3M se négociait à environ 144$ à la mi-mars 2022. Un call avec une échéance au 19 janvier 2024 et un prix d’exercice de 110$ cotait à environ 41$. Un contrat coûtait donc 4.100$.

Exemples d’options LEAPS sur l’action 3M

Dans cet exemple, vous achetez donc 1 call pour un prix total de 4.100$. Ce montant représente également le risque maximum de perte de votre position. Le call vous donne le droit d’acheter 100 actions 3M à un cours de 110$ par action jusqu’à l’échéance, quelle que soit la hausse du cours de l’action.

Pour que le trade soit rentable, l’action doit coter au-dessus de 151$ à l’échéance. Ce seuil de rentabilité est la somme du prix d’exercice de 110$ et du cours de l’option (41$).

Les scénarios suivants représentent les résultats possibles de cette stratégie à la date d’expiration :

Scénario Nr. 1 : L’action cote au-dessus du seuil de rentabilité

Si l’action 3M cote par exemple à 155$ à la date d’expiration, le call LEAPS aura une valeur de 45$ (le cours de l’action de 155$ moins le prix d’exercice de 110$). Vous pouvez exercer le call et acheter l’action au prix de 110$ ou vendre le call en réalisant un bénéfice. Après déduction du coût d’acquisition initial de 4.100$, vous réalisez un bénéfice de 400$. Votre rendement est de +9,7%. Si vous aviez acheté directement les 100 actions à 144$, vous auriez réalisé un bénéfice de 1.100$. Mais pour cela, vous auriez dû investir 14.400$. Votre rendement ne serait “que” de +7,6%.

Scénario Nr. 2 : L’action cote en dessous du prix d’exercice

Si l’action 3M cote en dessous du prix d’exercice de 110$ à la date d’expiration, l’option d’achat expire sans valeur. Dans ce cas, vous subissez la perte maximale de 4.100$. Si vous aviez acheté 100 actions à 144$, vous subiriez une perte de 3.400$ avec votre portefeuille d’actions si l’action tombait au cours de 110$.

Scénario Nr. 3 : L’action cote entre le prix d’exercice et le seuil de rentabilité

Si l’action 3M cote à 135$ à la date d’expiration, le call vaut 25$ (le cours de l’action de 135$ moins le prix d’exercice de 110$). Cela correspond à une perte de 1.600$ (4.100$ – 2.500$).

Avant la date d’expiration, le call peut être tradé à un cours supérieur à la différence entre le prix d’exercice de 110$ et le cours réel de l’action. La valeur temps est une composante du cours de l’option et ne s’érode que dans les 3 derniers mois avant l’expiration de l’option.

Les options puts LEAPS comme outils de protection

Nous avons présenté les possibilités offertes par les calls LEAPS comme substituts aux actions. Vous pouvez également trader des puts LEAPS et les utiliser comme protection pour votre portefeuille d’actions. Les puts prennent de la valeur lorsque le cours de l’action sous-jacente baisse et compensent potentiellement les pertes associées à cette baisse.

Supposons que vous déteniez des actions d’une entreprise XYZ. Vous souhaitez rester investi plus longtemps dans ces actions, mais vous craignez que le cours de l’action ne baisse. Vous pourriez acheter des puts LEAPS sur XYZ afin de vous couvrir contre la baisse du cours de l’action. Les options put LEAPS jouent un rôle comparable à celui d’une assurance. Vous profitez des éventuelles baisses de cours ou, du moins, vous les amortissez sans devoir vendre vos actions.

Conclusion : profiter d’une tendance haussière à long terme avec un capital réduit

Les calls LEAPS constituent une stratégie intéressante pour les traders en options qui souhaitent profiter d’une tendance haussière durable. Ils offrent aux investisseurs une alternative à l’achat direct d’actions. Grâce aux échéances plus longues de ces options, les investisseurs échappent, du moins temporairement, à l’influence négative de l’érosion de la valeur temps des options.

Avec les calls LEAPS, les investisseurs peuvent profiter des hausses de cours tout en risquant moins de capital que dans le cadre de l’achat d’actions. Si le cours de l’action reste au-dessus du prix d’exercice du call, l’acheteur peut exercer l’option et acheter des actions à un cours inférieur au cours actuel du marché. Mais ce même investisseur peut aussi vendre à tout moment l’option en réalisant un bénéfice.

Si vous êtes tenté par l’achat d’options, vous devriez jeter un coup d’œil aux options LEAPS. Elles offrent certains avantages par rapport au simple achat d’actions, sans la plupart des inconvénients des options achetées avec des échéances à court terme.

Comment trader les options via LYNX

Dans la plateforme de trading professionnelle LYNX, vous disposez de nombreux outils pour trader vos options de manière professionnelle. Vous pouvez également ajouter des grecques des options. Découvrez comment trader les options chez LYNX :

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour


Envoyer un message à Eric Ludwig
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.