Il peut paraître hasardeux d’acheter une action ou une devise sur le fondement de la seule rumeur. La stratégie consistant à « acheter la rumeur et vendre la nouvelle » est pourtant une stratégie couramment utilisée par les investisseurs. Dans le cadre de cette tactique, un trader achète l’instrument financier concerné lorsqu’il entend parler d’un événement futur susceptible de donner de la valeur à cet actif. Puis, il revend cet actif lorsque l’événement pressenti se produit. Mais pourquoi cette stratégie peut-elle fonctionner ? Et comment la mettre en œuvre ?

« Buy the rumor, sell the news »

Pourquoi acheter la rumeur ? Pourquoi vendre la nouvelle ?

Les investisseurs ont sans cesse les yeux tournés vers les calendriers qui annoncent des événements ou la publication d’indicateurs susceptibles d’impacter les marchés financiers. Ces événements et ces indicateurs s’accompagnent généralement de prévisions qui, si elles se confirmaient, seraient favorables ou défavorables à la valeur de tel ou tel actif. Lorsque ces prévisions sont favorables, les marchés ont tendance à intégrer ces attentes dans les cours en vertu de la théorie de l’efficience des marchés. Et la seule perspective d’un événement favorable suffit à faire grimper le prix de l’actif. En d’autres termes, la rumeur d’une valorisation future de l’actif suffit à faire augmenter son prix actuel. Pour profiter du décalage entre la valeur future de l’actif et son prix actuel, un trader peut donc décider d’acheter l’actif sur la base de cette rumeur. Vous souhaitez consulter le calendrier économique des jours à venir ? Consulter notre site : https://www.lynxbroker.fr/bourse/cours-bourse/info-bourse/calendrier-economique/

acheter rumeur - buy the rumor - calendrier économique

Une fois que l’événement attendu s’est produit, la rumeur n’est plus une rumeur, mais une information ou une nouvelle. Il n’y a plus de décalage entre la valeur et le prix de l’actif, puisque l’information qui permet d’évaluer parfaitement l’actif est désormais disponible. L’actif n’est alors plus sous-évalué et rien ne justifie plus les achats à bon compte qui ont permis au cours de grimper avant la parution de la nouvelle. Il est donc temps d’empocher ses profits. Autre scénario : si la rumeur s’avère fausse, ou si le marché devient suracheté, ces nouveaux paramètres entraîneront une chute du cours. Dans cette éventualité, le trader qui aura acheté la rumeur aura également intérêt à fermer sa position et à « vendre la nouvelle ». Seuls des chiffres plus favorables que les prévisions peuvent permettre à l’actif de garder sa valeur après l’événement attendu, voire de gagner de la valeur.

Le marché des actions

Sur le marché des actions, on peut utiliser cette stratégie à l’approche des résultats trimestriels d’une entreprise. Si le consensus s’attend à ce que telle entreprise ait enregistré des bénéfices records au cours du trimestre écoulé, on aura peut-être intérêt à acheter des actions de cette société. Pour les revendre juste avant ou peu après la publication du rapport trimestriel en question. Vous souhaitez savoir quels sont les résultats trimestriels à venir et quels sont les bénéfices prévus par les analystes ? Consultez notre site : https://www.lynxbroker.fr/bourse/cours-bourse/actions/resultats-trimestriels-resultats-annuels/

acheter rumeur - buy the rumor - résultats trimestriels

On peut aussi utiliser cette stratégie lorsque le bruit court que telle société s’apprête à distribuer à ses actionnaires un dividende plus généreux que ce qui était prévu. Une augmentation du dividende donnerait plus de valeur à l’action de cette société, et la perspective de cette hausse pourrait faire grimper le prix de cette action. Pour profiter de cette hausse potentielle, on aura peut-être intérêt à acheter des actions de la société. Pour les revendre après le paiement du dividende.

L’exemple Amazon.com

acheter rumeur - buy the rumor - graphique Amazon

Le 6 juin 2022, le géant de la vente de détail en ligne a divisé le prix de son action par vingt. Ce type d’événement est généralement favorable au titre boursier concerné. Les fractionnements d’action sont souvent un signe de bonne santé de l’entreprise qui procède à cette opération, et cette société apparaît ainsi comme un bon investissement. De plus, la réduction du prix de l’action rend celle-ci plus abordable, ce qui permet aux investisseurs d’acheter plus de parts. La perspective du fractionnement de l’action Amazon.com a clairement profité au prix du titre. Ce dernier a connu un rallye (cf. notre flèche rouge) avant d’atteindre un plus haut le jour même de l’événement (cf. notre cercle rouge). Les traders, en achetant la rumeur, ont fait grimper le cours de l’action.

Les investisseurs qui ont ouvert une position longue la semaine du 23 mai 2022 ont réalisé des bénéfices conséquents puisque le cours a gagné 7,02 % cette semaine-là, puis 6,26 % la semaine suivante. Ceux qui ont vendu la nouvelle le jour de l’événement ont également été bien avisés. Après avoir atteint un plus haut à 128,99 $, l’action a entamé un repli et clôturé près du plus bas de la séance (123,81 $).

