ordre bourse - ordre trading - courtier prenant ordre téléphone
Pour réussir dans le domaine du trading, il faut se protéger contre les pertes. Subir un trade perdant est inévitable. En revanche, on peut prendre des mesures pour éviter de subir une perte susceptible d’endommager son compte de façon irréparable. Dans un article précédent, nous expliquions comment utiliser la règle des 2 % et un ordre stop pour éviter les lourdes pertes en bourse.

Mais il peut également être conseillé de se fixer un objectif de gain à chaque fois qu’on décide d’entrer sur le marché. Sans une idée préalable du prix auquel on sortira du marché, on s’expose au risque de sortir au pire moment, sous l’effet d’une émotion et non d’une règle rationnelle. Lorsque le titre dans lequel vous avez investi prend la direction qui vous est favorable, il est tentant de laisser courir ses bénéfices. Mais rien n’est plus rageant que de voir le cours effacer le lendemain des profits qu’on aurait pu réaliser la veille.

Comment donc à la fois se protéger contre les mouvements contraires et profiter des mouvemens favorables ? Une partie de la réponse à cette question consiste à passer un bon ordre de bourse, adapté à la situation. Nous présentons ici l’ordre bracket. Dans cet article, nous aborderons les questions suivantes :

Ordre de bourse : comment et pourquoi passer un ordre bracket ?

ordre bourse - ordre trading - mot ordre anglais

Qu’est-ce qu’un ordre bracket ?

Les ordres bracket permettent aux investisseurs de faire d’une pierre deux coups. D’un côté, ils limitent leurs pertes éventuelles en plaçant un ordre stop. D’un autre côté, ils s’assurent de réaliser leurs profits éventuels en plaçant un ordre limite. L’ordre bracket permet donc d’encadrer un ordre d’achat ou de vente à l’aide de deux autres ordres. Dès l’exécution de l’ordre, on est protégé contre un mouvement contraire de l’actif. Et on est prêt à encaisser ses gains en cas de mouvement favorable.

Que l’on souhaite passer long ou court, la plateforme Trader Workstation (TWS) permet de placer un ordre bracket. Un ordre bracket d’achat se compose d’un ordre d’achat classique, mais aussi de deux ordres de vente. D’abord, un ordre limite de vente dont le prix sera fixé au-dessus du prix de l’ordre d’achat servira à réaliser les bénéfices enregistrés en cas de hausse de la valeur de l’actif. Ensuite, un ordre stop de vente dont le prix sera fixé au-dessous du prix d’entrée servira à arrêter les frais en cas de baisse de la valeur de l’actif. Inversement, un ordre bracket de vente se compose d’un ordre de vente, mais aussi de deux ordres d’achat. Un ordre stop d’achat placé au-dessus du prix de l’ordre de vente, et un ordre limite d’achat placé sous le prix d’entrée.

Avertissement

Rien ne vous garantit de voir votre ordre stop exécuté au prix que vous avez entré. Lorsque le cours du marché atteint le prix que vous avez sélectionné, l’ordre stop devient un ordre au marché. Cela signifie qu’il est traité au cours actuel du marché. En raison des fluctuations du marché entre le moment où l’ordre est activé et le moment où il est exécuté, le prix d’exécution peut être différent du prix spécifié dans l’ordre. Il peut même être moins avantageux que le prix prévu par le stop. En revanche, le prix d’exécution de l’ordre limite joint à l’ordre bracket est toujours avantageux. Un ordre limite est exécuté au prix prévu par l’ordre ou à un prix meilleur.

Un exemple

Prenons l’exemple d’un investisseur passant un ordre bracket d’achat concernant une action. Imaginons que le prix de l’action soit de 100 €. En même temps qu’il passe son ordre pour acheter x actions de la société y, il passe deux autres ordres. D’abord, un ordre limite de vente à 105 € qui lui garantit un profit de 5 € par action en cas de hausse du prix de l’action. Ensuite, un ordre stop de vente à 95 € qui le protège en cas de baisse du prix de l’action. La fermeture de la position est quasiment assurée, que le prix de l’action passe à 105 € ou à 95 €. Si l’ordre limite de vente est exécuté, l’investisseur empochera au moins 5 € par action achetée. Si l’ordre stop de vente est exécuté, il perdra 5 € plus ou moins le montant de l’écart d’exécution.

Les avantages d’un ordre bracket

Plan a trade, trade a plan

Les ordres brackets offrent plusieurs avantages. Ils permettent aux investisseurs d’être plus organisés dans leur activité de trading. Un des adages préférés de Wall Street est : plan a trade, trade a plan (planifiez vos trades, exécutez vos plans). Grâce aux ordres bracket, on est assuré de se conformer à un plan d’action. Avant même l’entrée sur le marché, au moment de la saisie des ordres, on prend toutes les décisions qui vont affecter la « vie » de la position concernée, de l’ouverture à la fermeture. Et, une fois, les ordres passés, les transactions qu’ils appellent s’effectuent comme indiqué dans le plan d’action. En obéissant à un plan prédéterminé, on évite les écueils dans lesquels tombent les traders qui ne savent ni à quel niveau entrer sur le marché, ni à quel niveau en sortir.

Sans plan de trading, les traders ont tendance à suivre la foule, à acheter quand tous les autres achètent, à vendre quand tous les autres vendent. Ils entrent sur le marché au plus mauvais moment. Ils achètent quand les prix sont élevés, et vendent quand ils sont bas. Le trader qui a un plan définit un prix d’entrée avantageux et laisse le cours du marché venir à lui. Il définit aussi un prix de sortie qui lui évitera toute perte excessive. En revanche, le trader qui n’a pas placé de stop et qui essuie une perte conséquente a tendance à rester sur le marché dans l’espoir de voir sa position devenir gagnante. Lorsque le mouvement de l’actif aggrave ses pertes au lieu de les effacer, il court le risque d’encourir une lourde perte et de ne pas pouvoir s’en relever.

L’automatisation

Les ordres brackets permettent d’automatiser l’exécution d’un plan de trading. Ils évitent donc aux traders d’avoir à surveilleur leur position en permanence. Les décisions et les ordres qui vont déterminer l’ouverture et la fermeture de la position sont conçus en amont. Une fois les ordres transmis, il n’y a plus qu’à attendre leur exécution. L’entrée et la sortie se font sans intervention de la part de l’investisseur.

Comment passer un ordre bracket sur Trader Workstation ?

Pour illustrer la façon dont on peut passer un ordre bracket sur TWS, prenons l’exemple d’un ordre d’achat concernant le titre Amazon. Passez d’abord un ordre pour acheter vos actions dans le panneau de saisie d’ordres. Pour ce faire, entrez le symbole de l’action (AMZN) dans le champ approprié, cliquez sur le bouton Achat, et entrez le nombre d’actions que vous voulez acheter (100 actions dans notre exemple). Dans le menu déroulant du type d’ordre, l’option LMT est selectionnée automatiquement. Conservez-la si vous souhaitez passer un ordre limite d’achat. Puis entrez le prix limite auquel vous voulez acheter vos actions (3460 $ dans notre exemple). Choisissez enfin l’option DAY si vous voulez que votre ordre soit annulé à la fin de la journée.

ordre bourse - ordre trading - panneau saisie d'ordres

Une fois l’ordre d’achat entré, il faut maintenant le convertir en ordre bracket. Pour ce faire, cliquez sur le bouton avancé dans le panneau de saisie d’ordres. Dans la fenêtre qui s’affiche, sélectionnez Attacher Stop loss/Prise de profit/Bracket puis cochez la case Bracket pour ajouter vos deux ordres de vente. Entrez le prix auquel vous voulez prendre vos bénéfices dans le champ approprié de la ligne Prise de profit (3480 $ dans notre exemple). Entrez le prix auquel vous voulez limitez vos pertes dans le champ approprié de la ligne Stop Loss (3450 $ dans notre exemple). Vous n’avez pas besoin d’entrer le nombre d’actions que vous voulez vendre au moment de sortir du marché. La quantité de vos ordres de vente est celle que vous avez entrée au moment de définir votre ordre d’achat.

ordre bourse - ordre trading - configuration ordre bracket

Visualiser et finaliser

Choisissez enfin l’option GTC si vous voulez que ces deux ordres restent valides au-delà de la fin de la journée, jusqu’à leur annulation. Cliquez sur Transmettre. Une fenêtre de confirmation s’affiche qui vous permet de visualiser l’ensemble de votre ordre bracket. Passez en revue chacun des trois ordres qui le composent. Dans notre exemple, on voit que l’ordre global comprend un ordre d’achat pour 100 actions (cf. notre encadré rouge dans l’image ci-dessous). Il comprend également deux ordres de vente pour 100 actions (cf. nos encadrés rouges). Le premier est un ordre de prise de profit et le second un ordre stop loss. Cliquez sur le bouton Transmettre en bas de la fenêtre pour finaliser votre ordre.

ordre bourse - ordre trading - fenêtre de confirmation de l'ordre

Différents types d’ordres chez LYNX BROKER

Utilisez un ordre au marché lorsque vous souhaitez que votre ordre soit traité le plus rapidement possible et que vous êtes prêt à prendre le risque d’obtenir un prix légèrement différent de votre prix idéal. Concernant l’ordre limité, utilisez-le lorsque vous voulez être sûr d’obtenir un prix convenable et que vous êtes prêt à prendre le risque de voir l’ordre ne pas être exécuté. Utilisez un ordre stop si vous voulez vous protéger contre des pertes éventuelles ou protéger vos profits papier.

Tout dépend aussi du type d’instrument qu’on veut négocier. Les ordres stop sont populaires chez les traders qui négocient des actions. En revanche, lorsqu’ils négocient des options, certains traders n’utilisent que des ordres limites.

La plateforme de trading vous permet de choisir parmi différents types d’ordres. Si vous créez un ordre, LMT apparaîtra de manière standard. Cliquez sur la flèche adjacente pour sélectionner le type d’ordre qui vous convient.

Utiliser différents types d’ordres chez LYNX BROKER

Vous souhaitez investir dans des marchés bull et bear ? Chez LYNX BROKER, vous accédez à près de 100 marchés dans plus de 30 pays. Consultez l’offre et positionnez-vous grâce au stop loss :

Trader des actions

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart