Qu’est-ce qu’un marché financier ? Ce sont des hommes et des femmes qui prennent des décisions en fonction de leurs idées et perceptions, quelle qu’en soit la nature. La théorie de l’« efficience du marché financier » voudrait que ces décisions ne soient prises qu’en fonction de « l’information disponible », d’après l’économiste Eugene Fama. Mais les individus qui investissent sur les marchés agissent aussi sous l’effet de leurs émotions. C’est pourquoi les analyses d’un marché donné emploient des mots tels que « peur », « confiance », « optimisme », etc. Pour comprendre l’état d’un marché, il faut aussi analyser le sentiment qui anime le trading de ses participants. Dans cet article, nous essayons de poser les bases de toute analyse du « sentiment du marché ». Les points suivants seront abordés :

Bourse et psychologie : le sentiment du marché

bourse psychologie - sentiment trading – dés cupidité

Qu’est-ce que le sentiment du marché ?

Que signifie l’expression de « sentiment du marché » ou son synonyme, le « sentiment des investisseurs » ? Elle renvoie à l’humeur générale des investisseurs sur un marché particulier. Le sentiment du marché a bien sûr un impact sur le cours du marché concerné. Lorsque le cours est en hausse, on dit souvent du sentiment du marché qu’il est haussier. Mais, lorsque le cours du marché est en baisse, on dit que le sentiment du marché est baissier. L’expression de « sentiment du marché » renvoie à l’émotion qui domine parmi les investisseurs d’un marché donné : par exemple, la peur ou l’optimisme.

On oppose souvent le « sentiment du marché » à la « valeur intrinsèque » d’une action. L’un et l’autre peuvent influencer les acteurs d’un marché. Mais le premier peut être subjectif, tandis que la seconde prétend toujours être objective. Le premier est une émotion. La seconde se mesure à l’aide des outils de l’analyse fondamentale. Bien sûr, il entre toujours une part de subjectivité dans l’analyse des performances d’une entreprise. Mais l’analyste est censé s’efforcer de réduire au maximum cette part en tenant compte de chiffres et de règles qui font consensus.

Pourquoi identifier le sentiment du marché ?

Comme tous les sentiments, le sentiment du marché peut être déterminé par des facteurs qui n’ont rien à voir avec des raisonnements ou des informations. Par exemple, la foule des investisseurs peut avoir une attitude baissière vis-à-vis d’une action que l’analyse fondamentale recommande d’acheter. Mais, sur le long terme, la valeur intrinsèque d’une entreprise, si elle est élevée, doit lui permettre de bien se comporter sur les marchés financiers. C’est pourquoi le sentiment du marché intéresse particulièrement les day-traders. Ces derniers profitent des tendances de court terme déterminées par le sentiment du marché. Les investisseurs de long terme examinent la valeur des entreprises à la lumière de l’analyse fondamentale.

Le groupe des anticonformistes s’intéressent également au sentiment du marché. Leur stratégie consiste précisément à aller à contre-courant du sentiment du marché. Ils sont longs lorsque la foule du marché est baissière, courts lorsque celle-ci est haussière. Ils partent du principe que l’attitude qui prévaut chez les investisseurs conduit à des cours surévalués ou sous-évalués. Prenons un exemple où le sentiment des investisseurs est baissier sur le marché de telle action. Ce pessimisme entraînera le cours de l’action jusqu’à un niveau où celle-ci sera sous-évalué. L’investisseur anticonformiste profitera de cette aubaine. Il achètera à bas prix une action valant bien mieux que son cours du moment. De plus, il ouvrira sa position avant même que le rebond n’ait eu lieu et bénéficiera ainsi (en principe) de la totalité de la hausse attendue.

Comment identifier le sentiment du marché ?

Les traders et les analystes peuvent avoir recours à un grand nombre d’outils pour identifier le sentiment du marché. Nous présentons ici certains des plus couramment utilisés.

Le VIX

Cet indice permet de mesurer la volatilité du S&P 500, l’indice boursier américain. Le VIX est calculé à partir du prix des options qui ont le S&P pour sous-jacent et qui expirent sous 23 à 37 jours. Il fournit une estimation de la volatilité implicite du S&P sur les 30 prochains jours.

On parle souvent du VIX comme de l’indice de la peur. En effet, plus le nombre qu’il affiche est élevé, plus les marchés ont peur. Lorsque le VIX augmente, cela signifie que la volatilité implicite augmente sur le marché des actions en général. Et lorsque la volatilité implicite augmente, le risque augmente. Les cours des actions sont susceptibles de plus fortes fluctuations. Et les positions des investisseurs sont donc plus menacées par des mouvements qui pourraient leur être contraires. À la droite du graphique journalier ci-dessous, on peut voir le VIX faire un pic et s’élever au-dessus de sa moyenne mobile de 50 jours. Le marché des actions s’affole à l’heure où le S&P enregistre un recul de près de 1 %.

bourse psychologie - sentiment trading – graphique VIX

On considère que, lorsque le VIX s’élève au-dessus de 30, la volatilité est forte et la peur intense. En revanche, lorsque le VIX descend au-dessous de 20, on considère que la volatilité est faible et que les marchés sont calmes. Mais on peut aussi utiliser une moyenne mobile pour savoir si l’indice est relativement élevé ou peu élevé. Il y a un dicton qui circule à Wall Street. On dit : « quand le VIX est élevé, on peut acheter ; lorsque le VIX est bas, il faut être prudent ».

Le ratio put-call

Le ratio put-call est le quotient du nombre des puts achetés sur un marché donné et une période donnée par le nombre des calls achetés sur le même marché et la même période. Il se calcule en divisant ce nombre de puts par ce nombre de calls. Sur le graphique journalier ci-dessous, la courbe du ratio put-call relie les valeurs quotidiennes de ce ratio sur le marché de SPY, l’ETF qui représente l’indice S&P 500.
bourse psychologie - sentiment trading – graphique SPY

Lorsque le nombre de puts considéré est supérieur au nombre de calls, le ratio est supérieur à 1. Inversement, lorsque c’est le nombre de calls qui est supérieur, le ratio est inférieur à 1. Lorsque le ratio est supérieur à 1 et que donc les puts sont plus nombreux que les calls, on considère que le sentiment est baissier sur le marché concerné. Mais lorsque le ratio est inférieur à 1, on estime que le sentiment est haussier. En effet, les acheteurs de puts bénéficient d’une baisse du cours concerné. Et les acheteurs de calls d’achat bénéficient d’une hausse du cours.

La ratio put-call du marché global

Le ratio put-call peut se calculer sur n’importe quel marché servant de sous-jacent à des options d’achat et de vente. Il peut s’agir d’une action individuelle, d’un Future ou d’un indice. Il peut également s’agir d’un agrégat. Les analystes qui veulent mesurer le sentiment du marché des actions dans son ensemble peuvent par exemple calculer le rapport qui existe entre les puts de toutes les actions et les calls de toutes les actions. Ils peuvent également considérer le ratio put-call d’un indice qui représente ce marché. Dans le graphique ci-dessus, on voit que le ratio put-call de SPY est compris entre 2 et 2,25. Cela indique un sentiment haussier sur le marché des actions puisque SPY représente les actions qui composent le S&P 500.

Les croisements de moyennes mobiles

On peut associer deux moyennes mobiles pour identifier le sentiment du marché. Lorsque la moyenne mobile courte s’élève au-dessus de la moyenne mobile longue, on peut considérer que le sentiment du marché est haussier. Lorsque la moyenne mobile courte descend au-dessous de la moyenne mobile longue, on peut juger qu’on a affaire à un sentiment baissier. Le nombre de périodes pris en compte dans le calcul des moyennes mobiles importe. Il détermine l’horizon temporel qu’on veut envisager. Si on se sert d’une moyenne mobile courte de 13 jours et d’une moyenne mobile longue de 26 jours, on pourra déterminer le sentiment qui prévaut sur le court terme. Mais si, comme beaucoup d’analystes, on se sert d’une moyenne mobile de 50 jours et d’une moyenne mobile de 200 jours, on déterminera le sentiment qui domine sur le long terme.

Sur le graphique journalier de XLE ci-dessous, on peut voir la moyenne mobile courte s’élever au-dessus de la moyenne mobile longue fin 2020. Ce croisement reflétait le sentiment d’optimisme qui dominait sur le marché des matières premières énergétiques. À cette époque, la demande mondiale de pétrole augmentait en même temps que la croissance mondiale.

bourse psychologie - sentiment trading – graphique XLE

Les systèmes utilisant les croisements

Les investisseurs qui aiment accompagner le sentiment dominant utilisent souvent des systèmes basés sur le croisement de deux moyennes mobiles. L’inconvénient de ces systèmes, c’est que lorsque la moyenne mobile courte passe au-dessus ou au-dessous de la longue, la tendance a déjà émergé depuis longtemps. On utilise les cours des jours ou des semaines passées pour calculer les moyennes mobiles, qui ont donc toujours un caractère rétrospectif. En d’autres termes, elles retardent par rapport aux tendance existantes. Les systèmes qui utilisent les croisements des moyennes mobiles comme signaux d’achat ou de vente fonctionnent bien lorsque la tendance est forte. Mais lorsque la tendance est hésitante, le système génère beaucoup de faux signaux.

Investir dans des actions chez LYNX BROKER

LYNX BROKER vous donne la possibilité d’investir dans des actions de presque chaque société cotée en bourse dans le monde entier. Vous accédez à près de 100 bourses dans 30 pays. Consultez notre offre :

Acheter des actions


--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart