Le cash-flow d’une entreprise est un des éléments principaux de l’analyse d’une entreprise. Contrairement au bénéfice, un flux de trésorerie positif génère de la marge qui peut servir pour des nouveaux investissements et l’octroi d’un dividende. Les reprises, les remboursements de dettes et l’achat d’actions propres ne se font pas non plus avec le bénéfice mais bien avec la trésorerie.

Dans cet article, je vous explique comment calculer le flux de trésorerie, ce que ce terme signifie et la manière dont vous pouvez l’appliquer lors de l’analyse d’une entreprise ou d’une action.

Flux de trésorerie : définition et calcul

flux de trésorerie - flux net de trésorerie - illustration lettres bois

Flux de trésorerie : définition

En économie d’entreprise, le flux de trésorerie, ou cash-flow, désigne les mouvements des liquidités d’une entreprise. Si le flux de trésorerie net est positif, alors en fin de compte, il reste de l’argent que l’entreprise peut dépenser par la suite. En revanche, si celui-ci est négatif, alors cela signifie que l’entreprise a besoin d’argent.

Aperçu du flux de trésorerie

Le cash-flow d’une organisation peut être réparti en trois catégories.

Le premier est le cash-flow provenant des activités d’exploitation. Il s’agit ici du résultat opérationnel. L’aperçu du cashflow ne tient compte que des flux de liquidité et exclut donc les amortissements des bâtiments, par exemple. Un cash-flow positif signifie que les activités de l’entreprise ont permis de rapporter de l’argent. Attention, certains coûts comme les amortissements ne sont pas pris en compte. Pourtant, certaines machines devront être remplacées par des nouvelles machines à long terme. Un flux de trésorerie opérationnel qui est positif ne suffit pas en soi. En effet, une entreprise a également besoin d’investissements à long terme pour assurer son existence.

Ce qu’il faut retenir

Généralement, le flux de trésorerie provenant des opérations est supérieur au bénéfice net car certains coûts hors trésorerie ne sont pas pris en compte.

Le deuxième est le flux de trésorerie provenant des activités d’investissement. Ici, les flux de trésorerie provenant des investissements et des désinvestissements sont passés au crible. Les nouveaux investissements sont nécessaires pour étendre la production ou pour remplacer des anciennes machines. Les désinvestissements permettent de s’enrichir.

La différence entre les investissements dans la croissance et les investissements pour le maintien des facilités, est importante pour l’évaluation d’entreprises et d’actions, mais la différence est assez mince. Ceci s’explique notamment par le fait que certains investissements dans de nouvelles facilités ou dans la recherche ne génèrent pas toujours de la croissance. Pensez par exemple aux investissements colossaux dans l’industrie automobile. Chaque année, ce sont des millions qui sont investis dans la recherche et la rénovation des usines. Les voitures sont de plus en plus modernes mais à cause de la concurrence très rude au sein de ce secteur, ces investissements ne génèrent que très peu de chiffre d’affaires ou de croissance des bénéfices pour les fabricants automobiles.

Le troisième flux est le cash-flow provenant des activités de financement. Ce flux se compose des dividendes entrants et versés ajoutés aux nouvelles dettes et aux dettes remboursées. Les américains ont tendance à y ajouter l’achat et l’émission d’actions propres.

Différence entre le flux de trésorerie et le bénéfice

Le bénéfice tient compte des amortissements tandis que le cash-flow se penche également sur les différences au niveau du fonds de roulement. Les avantages et les inconvénients du bénéfice par rapport au cash-flow varient d’un flux de trésorerie à un autre. Le flux de trésorerie opérationnel ne s’intéresse pas aux investissements et par conséquent, l’image donnée est plus favorable. Le flux de trésorerie disponible tient compte de tous les investissements. C’est pourquoi, les entreprises à croissance rapide ont souvent un cash-flow disponible négatif. Construire des nouvelles usines nécessite beaucoup de capital. Le résultat dépend également de l’entreprise analysée. Pour certaines entreprises, les amortissements permettent d’avoir un bon aperçu des coûts, mais ce n’est pas toujours le cas.

Les entreprises de l’immobilier présentent d’importants amortissements pour les bâtiments tandis que la valeur réelle de l’immobilier ne diminue pas nécessairement, au contraire, elle augmente. Dans ce cas, il vaut mieux ne pas tenir compte de ces amortissements. Néanmoins, ceci n’est pas sans risques, comme récemment observé dans le cas de centres commerciaux. La popularité de certains centres commerciaux étant en baisse, certains investissements ont été faits pour redorer leur blason. Par conséquent, dans le contexte actuel, les amortissements pour les centres commerciaux sont adéquats pour compenser ces frais supplémentaires.

De nombreuses entreprises ont quant à elles des investissements supérieurs aux amortissements et un niveau de croissance assez faible. Principalement les entreprises qui utilisent beaucoup de biens d’investissement et qui sont confrontées à de nouvelles évolutions y sont sensibles. Pensez aux fabricants automobiles, aux entreprises pétrolières et à l’industrie des semi-conducteurs.

flux de trésorerie - flux net de trésorerie - illustration pile de pièces

Calculer le flux net de trésorerie

Il existe plusieurs méthodes de calcul du cash-flow en fonction du flux sur lequel le calcul s’effectue. Les deux principaux flux de trésorerie utilisés par les investisseurs, sont le flux de trésorerie opérationnel et le flux de trésorerie disponible.

Le flux de trésorerie opérationnel constitue la base. Les investissements en sont déduits pour calculer le cash-flow disponible.

Le flux de trésorerie opérationnel

Le flux de trésorerie opérationnel comprend les flux de trésorerie des activités journalières. Ceux-ci se calculent en additionnant l’ensemble des flux sortants et entrants qui n’ont rien à voir avec le financement ou les investissements.

Une autre manière de calculer le flux de trésorerie opérationnel est de partir du bénéfice net. Le bénéfice net est connu et c’est pourquoi il constitue le point de départ. Notez que les changements dans le fonds de roulement ne sont pas pris en compte dans le bénéfice net. Ces différences doivent donc être additionnées au bénéfice lorsque celles-ci sont négatives et déduites si le fonds de roulement a augmenté.

En effet, il reste moins de liquidités à l’arrivée. D’autres charges importantes qui sont prises en compte dans le bénéfice mais qui ne constituent pas de coûts de trésorerie, sont les amortissements. Les machines s’usent et le goodwill perd de sa valeur chaque année dans certains cas. Ces frais ne sont pas directement liés aux changements au niveau de la trésorerie. C’est pourquoi il y a lieu d’ajouter ces coûts liés aux amortissements au bénéfice pour obtenir le flux de trésorerie opérationnel. Après ces changements, vous avez calculé le flux de trésorerie opérationnel.

Le flux de trésorerie disponible

Pour le flux de trésorerie disponible, il faut aller un peu plus loin. Les machines s’usent et des amortissements sont déduits du bénéfice. Nous les avons rajoutés au flux de trésorerie opérationnel. Ceci signifie que dans de nombreux cas, le flux de trésorerie opérationnel donnera une image trop favorable de la situation. Pour rectifier le tir, tous les investissements sont déduits du flux de trésorerie opérationnel pour obtenir le flux de trésorerie disponible.

En fonction de la hauteur des investissements, le cash-flow disponible donnera une meilleure image que celle donnée par le bénéfice. Ceci dépend principalement de la question de savoir si les amortissements et les investissements pour la maintenance sont à peu près égaux. Si c’est le cas et que le nombre d’investissements dans une nouvelle croissance est important, alors le cash-flow disponible sera peu élevé.

Formule du flux net de trésorerie

La manière la plus simple pour calculer le flux net de trésorerie est de déduire les flux de trésorerie sortants de tous les flux de trésorerie entrants.

  • Le flux de trésorerie opérationnel = bénéfice +- fonds de roulement + amortissements
  • Le flux de trésorerie disponible = bénéfice +-fonds de roulement + amortissements – investissements

Les prévisions de flux de trésorerie

Établir des prévisions est assez compliqué. Bien souvent, les gens ont tendance à trop se fier aux prévisions qu’ils établissent ou établies par des tiers. Pourtant, ces prévisions sont nécessaires pour pouvoir prendre des décisions.

Les prévisions de flux de trésorerie prévoient l’évolution des flux de trésorerie d’une entreprise au cours des prochaines années.

Ces prévisions sont utilisées dans le planning et l’évaluation d’une entreprise. Les prévisions d’un cash-flow à la hausse se traduisent logiquement par une évaluation plus élevée qu’en cas de prévisions à la baisse.

Conclusion

Le cash-flow constitue un indicateur important pour mesurer la réussite opérationnelle d’une entreprise. Les entreprises qui génèrent beaucoup de liquidités de manière cohérente, peuvent procéder à des reprises, investir dans la croissance et récompenser les actionnaires par un dividende. La signification du flux de trésorerie et le calcul de celui-ci sont importants si un investisseur souhaite évaluer une entreprise comme le ferait un homme d’affaires. Il existe d’autres manières pour analyser des actions. Le cash-flow et le calcul du bénéfice ainsi que le bilan constituent le noyau de chaque analyse fondamentale.

Certains analystes attachent davantage d’importance au calcul du bénéfice tandis que d’autres préfèrent le bilan. Le calcul du bénéfice peut s’analyser moyennant le bénéfice par action, l’EBIT ou l’EBITDA. La solidité du bilan s’observe moyennant le quick ratio, la solvabilité, la liquidité ou la rentabilité. La combinaison de toutes ces données permet d’obtenir l’image la plus complète de la valeur intrinsèque.

Investir dans des actions via LYNX

LYNX vous donne la possibilité d’investir dans des actions de presque toutes les sociétés cotées en bourse dans le monde. Vous avez accès à plus de 100 bourses dans 30 pays. Jetez un coup d’œil à notre offre

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart