Rachat d'actions propres - actions propres définition - illustration cube bois
Lorsqu’une entreprise procède au rachat de ses actions, elle rachète ses propres actions en bourse. Par définition, le rachat d’actions propres permet de réduire le nombre d’actions émises sur le marché.

Cette opération crée toute une série d’opportunités mais elle comporte aussi des risques. En fonction du prix et de la situation, le rachat d’actions propres peut faire gonfler la valeur ou au contraire entraîner une diminution de la valeur de l’entreprise.

Les sujets abordés dans le présent article :

Le rachat d’actions propres

Rachat d'actions propres - actions propres définition - illustration arbre pile

Définition du rachat d’actions propres

Une entreprise peut décider de racheter ses actions propres. Une entreprise rachète dès lors des actions qui sont détenues par les actionnaires. Ces actionnaires reçoivent donc de l’argent et en échange, l’organisation reçoit les actions. La conséquence est que le flux en provenance de la trésorerie diminue pour les actionnaires restants. En revanche, le nombre d’actions émises qui est réduit, augmente l’intérêt dans la société des actionnaires restants.

Les avantages du rachat d’actions propres

Le rachat d’actions présente des avantages et des inconvénients. Tout dépend en effet du prix auquel les actions ont été achetées. Les avantages principaux sont :

  • Moins d’actions émises / une propriété accrue de l’entreprise : le principal avantage du rachat d’actions propres est que le nombre d’actions est réduit après ce rachat. Ceci signifie que les actionnaires restants ont un intérêt plus important dans l’entreprise.
  • Destruction d’actions : les actionnaires restants deviennent également propriétaires de l’entreprise par le biais des actions qui sont détenues par l’entreprise. Le fait qu’une entreprise décide ensuite de conserver ces actions ou de les détruire ne devrait rien changer. Pourtant, les investisseurs ne sont pas défavorables à la destruction d’actions. Ceci s’explique par le fait que les entreprises qui ont procédé à un rachat d’actions sont plus facilement en mesure d’en émettre qu’en cas de destruction d’actions. De manière générale, les actionnaires ne veulent pas que la participation dans l’entreprise s’effrite à cause d’une émission d’actions. La destruction d’actions réduit la probabilité d’une telle situation et est donc bien souvent préférable malgré le fait que d’un point de vue économique ceci ne devrait pas changer grand-chose.
  • Part plus importante du bénéfice : un part accrue dans l’entreprise présente plusieurs avantages. En effet, le bénéfice par action augmente. Après le rachat des actions, les actionnaires restants ont droit à une partie plus importante des futurs bénéfices.
  • Possibilité d’augmenter le dividende : moins d’actions émises signifie également que le dividende total à verser diminue. Les sociétés peuvent donc choisir d’augmenter le dividende par action sans pour cela dépenser des sommes importantes. L’entreprise dispose donc de plus de liquidités pour hausser son dividende.

Les inconvénients du rachat d’actions propres

Les inconvénients du rachat d’actions propres sont principalement liés au coût du rachat. Une entreprise qui procède au rachat d’actions doit dépenser de l’argent. Il y a donc une diminution de la trésorerie.

  • Baisse des capitaux propres : les actions rachetées sont échangées contre de l’argent et ceci fait baisser les fonds propres. Certaines entreprises empruntent également de l’argent pour le rachat d’actions propres. Dans les deux cas, les fonds propres diminuent et les réserves aussi. Par conséquent, la marge de manœuvre dont telle entreprise dispose est également réduite si celle-ci doit faire face à des difficultés imprévues. Dans ce cas, il est fort probable que l’entreprise soit amenée à se tourner à nouveau vers les marchés des capitaux.
  • Moins de fonds disponibles pour les investissements : la trésorerie sortante n’est pas consacrée à d’autres activités. Un danger possible est que les entreprises vont réduire leurs investissements et augmenter leurs dépenses pour l’achat d’actions propres et ainsi augmenter le bénéfice par action. Ceci signifie que l’intérêt des actionnaires restants est croissant dans une entreprise dont la valorisation est à la baisse. Un manque d’investissements peut avoir des effets négatifs. Pensez ici aux possibilités de croissance pour le personnel et à une position affaiblie par rapport à la concurrence. En cas de rachat d’actions propres, les actionnaires doivent donc bien réfléchir aux conséquences et aux risques. Il est possible que le management ne rachète que des actions pour donner un coup de boost au prix des options émises à court terme. Si les actions sont rachetées à un prix trop élevé, ce sera aux dépens des actionnaires restants.

Rachat d'actions propres - actions propres définition - illustration buyback

Le rachat d’actions propres vs le versement d’un dividende

Le dividende et le rachat d’actions propres constituent une restitution de capital. Pour le dividende, le capital est proportionnellement restitué à l’ensemble des actionnaires tandis que dans le cas d’un rachat d’actions propres, l’argent est destiné aux actionnaires qui quittent l’entreprise. Les actionnaires restants sont récompensés par le fait que leur intérêt dans l’entreprise est augmenté. Il va de soi que les actionnaires pensent que les actions sont un bon achat, sinon, ils ne les posséderaient probablement pas. Ceci ne signifie pas pour autant que ces actionnaires ont toujours raison. Si la situation devait changer et que les performances de l’entreprise devaient reculer, alors le rachat d’actions propres pourrait bien s’avérer être une très mauvaise décision. En revanche, si la situation évolue favorablement, alors le rachat d’actions propres est une décision judicieuse. Le rachat d’actions propres génère un risque pour le bilan et a des conséquences pour l’avenir des actionnaires restants.

Les actionnaires peuvent se créer un dividende en vendant des actions. En ne vendant qu’une petite partie des actions, l’intérêt dans l’entreprise reste quasi le même tout en permettant à l’entreprise de rachèter des actions.

Les conséquences fiscales

La manière dont l’argent est distribué aux actionnaires a une influence sur les taxes à payer. De nombreux pays appliquent un impôt sur le dividende. Ceci signifie que les dividendes octroyés se retrouvent partiellement dans les caisses de l’État. Lorsqu’une entreprise choisit d’octroyer de l’argent par le biais du rachat d’actions propres, elle ne doit rien payer dans la plupart des cas. Mais si le prix des actions augmente, alors, dans certains pays, il faut verser une partie du bénéfice. La différence au niveau du timing, à savoir quand il y a lieu de payer les impôt, rend le rachat d’actions plus intéressant. Aussi, la hauteur de l’impôt sur le dividende et l’impôt sur les plus-values jouent également un rôle lors de ce choix.

Enfin, le régime fiscal appliqué aux entreprises peut faire la différence. Dans certains pays, les entreprises sont davantage taxées lorsque celles-ci rachètent des actions. L’aspect fiscal peut largement influencer la manière dont les entreprises restituent du capital aux actionnaires.

Interprétation du rachat d’actions propres

Évaluer si le rachat d’actions propres est une bonne idée ou non dépend en grande partie de l’avenir de l’entreprise. Si l’entreprise rencontre des difficultés, alors elle aura besoin d’argent et devra donc trouver des fonds à des conditions qui lui sont défavorables. En revanche, si l’entreprise se porte bien, alors le rachat d’actions est une méthode intéressante pour permettre aux actionnaires restants d’augmenter leur intérêt.

Un autre facteur n’est pas la réussite de l’entreprise mais sa valorisation. Le nombre d’actions qu’il est possible de racheter pour une certaine quantité de d’argent n’influence que très peu la réussite du rachat d’actions propres. Pour en savoir plus sur la valorisation d’une entreprise, consultez des indicateurs comme l’EBITDA, le quick ratio, la solvabilité, la liquidité ou la rentabilité de l’entreprise.

Investir en actions chez LYNX BROKER

Maintenant que vous maîtrisez la définition du rachat d’actions propres, découvrez comment investir chez LYNX BROKER. Chez LYNX BROKER, vous trouverez une multitude de données de l’analyse fondamentale sur notre Plateforme de trading. Découvrez-les sans attendre :

Acheter des actions


--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart