Le cup and handle (tasse avec anse)

Par Thomas Giraud

Dans cet article

Les tendances haussières ne dessinent jamais des courbes linéaires sur les graphiques représentant l’évolution du cours d’un actif.

Après une avancée, les prix de l’actif font une pause avant de s’envoler vers de nouveaux sommets.

Dans cet article, nous analysons une figure chartiste, le cup and handle, qui représente une des formes que prennent ces « pauses » propres aux tendances haussières. Nous définissons les critères qui permettent d’identifier cette figure. Nous donnons enfin quelques conseils sommaires sur la bonne façon de négocier les actifs qui présentent cette figure sur leur graphique. Si vous cherchez un courtier pour trader et profiter de vos analyses techniques, cliquez ici.

Cup Handle

Cup Handle : définition

La figure chartiste cup and handle (tasse avec anse) est une figure chartiste bien connue des analystes techniques. Par définition, il s’agit d’une figure qui se compose de deux éléments : la « tasse » et son « anse ». La tasse se forme lorsque, après un nouveau sommet, les prix déclinent pour dessiner un creux en forme de U. Lorsque les prix parviennent ensuite à un niveau proche du sommet atteint précédemment, le creux achève sa formation. Il cède alors la place à un range qui constitue l’anse de la tasse. Lorsque les prix s’échappent hors de ce range, la tendance haussière qui précédait la figure chartiste tend à se prolonger. La figure cup and handle est donc une figure haussière de continuation qui fait suite à une tendance haussière. Les rounding bottoms sont aussi des creux arrondis, mais ils ne font pas toujours suite à une tendance haussière.

cup handle - graphique XAUUSD

Sur le graphique linéaire ci-dessus, on peut voir que les prix de l’or ont dessiné une « tasse » pendant neuf ans, de 2011 à août 2020. Puis, de août 2020 à 2023, ils ont évolué à l’intérieur d’un range, comme le montrent nos deux lignes parallèles. En franchissant la limite supérieure de ce range, les prix du métal jaune pourraient annoncer la continuation de la tendance haussière qui lui avait permis d’atteindre, en 2011, un sommet historique.

Passons maintenant en revue les autres critères qui permettent d’identifier une figure cup and handle.

Le rapport entre les sommets de la tasse

Si le sommet droit de la tasse est plus élevé que le sommet gauche, on a affaire à une figure plus haussière. Si le sommet droit de la tasse est moins élevé que le sommet gauche, on a affaire à une figure moins haussière. Dans l’exemple du graphique de l’or, on voit, d’après la pente ascendante qui relie les deux sommets de la tasse, que le sommet droit est supérieur au sommet gauche. Ce qui fait de cette formation une formation particulièrement haussière.

cup handle - right side higher than left side

La taille du retracement

Définition
Le breakout : 

Un breakout se produit lorsque le cours d’un actif dépasse un niveau qui lui servait jusqu’alors de support ou de résistance. Les vrais breakouts s’accompagnent généralement d’une augmentation du volume d’échanges. On peut essayer de profiter d’un breakout au-dessus d’une zone de résistance en ouvrant une position longue. On peut essayer de profiter d’un breakout au-dessous d’une zone de support en ouvrant une position courte.

Après la formation du côté droit de la tasse, on observe une baisse modérée de l’actif. C’est ce retracement qui constitue l’anse de la tasse. Ce pullback peut alors dessiner la forme d’un drapeau à pente descendante, comme dans le cas de notre graphique ci-dessous. Il peut également s’agir d’un fanion à pente descendante. Généralement, ce retracement ne constitue pas une baisse supérieure à environ un tiers ou 38 % de la hausse que représente la tasse. Si ce retracement dépasse 50 % de l’avancée que représente la tasse, il ne s’agit pas d’une vraie figure cup and handle : on a plutôt affaire à une longue période de consolidation, qui mettra beaucoup plus de temps à produire un breakout. Plus le retracement qui dessine l’anse est faible, plus la figure chartiste est haussière. Et plus le breakout qui doit lui succéder a des chances d’être important. 

cup handle - retracement 38 %

Dans le cas de l’or, le retracement observé depuis le pic formant le bord droit de la tasse dessine un drapeau. Le niveau de retracement de 38 % correspond au niveau des 1670-1675 $. Or, les prix de l’or n’ont passé que quelques semaines, pendant les deux ans et demi de la consolidation, sous ce niveau de retracement. On a donc bien affaire à un retracement modéré. 

La durée du retracement

Un autre critère important pour identifier une figure cup and handle, c’est le temps que dure le retracement qui constitue l’anse de la tasse. Cette durée ne doit en principe pas dépasser un quart, voire un tiers, du temps qu’a requis la formation de la tasse. Si, comme dans le cas de l’or, on a affaire à une tasse qui a mis neuf ans à se former, la formation de l’anse ne doit pas prendre plus de trois ans approximativement. Si le retracement dure depuis environ un tiers de la durée de formation de la tasse, on peut s’attendre à un breakout imminent de l’actif au-dessus de son range. 

Certes, un tel breakout peut avoir lieu avant ce moment limite. Mais ces principes permettent d’anticiper le moment où un breakout est susceptible de se produire. Si, par exemple, le retracement dure depuis deux ans et demi et qu’il est censé ne pas durer plus de trois ans, on peut s’attendre à ce qu’un breakeout survienne dans les six prochains mois.

Compléter l’analyse technique par l’analyse fondamentale

L’analyse technique n’est pas une science exacte. L’apparition d’une figure cup and handle ne garantit pas une envolée des prix. Pour confirmer l’hypothèse d’un breakout que permet de faire cette figure chartiste, il faut mener une analyse des fondamentaux. Dans le cas de l’or, par exemple, il faut analyser l’état de l’économie américaine. Si une inversion de la courbe des taux permet d’anticiper une récession, si l’inflation sévit et que la Réserve fédérale ne peut ou ne veut pas augmenter les taux d’intérêt US, on a affaire à des conditions favorables à une tendance haussière sur le marché des métaux précieux. Et ces conditions économiques et politiques favorables tendent à confirmer l’hypothèse d’une hausse des prix de l’or, que le cup and handle du graphique de l’or permet de faire.

Comment trader un cup and handle ?

Il y a différentes façons de trader un cup and handle. On peut, par exemple, utiliser un ordre stop d’achat en situant le prix de son stop au-dessus de la limite supérieure du drapeau ou du fanion qui constitue l’anse de la tasse. Grâce à l’utilisation d’un ordre stop, on n’entre sur le marché que si les prix grimpent et sortent du canal dans lequel ils étaient enfermés. L’inconvénient de cette méthode, c’est qu’elle expose au risque d’être trompé par un faux breakout et d’entrer trop tôt sur le marché.

Pour minimiser le risque d’être victime d’un faux breakout, on peut attendre, avant d’entrer sur le marché, de voir l’actif clôturer au-dessus du canal que formait l’anse de la tasse. On peut alors passer un ordre limite au niveau du breakout pour bénéficier d’un éventuel retour des prix vers la limite supérieure du canal dont ils sont sortis. L’inconvénient de cette méthode, c’est le risque de ne pas voir son ordre exécuté. Si les prix continuent de grimper sans faire retour vers leur ancien canal, l’ordre limite ne peut être déclenché.

Le take-profit, le stop-loss

Pour déterminer un objectif de gain, on peut commencer par déterminer le nombre de points qui sépare le fond de la tasse et le niveau de prix où l’actif sort du canal que formait l’anse de la tasse. On ajoute ensuite ce nombre de point au niveau de prix où s’est fait ce breakout. Si, par exemple, il y a 30 points qui séparent le fond de la tasse et le niveau de prix du breakout, on peut décider de réaliser ses profits lorsque le prix de l’actif atteindra le niveau situé 30 points au-dessus du breakout. 

Il convient de se protéger contre un faux breakout en utilisant un ordre stop-loss. On peut placer son stop au-dessous de l’anse de la tasse ou au-dessous de la tasse en fonction de sa tolérance au risque. Les traders qui ont une faible tolérance au risque peuvent même placer leur stop au-dessous du niveau du breakout, meême s’il s’expose au risque de voir ce stop situé près de leur niveau d’entrée être déclenché par une longue mèche baissière.

Investir à l’aide des figures chartistes via LYNX

Vous savez désormais comment trader une figure cup and handle. LYNX vous donne la possibilité d’investir dans des instruments financiers et des actions de presque chaque société cotée en bourse, dans le monde entier. Vous accédez à près de 150 bourses dans 33 pays. Consultez notre offre et mettez à profit vos analyses techniques :

Découvrez d’autres analyse technique :