Spreads calendaires - calendar spreads - featured image
Les spreads calendaires, ou calendar spreads, sont des stratégies de trading avec des options.

Dans le présent article, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur les spreads calendaires, de leur définition à leur mise en pratique, en passant par leur risque et leur profit potentiel.

Si vous cherchez un courtier pour le trading d’options, cliquez ici.

Définition

Les spreads calendaires, qu’on appelle également « spreads temporels » ou « spreads horizontaux », consistent à acheter et vendre des options de même type (des calls ou des puts) mais dont les dates d’échéance appartiennent à des cycles différents. Le type de spread calendaire le plus fréquemment utilisé en bourse consiste à vendre une option et à acheter une autre option de même type et de même prix d’exercice (strike).

Lorsqu’on vend l’option de court terme dans un cycle déterminé et qu’on achète l’option de long terme dans un cycle plus éloigné dans le temps, on achète un spread calendaire (long). En effet, le prix d’une option de long terme est plus élevé que celui d’une option de court terme et de même strike, puisque la première a une valeur temps plus élevée que la seconde. On ouvre donc la position en payant un débit et on est acheteur. Lorsqu’on achète l’option de court terme dans un cycle déterminé et qu’on vend l’option de long terme dans un cycle plus éloigné dans le temps, on vend un spread calendaire (court). Le prix d’une option de long terme étant plus élevé que celui d’une option de court terme de même strike, on ouvre la position en recevant un crédit et on est vendeur.

Stratégies option bourse

spreads calendaires - calendar spreads - stratégies option bourse

Configuration

Type des options

Si vous pensez que le prix du sous-jacent est susceptible de baisser dans un futur proche, vous pouvez choisir d’utiliser des calls pour construire votre spread. En effet, si le prix du sous-jacent baisse, vos calls passeront hors de la monnaie et votre option de court terme perdra une bonne partie de sa valeur temps. Si, à l’inverse, vous pensez que le prix du sous-jacent est susceptible d’augmenter dans un futur proche, vous pouvez choisir d’utiliser des puts. Et ce pour les mêmes raisons.

Strikes

Dans cet article, nous examinerons le spread calendaire long consistant à vendre une option de court terme à la monnaie et à acheter une option de long terme à la monnaie pour ouvrir une position delta neutre. L’illustration ci-dessus présente un graphique performance typique de cette stratégie.

Cycles d’expiration

Quand on achète un spread calendaire, on doit choisir deux cycles d’expiration. Celui de l’option de court terme et celui de l’option de long terme. Assurez-vous de choisir des cycles d’expiration réguliers si vous voulez bénéficier d’une liquidité maximale.

En ce qui concerne l’option de court terme, on peut choisir le cycle qui expire dans 30 à 45 jours. Cela permettra de recueillir une valeur de temps importante, mais aussi de bénéficier de l’accélération de l’érosion de la valeur temps qui se produit aux alentours des 45 jours avant échéance.

En ce qui concerne l’option de long terme, on peut choisir le cycle qui expire 28 à 35 jours plus tard.

Spreads calendaires - calendar spreads - véga mai

Les facteurs impactant la valeur d’un spread calendaire

Le prix d’un spread calendaire long à la monnaie est impacté essentiellement par deux facteurs :

Variations du sous-jacent

Plus précisément, le prix d’un tel spread augmente avec le temps si le prix du sous-jacent reste stable. Il augmente également si la volatilité implicite augmente. À l’inverse, le prix d’un tel spread diminue si le prix du sous-jacent augmente ou diminue fortement. Et il diminue si la volatilité implicite diminue.

Pourquoi le prix de notre spread calendaire à la monnaie diminue-t-il lorsque le prix du sous-jacent connaît une forte hausse ou une forte baisse ? Dans un cycle déterminé, ce sont les options à la monnaie qui ont la plus forte valeur temps. Plus le prix du sous-jacent s’éloigne de notre strike, plus celui-ci s’éloigne de la monnaie et perd sa valeur temps. Si les options de notre spread sont loin dans la monnaie ou loin hors de la monnaie, la valeur de temps de l’une comme celle de l’autre sont proches de zéro. La différence entre l’une et l’autre diminue. Et le prix du spread diminue puisque celui-ci se calcule comme suit :

Prix d’un spread calendaire long = prix de l’option de long terme – prix de l’option de court terme

Variations de la volatilité implicite

Spreads calendaires - calendar spreads - véga avril

Pourquoi est-ce que le prix d’un spread calendaire long augmente lorsque la volatilité implicite augmente ? Pourquoi diminue-t-il lorsque la volatilité implicite diminue ? Les variations de la volatilité implicite affectent plus les options d’un cycle long que celles d’un cycle court. C’est ce que manifeste la différence au niveau du véga. Comparez le véga de deux options de même type et de même strike mais appartenant à des cycles d’expiration distincts. Dans les illustrations ci-dessus et ci-dessous, vous observerez que le véga de l’option de mai (voir ci-dessous) est supérieur à celui de l’option d’avril (voir ci-dessus).