Le marché des changes

Sur le marché des changes, on peut utiliser cette stratégie à l’approche des décisions d’une banque centrale sur les taux d’intérêt. Lorsque les banquiers centraux de tel pays relèvent leur taux directeur, cela profite généralement à la monnaie concernée. C’est en effet souvent le signe d’une économie en bonne santé. Ainsi, lorsque les marchés financiers s’attendent à une hausse des taux dans tel pays, cette seule perspective suffit souvent à augmenter le cours de la devise correspondante. C’est ce qu’on a observé en mars 2022 aux États-Unis lorsque la Réserve fédérale a décidé de relever le taux des Fed funds pour la première fois depuis 2020. Avant même l’annonce de cette décision attendue, le dollar avait entamé son ascension parce que les investisseurs avaient acheté la rumeur (cf. notre flèche rouge ascendante). La perspective de nouvelles hausses de taux a ensuite permis au billet vert de continuer à grimper.

acheter rumeur - buy the rumor - graphique future indice dollar

Comment utiliser la stratégie consistant à « acheter la rumeur, vendre la nouvelle » sur le marché des devises ? Lorsque la banque centrale de tel pays s’apprête à relever son taux directeur, on peut acheter une paire de devises où la devise du pays concerné occupe la place de devise de base. Lorsque la rumeur devient une information et que la banque centrale augmente son taux, on peut maintenir sa position ouverte, dans l’espoir de voir cette nouvelle faire grimper la valeur de la devise de base par rapport à la devise de contrepartie. Une fois que le marché aura fini d’ajuster le prix de la paire en fonction de sa vraie valeur, on pourra « vendre la nouvelle » et fermer sa position.

L’exemple de la paire USD/JPY

acheter rumeur - buy the rumor - graphique USDJPY

En 2022, les marchés s’attendaient à voir la Fed mener une politique monétaire agressive et la banque du Japon mener une politique plus accommodante. La perspective de taux d’intérêt plus élevés aux U.S.A et de taux stables au Japon a suffi à faire grimper le prix de la paire USD/JPY. Les traders qui, en mars 2022, ont acheté la devise de base à l’aide de la devise de contrepartie ont fait un beau profit. Le dollar a gagné 5,79 % face au yen en mars 2022 et 6,72 % en avril 2022 !

Quels événements se prêtent à cette stratégie ?

Les traders utilisent la stratégie consistant à acheter la rumeur et à vendre la nouvelle lorsqu’un événement futur suscite une forte attente sur les marchés financiers. Parmi les types d’événements correspondant à cette description, on peut compter :

  • La parution d’indicateurs économiques tels que le taux de chômage ou celui de l’inflation. Ces indicateurs ont tendance à avoir une grande influence car ils permettent d’évaluer la santé de l’économie concernée.
  • Les résultats trimestriels des entreprises. Les prévisions des analystes financiers peuvent faire grimper le prix de l’action lorsque le bénéfice par action attendu est supérieur à celui du trimestre précédent. Attention ! Les résultats financiers des autres entreprises du secteur peuvent également influer sur le cours de l’action qui vous intéresse. Si ces résultats sont mauvais, les prévisions favorables des analystes ne suffiront peut-être pas à tirer le cours de l’action visée vers le haut.
  • La mise en œuvre d’un fractionnement d’action. Comme nous l’avons vu ci-dessus avec l’exemple de l’action Amazon.com, ce type d’événements profite souvent au prix de l’action concernée.
  • Le lancement d’un nouveau produit. Lorsqu’une entreprise s’apprête à sortir un nouveau produit prometteur sur le marché, la perspective des bénéfices supplémentaires que cette nouvelle offre engendrerait peut suffire à faire progresser le cours de l’action correspondante.
  • Les décisions de politique monétaire des banques centrales. Lorsqu’une banque centrale s’apprête à relever son taux directeur, cela peut avoir un effet positif sur la valeur de la monnaie concernée. Cela peut également avoir un effet positif sur le cours des valeurs bancaires. Les banques profitent en effet d’une hausse des taux d’intérêt car une telle hausse leur permet de faire davantage de profits dans le cadre de leur activité de prêt.

Investir via LYNX

LYNX vous donne la possibilité d’investir dans des actions de presque chaque société cotée en bourse dans le monde entier. Vous accédez à près de 150 bourses dans 33 pays. Vous pouvez également investir dans d’autres types d’instruments financiers tels que les paires de devise. Consultez notre offre :

Vous souhaitez investir sur la bourse ?

Utilisez un compte-titres via LYNX pour vos transactions boursières. Réalisez toutes vos opérations à partir d’un seul compte : acheter des actions, négocier des options, négocier des Futures ou investir dans des ETFs. Pour en savoir plus sur le courtier en ligne LYNX, cliquez ici

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour