Choisir la meilleure stratégie d’options pour tirer bénéfice d’une hypothèse sur l’évolution des marchés est un défi auquel tous les traders d’options sont confrontés. Le succès de votre approche de trading dépend de la bonne stratégie.

Divers facteurs et considérations jouent un rôle dans le choix d’une stratégie d’options. En règle générale, les combinaisons d’options offrent de nombreux avantages par rapport aux options individuelles. En effet, les options individuelles ne peuvent pas toujours couvrir toutes les situations de marché. Avec les combinaisons d’options, vous pouvez concrétiser toutes les hypothèses de trading et mettre en œuvre les idées les plus délicates : Il n’y a plus de limites à votre trading.

Définition et aperçu des options individuelles et des combinaisons d’options

Les seules stratégies que vous pouvez mettre en œuvre avec des options individuelles sont très simples et sont les suivantes :

  • Long call : vous achetez une option d’achat et pariez sur un mouvement dynamique à la hausse du sous-jacent.
  • Long put : vous achetez une option de vente et pariez sur un mouvement dynamique à la baisse du sous-jacent.
  • Short Call : vous vendez une option d’achat à découvert et pariez que l’actif sous-jacent n’augmentera pas.

Avec les combinaisons d’options, l’éventail des possibilités est plus diversifié, comme nous allons le voir dans un instant.

Dans le trading d’options, une combinaison est un terme désignant toute position de trading d’options construite avec différents types d’option (call ou put), différents prix d’exercice ou différentes dates d’expiration pour un même sous-jacent.

Les combinaisons simples comprennent, par exemple, les Spreads tels que les Vertical Spreads, Calendar Spread et les Diagonal Spreads. Les combinaisons plus complexes sont par exemple les Iron Condors ou les Butterfly Spreads, qui sont des combinaisons de deux spreads verticaux. Certaines variations plus exotiques de combinaisons n’ont pas de noms spécifiques et sont désignées comme des « Combo » dans la plateforme de trading LYNX.

Les combinaisons offrent un large éventail d’approches. Parmi les combinaisons relativement simples de deux options vous trouverez les Bull Put Spreads, les Bear Call Spreads, les Straddles ou les Strangles. Les stratégies avancées comprennent quatre options de deux types différents (options de vente et options d’achat), comme un Iron Condor. L’Iron Condor est la combinaison d’un Bull Put Spread et d’un Bear Call Spread.  

Pour un actif sous-jacent donné, comme une action par exemple, vous aurez en général 2 objectifs principaux avec les combinaisons d’options. L’un des objectifs est, bien entendu, de spéculer sur l’évolution future du cours du sous-jacent (qu’il évolue à la hausse, à la baisse ou latéralement). Le deuxième objectif est de limiter autant que possible les pertes potentielles à uncertain niveau. Cette protection contre le risque se fait alors généralement au détriment du bénéfice potentiel, qui est limité.

Certaines combinaisons sont régulièrement utilisées par les traders professionnels pour percevoir des primes tout en protégeant leur propre capital contre un risque important. Cependant, ce que font les investisseurs professionnels est également à la portée des traders particuliers comme vous.

Exemple de combinaisons d’options

L’exemple suivant d’un Iron Condor montre 4 contrats d’option combinés en une seule stratégie. Avec un Iron Condor, vous réalisez un bénéfice si l’action sous-jacente reste dans une certaine fourchette de cours.

Un Iron Condor est une combinaison de deux spreads verticaux detypes différents : un Bull Put Spread et un Bear Call Spread. L’Iron Condor se compose donc d’un total de 4 options : 2 puts et 2 calls. Les 4 options ont la même date d’expiration, mais diffèrent par leur prix d’exercice. 1 put et 1 call sont vendus à découvert (« émis ») et 1 put et 1 call sont achetés.

Prenons l’exemple d’un Iron Condor sur l’action Pepsi (symbole : PEP). Admettons que l’action se négocie actuellement à 173 $. Vous supposez qu’elle restera dans une fourchette de cours comprise entre 160 et 180 dollars au cours des 46 prochains jours. Dans ce cas, vous pourriez construire votre Iron Condor comme suit :

  • Short Put avec un prix d’exercice de 160 $
  • Long Put avec un prix d’exercice de 155 $
  • Short Call avec un prix d’exercice de 180 $
  • Long Call avec prix d’exercice 185 $

« Long » correspond à un achat et « Short » à une vente.

La combinaison des puts forme un Bull Put Spread. La combinaison des calls forme un Bear Ball Spread. Les 4 options peuvent être négociées en une seule transaction dans l’OptionTrader devotre plateforme de trading. Voici à quoi ressemblerait votre StrategyBuilder pour cet Iron Condor :

Vous percevrez une prime d’environ 100 $ par contrat pour ce trade, pour un risque maximal de 400 $ (écart entre les prix d’exercice des puts ou des calls, multiplié par 100, moins la prime perçue). Vous réalisez le profit maximum si l’action Pepsi se négocie entre les prix d’exercices des options émises à la date d’expiration. Vous pouvez cependant liquider la position à tout moment pendant la durée du trade et réaliser vos bénéfices plus tôt.

Vous verrez à droite de l’écran que votre plateforme de trading a automatiquement détecté que vous êtes sur le point de trader un Iron Condor.

La stratégie de l’Iron Condor a limité le risque des mouvements à la hausse ou à la baisse, car les options achetéesprotègent la position contre de fortes évolutions de cours dans un sens ou dans l’autre. En contrepartie, le potentiel de profit est également limité à la prime collectée. Vous n’auriez pas pu mettre en œuvre une telle approche avec une option individuelle.

Combinaisons d’options pour la limitation des risques

Avec les combinaisons d’options, vous pouvez limiter vos risques pour laplupart de vos trades

Supposons que vous ayez une opinion baissière sur l’action Walt Disney (symbole : DIS). L’action est dans une tendance généralement baissière depuis septembre 2021 et se négocie actuellement près de son plus bas niveau de l’année.

Graphique annuel de l’action Walt Disney (symbole : DIS)

Vous pourriez acheter un simple put, mais vous craignez que l’action ne baisse pas assez vite pour générer un bénéfice avec cette option. Au lieu de cela, vous décidez d’émettre (de vendre) un call. Vous pariez ainsi sur une action à la baisse, en tendance latérale ou en légère hausse.

Par exemple, avec un cours de l’action autour de 132 $, vous décidez de vendre un call avec un prix d’exercice de 145 $ et une durée restante de 46 jours. Vous recevriez, à titre d’exemple, une prime d’environ 178 $. Le risque maximal de perte est illimité : si, contrairement à vos attentes, le cours de l’action augmente fortement pour une raison quelconque, ce trade peut très mal se terminer :

  • Un cours de l’action de 150 $ entraîne une perte de 322 $ (la différence entre le prix d’exercice et le cours de l’action, dont nous déduisons la prime perçue).
  • Au cours de 155 $, c’est une perte de 822 $.
  • Au cours de 160 $, vous perdez 1 322 $.

Il semble souvent improbable à un trader qu’une action puisse augmenter de 20 ou 30 % en quelques semaines. Mais cela s’est produit d’innombrables fois auparavant et cela se produira encore et encore. Avec un call non couvert, il n’y a aucune limite à vos pertes potentielles.

Voici à quoi ressemble le profil de performance d’un tel call vendu à découvert

Vous pouvez voir sur cette image que la ligne de performance passerait dans la zone de perte illimitée si l’action devait augmenter.

Vous appliquez une stratégie beaucoup plus sûre si vous combinez un call acheté avec le call vendu à découvert. Vous construisez dans ce cas ce qu’on appelle un Bear Call Spread.

Si vous émettez le call mentionné ci-dessus avec un prix d’exercice de 145 $ et que vous achetez un call avec la même échéance et un prix d’exercice de 155 $, vous recevrez une prime d’environ 124 $ et limiterez votre risque maximal de perte à 876 $.

La perte maximale peut être déterminée simplement comme suit :

Perte maximale = différence entre les prix d’exercice x 100 – prime

Voici à quoi ressemble le profil de performance d’un tel Bear Call Spread :

Vous pouvez clairement voir sur cette image que la ligne de droite atteint une limite de perte lorsque l’action augmente.

Quelle que soit la hausse de l’action, vous ne perdrez jamais plus que les 876 dollars. Le call que vous avez acheté vous protège. Cette sécurité a un prix, puisque vous devez acheter une option supplémentaire. La prime est réduite de 178 à 124 dollars. Mais dans le trading d’options, comme dans toute autre activité boursière, la toute première priorité doit être la sécurité et la préservation du capital. Par conséquent, préférez percevoir une prime moindre plutôt que de risquer la catastrophe !

Mais attention : certaines combinaisons d’options, comme le Short Straddle ou le Short Strangle, comportent également un risque de perte théoriquement infini. Ce risque de perte peut être réduit en achetant des options supplémentaires, vous conduisant dans ce cas à créer un Iron Condor.

Combinaisons d’options pour réduire le capital nécessaire

Les combinaisons d’options sont idéales lorsque votre portefeuille est encore petit. Grâce aux combinaisons d’options, vous pouvez réduire considérablement le capital nécessaire pour ouvrir un trade.

Revenons à l’action Walt Disney. Nous faisons cette fois-ci une hypothèse différente et misons sur un rebond de l’action. Une stratégie populaire est le « cash-secured put ». Une seule option put est vendue à découvert et une prime est perçue. Si le cours de l’action est inférieur au prix d’exercice de l’option à la date d’expiration, 100 actions par contrat sont automatiquement achetées et créditées à votre portefeuille. Le trader doit être préparé à cette éventualité et disposer du capital nécessaire pour acheter les actions.

Supposons que vous émettiez un put sur Disney avec un prix d’exercice de 120 $ et une date d’expiration à 46 jours et que vous percevez ainsi environ 230 $ de prime. Votre seuil de rentabilité se situe à 117,70 $ : Si l’action se négocie en dessous de 120 $ à l’expiration, le put est exercé et vous achetez automatiquement 100 actions Disney à 120 $. Comme vous avez perçu une prime de 230 $, vous restez dans la zone de gain tant que l’action ne tombe pas en dessous de 117,70 $. Toutefois, vous devez disposer de 11 770 $ en espèces sur votre compte pour pouvoir acquérir ces actions (sauf si vous tradez sur marge). S’il est hautement improbable que l’action Disney tombe à zéro, il faut tenir compte ici du pire des scénarios. C’est le principe d’un cash-secured put : une stratégie avec une seule option.

Cette stratégie est une bonne stratégie, mais elle peut être difficile à mettre en œuvre pour les petits portefeuilles, surtout si vous souhaitez trader des actions cotant à des cours élevés.

Ici aussi vous pouvez envisager une combinaison d’options en achetant un autre put en plus du put émis, avec un prix d’exercice inférieur. De cette façon, vous construisez un « Bull Put Spread ».

Si vous émettez le put mentionné plus haut avec un prix d’exercice de 120 $ et achetez un put avec la même échéance et un prix d’exercice de 110 $, vous gagnez une prime d’environ 130 $ et limitez le risque de perte maximale à 870 $ (différence entre les prix d’exercice, moins la prime). C’est 93 % de capital en moins qu’avec la stratégie du cash-secured put.

Des combinaisons d’options pour réaliser des stratégies complexes : laissez libre cours à votre ingéniosité !

Avec les combinaisons d’options, vous pouvez être très créatif dans la conception de vos stratégies. Il existe des centaines (voire des milliers) de stratégies que vous pouvez développer grâce à la multitude des prix d’exercice et des dates d’expiration.

Les stratégies peuvent être catégorisées comme « directionnelles » ou « neutres« .

Les stratégies directionnelles misent sur la direction du cours du sous-jacent. Elles sont « haussières » si l’action est censée monter et « baissières » si l’action est censéebaisser.

Exemple : Avec le long call, vous misez sur la hausse de l’action. Avec un Bull Put Spread, selon le choix des prix d’exercice, l’action peut se permettre d’évoluer latéralement ou même de baisser légèrement, mais l’hypothèse est ici aussi légèrement directionnelle : il est préférable pour le trade que l’action monte.

Dans le cas des stratégies neutres, il est préférable que le sous-jacent n’évolue pas beaucoup. Parmi ces stratégies vous trouverez l’Iron Condor, le Short Strangle ou encore le Short Straddle.

Conseils pratiques pour la combinaison d’options dans la plateforme de trading LYNX

Les combinaisonspeuvent être tradées telles quelles de façon groupée. Vous n’avez pas besoin de trader les options individuellement dans votre plateforme : vous pouvez mettre en œuvre la combinaison par le biais d’une seule transaction, par exemple via l’OptionTrader de la plateforme de trading LYNX.

Agir plus rapidement et avec moins d’efforts

Outre la réduction de l’effort nécessaire pour placer le trade en n’ayant à exécuter qu’une seule transaction, cette façon de procéder présente un autre avantage : si vous tradez les options individuellement, vous courez le risque que, pendant que vous tradez une option, un mouvement de l’action fasse fuir le cours de l’autre option. Votre stratégie tomberait alors à l’eau dès l’ouverture, parce que le trading successif des options a engendré un léger retard.

Après avoir ouvert la position, votre plateforme de trading LYNX reconnaîtra la combinaison d’options comme telle et l’affichera dans votre portefeuille. Pour la clôture de la position vous pouvez également fermer la combinaison via une seule transaction.

Ouvrir votre trade immédiatement au cours idéal

Vous connaissez certainement cette situation : Si vous voulez trader une option ou une action, vous essayez généralement d’obtenir un cours entre le cours acheteur et le cours vendeur afin d’entrer dans le trade (ou d’en sortir) de la façon la plus favorable. Si vous deviez trader les options individuellement, vous devriez procéder ainsi par 2 fois. Si vous mettez en œuvre la combinaison d’options avec le Strategy Builder, par exemple, vous ne devez viser le cours idéal qu’une seule fois, pour toute la combinaison.

Voir instantanément le seuil de rentabilité et la probabilité de gain

Si vous tradez les options via une combinaison, vous verrez le seuil de rentabilité et la probabilité de gain de cette combinaison dans le graphique de performance de votre trade. Cela ne serait pas possible si vous tradiez les options individuellement. Dans ce dernier cas, vous ne verriez que les seuils de rentabilité et les probabilités de gain des options individuelles, et non ceux de la combinaison.

Mon conseil personnel : si possible, ouvrez et fermez toujours les combinaisons d’options via une seule transaction.

Tous les avantages des combinaisons d’options par rapport aux options individuelles en un coup d’œil

Résumons à ce stade tous les avantages des combinaisons d’options :

  • Avec les combinaisons d’options, vous pouvez limiter votre risque maximal de perte.
  • Les combinaisons d’options vous permettent de réduire votre capital nécessaire pour ouvrir un trade, ce qui est avantageux pour les petits portefeuilles.
  • Avec les combinaisons d’options, vous pouvez assurer une diversification stratégique illimitée, ce que ne permettent pas les options individuelles.

Conclusion : réalisez des trades astucieux avec des combinaisons d’options

La beauté des combinaisons d’options est que vous pouvez utiliser plusieurs options avec différents prix d’exercice, différents types d’options (calls et puts) et différentes dates d’expiration pour développer des stratégies uniques et adaptées à vos idées. Cela vous donne la possibilité de profiter de toutes les situations du marché.

Limiter le risque devrait être la première priorité d’un trader d’options. La plupart des combinaisons d’options, notamment les spreads, s’y prêtent parfaitement. Si vous souhaitez que le capital requis pour ouvrir un trade reste raisonnable, les combinaisons d’options sont certainement le meilleur choix.

Dans votre plateforme de trading LYNX, vos combinaisons d’options peuvent être exécutées facilement via une seule transaction. De cette façon, vous évitez le délai qui résulte de la saisie manuelle des options individuelles.

Considérez les combinaisons d’options comme une marmite dans laquelle vous pouvez jeter d’innombrables ingrédients pour transformer la meilleure recette (votre idée de trade) en un repas raffiné (la stratégie). Les options individuelles, quant à elles, sont souvent fades. Soyez un gourmet et tradez des combinaisons d’options !

Comment trader les options via LYNX

Dans la plateforme de trading professionnelle LYNX, vous disposez de nombreux outils pour trader vos options de manière professionnelle. Vous pouvez également ajouter des grecques des options. Découvrez comment trader les options chez LYNX :

Investissez dans le monde entier

Par le biais d’un compte-titres chez LYNX, les investisseurs ont un accès direct aux marchés boursiers majeurs en France, en Europe, aux États-Unis et en Asie. Négociez sur 150 marchés, dans 33 pays et 25 devises. Pour en savoir plus : Tous les marchés

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour


Envoyer un message à Eric Ludwig
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.