Spreads calendaires - calendar spreads - véga mai

Avec un spread calendaire long, l’option du cycle long prend donc plus de valeur que l’option du cycle court lorsque la volatilité implicite augmente. Et, comme le prix du spread est la différence entre le prix de l’option de long terme et celui de l’option de court terme, le prix de l’ensemble du spread augmente en même temps que cette différence s’accentue.

Quand acheter un spread calendaire

Lorsqu’on achète un spread calendaire, on a besoin de voir le prix du spread augmenter pour pouvoir le revendre en faisant un profit. On a donc besoin de deux conditions apparemment contradictoires :

  • un marché sous-jacent peu volatil
  • une volatilité implicite en hausse

Le marché sous-jacent doit faire preuve d’une volatilité réelle faible puisque, nous l’avons vu, le prix d’un spread calendaire tend à baisser en cas de forte hausse ou de forte baisse du prix du sous-jacent. Et la volatilité implicite doit augmenter puisque, nous l’avons vu, une hausse de celle-ci entraîne une hausse du prix du spread.

Ces deux phénomènes sont-ils contradictoires ? Non. On les observe conjointement lorsque, par exemple, le contenu de tel événement futur, dont on pense qu’il pourra entraîner une forte hausse ou baisse du prix du sous-jacent, n’est pas encore connu. Pensez à la publication des résultats trimestriels d’une entreprise. Avant leur publication, nul ne sait si ces résultats dépasseront les attentes ou s’ils décevront. Comme le contenu du rapport trimestriel reste incertain jusqu’à sa parution, cet événement futur ne peut avoir un impact important sur le prix de l’action avant cette parution. Mais les investisseurs s’attendent à ce que, une fois le rapport paru, celui-ci ait un impact sur le prix de l’action, et ils estiment que cet impact pourra être important. La possibilité d’une hausse ou d’une baisse future de ce prix conduit ainsi à une augmentation de la volatilité implicite.

Profit potentiel

Avec notre spread calendaire long, on parvient au profit maximal lorsque le prix du sous-jacent coïncide avec le strike des options à l’échéance de l’option de court terme. Cette dernière option est alors sans valeur puisqu’elle expire à la monnaie. Le trader conserve donc l’intégralité du crédit qu’il a reçu en la vendant. Quant à l’option de long terme, elle possède encore une grande partie de sa valeur temps puisqu’il lui reste environ 30 jours avant de parvenir à son échéance. Certes, l’érosion de la valeur temps fait que celle-ci possède une moins grande valeur temps qu’initialement. Mais le thêta d’une option à la monnaie augmente lorsqu’elle approche de son échéance, si bien que notre option de long terme a subi une érosion moins rapide de sa valeur temps que notre option de court terme.

Source : Sheldon Natenberg, Option Volatility and Pricing Advanced Trading Strategies and Techniques

Il est néanmoins impossible de savoir à l’avance quelle sera la valeur de l’option de long terme lorsque l’option de court terme expirera. C’est pourquoi on ne peut connaître a priori le profit qui serait atteint si l’option de court terme expirait à la monnaie.

Risque

Le risque auquel vous expose votre position est égal au débit que vous avez payé pour ouvrir la position. Assurez-vous que ce risque ne dépasse pas un certain pourcentage de la valeur de votre compte. Pour définir ce pourcentage, vous pouvez utiliser la règle des 2 % par exemple.

Spreads calendaires - calendar spreads - détail cotation

Seuils de rentabilité

Parce que notre spread comporte des cycles d’expiration différents, il n’est pas possible de calculer avec précision les seuils de rentabilité de ce type de position. On peut néanmoins estimer que ces derniers se trouvent séparer de notre strike par une distance égale à un strike.

Règles de sortie

Les chances de voir l’option de long terme expirer à la monnaie sont très faibles. C’est pourquoi, plutôt que de viser cet objectif irréaliste, on peut viser un objectif plus modeste. Nous vous conseillons de fermer la position lorsque le profit non réalisé de la position s’élève à 10-25 % du débit payé à l’ouverture de la position. Vous pouvez également fermer la position avant l’échéance si le prix du sous-jacent se rapproche de vos seuils de rentabilité et menace vos profits.

Nous vous conseillons également de fermer la position avant l’échéance de l’option de court terme. L’option de long terme peut perdre sa valeur après l’expiration de l’option de court terme. Si cette valeur passe au-dessous du débit que vous avez payé initialement, votre position affichera une perte.

Sources

Sheldon Natenberg, Option Volatility and Pricing Advanced Trading Strategies and Techniques, Mc Graw Hill Education, second edition

Comment trader les options via LYNX

Dans la plateforme de trading professionnelle LYNX, vous disposez de nombreux outils pour trader vos options de manière professionnelle. Vous pouvez par exemple visualiser les grecques de vos options. Découvrez comment trader les options chez LYNX :

Une excellente plateforme de trading

Négociez des titres tels que des actions, des options, des Futures, des devises, des produits à effet de levier, des ETFs et bien plus encore sur 150 bourses dans 33 pays différents à l’aide d’un logiciel de trading moderne et professionnel. Pour en savoir plus : Plateforme de trading Trader WorkStation

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour