Investir dans les Fonds de placement

Les fonds de placement permettent aux investisseurs d’investir à l’aide d’un seul panier de titres tels que des actions, obligations, matières premières ou un mélange de ceux-ci. L’investisseur peut donc ainsi bénéficier des avantages de la diversification. C’est ce qui rend ce type de produit si populaire parmi les investisseurs particuliers. Malgré la popularité de ce produit, des questions peuvent subsister quant aux caractéristiques et au fonctionnement de ce produit.

Le présent sommaire explique ce que sont les fonds de placement, comment ils fonctionnent et à quoi ils peuvent servir.

Attention : un fonds d’investissement investit dans des actifs qui correspondent à l’objectif d’investissement fixé. Cet objectif peut être de nature défensive ou offensive. Les fonds offensifs prennent généralement plus de risques pour obtenir des gains plus élevés. Les fonds défensifs prennent généralement moins de risques pour obtenir des gains potentiellement moins élevés. Avant de vous lancer dans l’investissement de tels fonds, vous devez vous assurer que la politique et l’objectif d’investissement correspondent à votre profil.

Un fonds de placement réunit l’argent déposé par des investisseurs individuels qui est ensuite investi par un ou plusieurs gestionnaires de fonds professionnels dans toute une série de classes d’actifs comme des actions, obligations, devises, biens immobiliers ou matières premières. En échange, l’investisseur paie des frais aux gestionnaires de fonds.

Les fonds de placement sont très populaires parmi les investisseurs car ce produit permet de diversifier ses investissements en toute simplicité. En une seule transaction, vous accédez à un spectre varié d’actifs dans tous types d’instruments et de secteurs. L’investisseur a la possibilité d’investir dans un secteur ou un produit qui aurait été inaccessible dans d’autres circonstances. Pourtant, cet aspect est lié au risque que l’investisseur investisse dans un produit peu connu ou que le produit soit assez illiquide.

Le capital investi des fonds de placement est réparti en parts d’actifs différents. Chaque action ou unité reflète une valeur égale de la valeur totale du fonds. Si vous décidez d’investir dans un fonds de placement, il est possible que vous touchiez des indemnités. Celles-ci dépendent des éventuels dividendes des valeurs sous-jacentes ou des investissements rentables qui en sont à la base. En général, la valeur d’un titre d’un fonds est généralement calculée une fois par jour.

Les fonds de placement sont gérés par un gestionnaire de portefeuille, qui est assisté par une équipe d’experts en investissement. Le gestionnaire de portefeuille étudie et analyse minutieusement diverses opportunités d’investissements. L’équipe se charge de suivre le fonds de placement en fonction de la politique et des objectifs d’investissement. Par conséquent, les investisseurs individuels ne doivent pas nécessairement avoir de bonnes connaissances des actifs sous-jacents ou procéder à une analyse. Néanmoins, le revers de la médaille est que l’investissement dans des fonds de placement implique des frais plus élevés que l’investissement dans des actions individuelles ou des ETFs.

L’investisseur peut choisir parmi toute une série de fonds de placement. Nous en parcourons brièvement quelques-uns.

Les fonds d’actions

Ce fonds investit le capital récolté dans des actions de sociétés. Les fonds d’actions se distinguent par l’industrie ou les sociétés spécifiques dans lesquels ils investissent. Le fonds peut se concentrer sur des actions de small-caps, des margés émergents, des entreprises du secteur de la technologie, des entreprises durables, les blue chips, etc. Il existe différents fonds d’actions qui présentent toute une série de profils de risque et de potentiels de gain.

Les fonds équilibrés

Un fonds équilibré investit dans un mixte de produits d’investissement. Les gestionnaires de fonds visent la diversification en investissant dans des actions ainsi que dans des obligations.

Les fonds monétaires

Les fonds monétaires investissent dans des instruments extrêmement liquides. Pensez ici aux institutions financières non bancaires et aux obligations. Le rendement de ces investissements dépend des taux d’intérêt. Les fonds monétaires offrent le plus souvent plus de rendement que le marché monétaire et se caractérisent par un profil de risque faible.

Les fonds obligataires

Un fonds obligataire investit dans des types d’obligations comme les obligations d’État ou d’entreprise. Il y a lieu de distinguer les obligations imposables et les obligations non imposables.  Les fonds obligataires paient des coupons et remboursent à l’échéance. Dans la pratique, les fonds obligataires sont répertoriés dans la catégorie des produits à faible risque et à caractère conservateur. Certains fonds investissent dans des titres plus risqués. De telles obligations sont appelées « junk bond ». De tels fonds génèrent des revenus probablement plus élevés et leur profil de risque est plus élevé.

Les fonds indiciels

Un fonds indiciel est fort comparable à un indice boursier comme le Standard & Poor’s (S&P) 500. Un fonds indiciel suit et reflète de très près les fluctuations de tel indice. Plus fort encore, un fonds indiciel ressemble très fort à un fonds d’actions vu qu’il suit également toute une série d’actions. Un gestionnaire d’investissement ne doit pas fournir beaucoup d’efforts vu que le fonds reflète tout simplement les performances de l’indice.  L’avantage d’un fonds indiciel est qu’il n’entraîne pas de coûts élevés.

À titre illustratif, la classe d’actifs des actions est utilisée dans le présent sommaire pour désigner les titres sous-jacents.

Les fonds alternatifs

Les fonds alternatifs également appelés « hedge funds » investissent dans des instruments d’investissement non traditionnels. Pensez ici à l’immobilier dans le monde entier, des devises et des produits illiquides comme les prêts privés. Les gestionnaires de fonds aspirent en général à obtenir des rendements positifs, qui ne corrèlent pas étroitement avec les instruments d’investissements ou benchmarks traditionnels. Dans la pratique, les hegde funds sont choisis dans une optique de diversification. Les profils de risque de tels fonds diffèrent. Les différences reposent dans les objectifs et la politique d’investissement. Ces caractéristiques sont souvent abordées dans les brochures sur les fonds. Les fonds alternatifs sont plus chers que les fonds traditionnels. Avant de vous lancer dans le trading de fonds alternatifs, il est important de bien examiner la politique d’investissement et de se renseigner sur les antécédents du fonds.

La cotation en bourse

Il y a lieu de faire une distinction entre les fonds de placement cotés en bourse et les fonds de placement qui ne sont pas cotés en bourse.

Les fonds de placement cotés en bourse

Les fonds de placement cotés en bourse s’échangent facilement par l’intermédiaire d’un courtier ou d’une banque, car ils ont une cotation sur un marché qui est proposée par le courtier ou par la banque.
Vu que les fonds de placement cotés en bourse s’échangent également chaque jour sur le marché des actions, la valeur du fonds est sensible à une volatilité importante (les fluctuations de prix) qui est la conséquence des évolutions des actions sous-jacentes et du sentiment sensible du marché.

Les fonds de placement non cotés en bourse

Les fonds de placement sans cotation en bourse s’échangent par unités vu que ceux-ci sont considérés comme des fonds en gestion. Les unités de ce type de fonds de placement n’ont pas de cotation en bourse et s’échangent donc de gré à gré. De tels fonds ne s’échangent qu’à des jours spécifiques et l’échange n’a lieu qu’en fin de journée. Pour plus d’informations sur le fonds, il suffit d’introduire une demande auprès des gestionnaires du fonds.

Investir dans des fonds de placement offre toute une série de possibilités qui correspondent à différentes stratégies d’investissement. Avant de vous décider, il est important d’évaluer les avantages des fonds de placement ainsi que les risques et les frais y afférents.

La diversification

La répartition de moyens financiers dans une quantité de différentes actions (ou autres instruments d’investissement) vous permet de réduire les risques car les éventuels investissements individuels dont les prestations sont moins bonnes ont un impact moins important sur la totalité de votre portefeuille. Les fonds de placement vous permettent d’accéder à toute une série de produits de placement qui vous permettent de diversifier vos investissements. Pour vous donner une idée, un fonds de placement se compose de plus de 100 actifs différents. La constitution de tel portefeuille diversifié est un sacré défi à réaliser. L’investisseur individuel doit y consacrer beaucoup de capital et de temps. Il lui revient donc moins cher d’investir dans un portefeuille d’investissement. En effet, une seule transaction suffit, ce qui permet donc d’éviter les nombreux frais de transactions liés à la constitution de tel portefeuille. Si ses moyens sont limités, l’investisseur ne pourra en aucun cas se constituer un portefeuille si varié.

La croissance du revenu et de l’actif

Les fonds d’investissement peuvent offrir du rendement sous la forme de revenus et de croissance de l’actif. En pratique, les allocations sont versées à l’investisseur par trimestre. Le capital investi des fonds de placement est réparti en parts d’actifs différents. Si ces actions octroient des dividendes, alors le fonds d’investissement les verse ensuite à l’investisseur. La croissance de l’actif dans le cas des fonds de placement peut également attirer les investisseurs. Si les actions sous-jacentes augmentent, alors la valeur du fonds de placement augmente également. Si votre position dans le fonds de placement augmente au niveau de la valeur, il est dès lors question de croissance de l’actif.  Si l’actif sous-jacent baisse ainsi que la valeur du fonds, alors il est question de perte au niveau de l’actif.

Une gestion professionnelle

Lorsque vous investissez dans un fonds de placement, vous suivez en fait la stratégie définie par le gestionnaire du fonds. En échange, vous lui payez donc une commission qui en fin de compte est relativement peu élevée. Les investisseurs particuliers n’ont souvent pas le temps, ni les connaissances ou les capitaux nécessaires pour se constituer un portefeuille si réfléchi et diversifié. De plus, le gestionnaire du portefeuille surveille le portefeuille de très près pour que les objectifs d’investissement soient atteints.

La transparence

Un fonds d’investissement est soumis à l’obligation de fournir des informations à des tiers sous la forme de documents tels que les relevés annuels, mémorandums, etc. Grâce à ces documents, l’investisseur a l’image la plus complète possible de la stratégie, des risques et des objectifs du fonds. Avant de vous lancer dans le trading de fonds de placement, il est important de bien examiner ces caractéristiques.

La liquidité

Les fonds de placement ont souvent une valeur intrinsèque qui est calculée chaque jour (la valeur nette d’inventaire, VNI) et peuvent donc être négociés tous les jours. Il existe des fonds, bien souvent des fonds qui ne sont pas cotés en bourse, qui n’ont pas de VNI. Dans ce cas, il n’est pas possible de les négocier au quotidien. Le paiement doit souvent avoir lieu dans un délai de sept jours avant les actions mais pour les fonds, ce délai est souvent raccourci.

Un fonds de placement est un fonds open-ended. Les ordres sont passés et exécutés pendant un créneau spécifique au cours de la journée. L’exécution des ordres a lieu après le calcul de la VNI du jour. Il existe également des fonds de placement qui ne sont pas cotés en bourse et qui s’échangent de gré à gré. Habituellement, un fonds de placement suit un panier d’actions et/ou d’obligations. Il existe aussi des fonds alternatifs, les hedge fonds, qui ciblent les devises, les biens immobiliers et les emprunts. Les fonds de placement s’échangent à un cours situé à ou proche de la VNI. Toutes ces facettes sont détaillées dans le présent sommaire.

L’actif sous-jacent

Un fonds de placement correspond à un pot rempli de capital investi dans une quantité de produits d’investissement et non pas dans un instrument individuel. Les titres dans lesquels le fonds investit sont désignés par le terme « valeur sous-jacente ». Le fonds de placement peut posséder des centaines ou des milliers de valeurs de différents secteurs mais il peut également se limiter à un seul secteur d’activité. La valeur du fonds correspond à la valeur de l’ensemble des instruments financiers sous-jacents.

La valeur nette d’inventaire (VNI)

La valeur nette d’inventaire reflète la valeur marchande du portefeuille sous-jacent à payer pour la négociation d’une part (hors frais et taxes). Le prix d’un fonds de placement commun est fixé sur la base de la VNI.

Le prix des actions est actualisé chaque jour. Ce prix, c’est-à-dire, la valeur par action de l’actif du fonds hors frais et taxes correspond à la VNI. Les fonds de placement doivent vendre et racheter leurs actions à la VNI qui est calculée après que l’investisseur ait placé un ordre d’achat ou de vente.

Les fonds à capital variable, « open-ended » et les fonds à capital fixe, « closed-ended »

Le fonds ouvert vous permet d’acheter ou de vendre en permanence. Les investisseurs peuvent donc facilement acheter et vendre des parts au prix de référence qui est la VNI. En général, les fonds ouverts sont relativement liquides.

Le nombre de parts dans le fonds n’est pas fixe. À la demande des investisseurs, le fonds crée de nouvelles parts ou il en rachète. La structure ouverte est une des raisons pour lesquels les fonds de placement suivent la VNI.

Comme chaque fonds de placement, un fonds fermé est géré par un gestionnaire de fonds qui prend les décisions nécessaires et qui assure la gestion du capital. Contrairement au fonds ouvert, le nombre de parts d’un fonds fermé est fixe. Les fonds de placement fermés se concentrent le plus souvent sur des secteurs en particulier, des marchés géographiques ou des industries.

Les fonds cotés en bourse et les fonds non cotés en bourse

Il existe deux variantes : les fonds cotés en bourse et les fonds non cotés en bourse. Dans le cas d’un fonds coté en bourse, les cours sont (quasi) toujours disponibles en temps réel sur les sites web financiers ou sur les plateformes des courtiers ou des banques. Le cours auquel l’investisseur négocie la part du fonds de placement dépend du calcul de la VNI. Ce calcul est réalisé quelques heures après que l’investisseur ait placé un ordre.

LYNX BROKER vous permet de placer un ordre pendant des heures de négociation spécifiques. Pour la plupart des fonds, ces heures sont de 13:00 à 16:00. Les fonds d’investissement doivent payer l’investisseur dans un délai de sept jours mais la plupart du temps, le paiement est effectué plus rapidement. Contrairement aux actions, vous ne pouvez pas indiquer le nombre de parts que vous voulez acheter lorsque vous passez votre ordre. Vous pouvez indiquer le montant que vous souhaitez investir, le fonds vous octroie ensuite le nombre de parts lors de l’exécution de votre ordre.

Les frais à connaître

De manière générale, les fonds de placement englobent des frais plus élevés que les fonds passifs. Un gestionnaire d’un fonds actif consacre son temps à analyser et scruter les marchés afin que le fonds qu’il a en gestion réalise de meilleures performances que le benchmark. La composition du portefeuille du fonds actif évolue en permanence, ce qui implique des frais de transaction plus élevés. Ces frais sont déduits des rendement du fonds d’investissement.  Les frais d’un fonds présentent les caractéristiques suivantes :

  • Front-end load : la commission de base à payer pour participer à un fonds.
  • Expense ratio : les frais de gestion et les frais opérationnels.
  • Redemption fee : la commission de sortie, à payer au rachat d’une part.

Soyez conscient que la structure des frais du fonds de placement varie d’un fonds à un autre. Pour vous faire une idée, vous pouvez consulter la brochure du fonds.

La constitution de fonds de placement

Les fonds de placement sont constitués par des investisseurs professionnels dans le respect de la loi et de la réglementation en la matière. Les gestionnaires de fonds doivent être des sociétés de gestion de portefeuille et de conseil en investissement agréées. Un fonds de placement investit au nom des investisseurs individuels (benefit of trust). Ces investissements sont effectués conformément à la stratégie d’investissement annoncée. Les titres investis sont confiés à une société dépositaire.

Le gestionnaire de fonds rassemble la capital des investisseurs individuels pour les réinvestir dans d’autres valeurs sous-jacentes. Le capital dans lequel un fonds de placement investit s’inscrit dans l’objectif de ce fonds en particulier comme par exemple : suivre un indice comme le S&P 500, un secteur ou une année de pension en particulier.

Les actions, obligations et autres instruments financiers qui sont détenus par un fonds de placement à titre d’investissement s’échangent tout au long de la journée. La valeur du fonds repose sur l’ensemble des instruments financiers sous-jacents et est calculée à la fin de la journée de négociation. Il s’agit de la VNI.

La VNI pour déterminer le prix

La valeur du fonds correspond à la valeur de l’ensemble des valeurs sous-jacentes dans lesquelles le fonds investit. À un moment donné de la journée, le total de la valeur des positions sous-jacentes d’un fonds de placement est calculé par des bureaux de comptables sur la base du cours de clôture de la bourse et d’autres places boursières.

Les dettes et autres obligations du fonds de placement comme les actions vendues à découvert sont déduites du calcul de la VNI. Le prix est ensuite mis à jour par les bourses pour afficher la nouvelle VNI.

La valeur d’un fonds de placement

La valeur des fonds de placement est notamment déterminée par le montant investi dans le fonds et les frais de gestion du fonds ainsi que par le nombre d’actions en circulation. La VNI n’est pas un indicateur de performance. Vu que les fonds de placement paient la quasi totalité de leurs revenus et des gains réalisés aux actionnaires du fonds, la VNI d’un fonds de placement n’a que peu d’importance pour la mesure des performances d’un fonds. Le fonds est évalué sur la base du rendement total qui comprend les performances des titres sous-jacents et les dividendes payés.

L’exécution des ordres

Les investisseurs peuvent envoyer des ordres pour vendre ou acheter des parts durant un certain créneau de la journée de négociation. Les parts sont ensuite attribuées en fonction du prix qui résulte de la VNI. Le montant des parts que l’investisseur reçoit est également influencé par les coûts possibles requis pour participer au fonds.

Les investisseurs n’ont connaissance que de la VNI de la veille. Tous les ordres de vente ou d’achat du fonds sont ajoutés et réglés à un moment donné de la journée.  Par exemple, un investisseur passe un ordre de 10.000 $ à 14h32, il ne connaît pas le nombre de parts précis qu’il a achetées. Il ne le saura qu’après le règlement.

Les fonds de placement ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vu les risques liés aux fonds de placement, n’investissez pas dans ces produits si vous n’êtes pas convaincu de bien en comprendre le fonctionnement et les risques. Avant de vous lancer dans les fonds de placement, vous devez évaluer votre expérience, vos objectifs de cours, vos moyens financiers et d’autres considérations pertinentes.

Le risque de marché

Un fonds de placement est composé de nombreux titres sous-jacents, ce qui vous protège contre le risque spécifique de mauvaises prestations d’un titre individuel. Vous restez cependant exposé au risque de marché. Par exemple, si le marché européen des actions est à la baisse, un fonds qui suit un indice européen sera également à la baisse. C’est ce qui s’appelle le risque de marché.

La possibilité de l’incertitude du prix

Contrairement aux actions, il n’y a pas d’échange en continu pendant les heures régulières de négociation. Les fonds de placement sont généralement associés à des heures bien précises pendant lesquelles il est possible de passer des ordres. Les ordres sont acceptés après le calcul de la VNI du jour. Par conséquent, le prix d’achat ou de vente de parts dépend de la VNI du fonds. Ce prix n’est calculé que quelques heures après le passage des ordres. Ceci signifie que les investisseurs ne connaissent pas le prix exact.

Le risque de liquidité

Ce risque ne s’applique qu’aux fonds fermés. Il s’agit du risque que la vente à un prix raisonnable soit tout simplement impossible. Il se peut qu’il n’y ait pas suffisamment d’ordres pour effectuer l’achat ou que le prix soit trop bas. La liquidité diffère d’un fonds à un autre. Certains fonds s’échangent plus activement que d’autres. Certains ont un rendement assez bas ce qui peut compliquer l’achat et la vente à un prix raisonnable.

Le risque de crédit

L’investisseur d’un fonds d’obligations dépend de la fiabilité de l’émetteur des obligations sous-jacentes. Si l’émetteur ne remplit pas ses obligations, en cas de faillite par exemple, ceci aura une influence négative sur la VNI du fonds.

Le risque de crédit

L’investisseur d’un fonds d’obligations dépend de la fiabilité de l’émetteur des obligations sous-jacentes. Si l’émetteur ne remplit pas ses obligations, en cas de faillite par exemple, ceci aura une influence négative sur la VNI du fonds.

Le risque de change

Les fonds de placement internationaux ou certains fonds sur matières premières sont exposés au risque de change. Le panier sous-jacent d’un fonds international se compose de parts cotées sur des marchés étrangers. Ces parts sont cotées dans la devise du marché en question. La valeur en devise étrangère doit être convertie en euros pour que le fonds puisse s’échanger à la bourse européenne. Une hausse de la valeur de l’euro par rapport au pays où vous investissez, peut avoir un impact négatif sur la valeur du fonds.

La majoration des exigences de marge

Pour se protéger et protéger ses clients, Interactive Brokers UK peut à tout moment majorer les exigences de marge imposées à ses clients pour des postions existantes ou des nouvelles positions sur des fonds de placement. Cette décision peut être prise après une forte hausse de la volatilité du titre sous-jacent, lorsque la capitalisation du marché ou le titre sous-jacent chute sous un certain seuil ou pour d’autres raisons. Attention, lorsque les marges sont ajustées, il est possible que le solde sur le compte ne remplisse plus les exigences de marge. Dans ce cas, le courtier procède à la liquidation des positions afin de combler ce solde insuffisant.

Le risque de liquidation

Lorsque le total des garanties de votre portefeuille passe sous les exigences de marge, Interactive Brokers a le droit de fermer certaines positions sans avis préalable, que ces positions soient rentables ou déficitaires. Si, après la liquidation, votre compte ne remplit toujours pas les exigences de marge et que vous détenez d’autres positions à titre de garantie, Interactive Brokers UK fermera d’autres positions pour combler le déficit de marge. Sachez qu’une liquidation est toujours opérée au meilleur prix de l’offre ou prix de la demande à ce moment-là et que vous ne pouvez en aucun cas influencer le prix final de la transaction. La liquidation peut être opérée à un prix déficitaire et à un moment défavorable à votre égard.

Vous pouvez investir dans des fonds de placement pour différentes raisons. Nous en parcourons brièvement quelques-unes.

La diversification

Moyennant les fonds de placement, les investisseurs peuvent se constituer un portefeuille diversifié pour le long terme. Ils peuvent utiliser un ou plusieurs fonds pour acquérir une position dans un secteur ou une classe d’actifs en particulier, tant pour le court que le long terme. La répartition de votre argent sur toute une série d’actions (ou d’autres types de titres) peut réduire le risque global, vu que la répartition peut diminuer l’impact sur la totalité de votre portefeuille si une ou deux sociétés enregistrent de moins bonnes performances.

La répartition des actifs

La répartition des actifs est la manière dont vous répartissez votre argent sur plusieurs catégories d’investissement comme par exemple :

  • des actions nationales et/ou internationales ;
  • des obligations ;
  • des matières premières ;
  • des devises.

La répartition de vos actifs a un impact capital sur le rendement de vos investissements.  Vous pouvez adapter la répartition de vos actifs de temps en temps. Grâce aux fonds de placement, vous pouvez adapter vos investissements en fonction du marché des actions ou d’une partie de celui-ci en une seule transaction pour augmenter ou réduire votre exposition.

À titre de placement principal

Les investisseurs peuvent utiliser les fonds de placement pour profiter du vaste marché des actions ou même faire mieux. Pour faire mieux que le marché des actions, ils peuvent utiliser une construction de portefeuille qui vise à minimiser les coûts, les obligations fiscales et la volatilité. Cette stratégie se compose de deux éléments :

  • un ou plusieurs placements gérés de manière plus active dont l’investisseur pense que les prestations seront supérieures à celles du marché. Cette approche est également appelée « Stratégie satellite ».

L’investisseur utilise les placements gérés activement pour augmenter le rendement total en exploitant des opportunités tout en se fiant à son investissement principal qui vise à générer des rendements sur le marché. Notez que cette approche vous permet de réaliser votre rendement principal à faibles coûts. N’oubliez pas que les fonds de placement impliquent des coûts qui, de manière générale, augmentent en fonction du taux d’activité du fonds. Les fonds de placement sont l’élément principal de l’investissement.

Avant d’investir dans un instrument financier, il est important de vérifier si le produit correspond à votre expérience, vos connaissances, votre objectif d’investissement et votre horizon d’investissement. Si vous envisagez d’investir dans des fonds de placement, vous pouvez utiliser les informations suivantes pour évaluer si les fonds de placement correspondent à votre profil d’investisseur.

La complexité

Vu les caractéristiques des fonds de placement communs, ceux-ci sont qualifiés d’instruments financiers non complexes s’ils sont échangés sur un marché réglementé ou un marché similaire. Il existe toute une série de fonds de placement à caractéristiques différentes. Ceux-ci sont décrits dans le présent sommaire.

Évitez les mauvaises surprises et informez-vous des caractéristiques du fonds de placement dans lequel vous investissez. La stratégie et l’objectif d’investissement d’un fonds peuvent vous aider à y voir plus clair. Les fonds qui ne sont pas cotés en bourse sont de nature plus complexe. Vu que le secteur des fonds de placement applique la transparence, vous trouverez plus d’informations sur un fonds dans le prospectus de ce fonds.

Le type d’investisseur

Les fonds de placement cotés en bourse conviennent le mieux à l’investisseur moyen. Ces fonds de placement peuvent être négociés tant par les particuliers que les professionnels.

Les fonds de placement non cotés en bourse ne conviennent qu’aux investisseurs professionnels.

Les connaissances et l’expérience

Avant de vous lancer dans le trading de fonds de placement, il est important de tenir compte des standards en termes de connaissances et d’expérience.

LYNX BROKER exige une expérience pratique dans le domaine des fonds de placement  de un an au moins et des connaissances suffisantes des mécanismes et des risques liés aux fonds de placement.

La situation financière et la conscience des risques

Les investisseurs doivent avoir conscience de la perte potentielle de la totalité (ou plus) du montant de l’investissement initial liée aux fonds de placement et l’accepter.

En ce qui concerne les risques, il y a lieu de faire une distinction entre les fonds les plus simples tels que les fonds d’actions, d’obligations et les fonds communs et les fonds de placement alternatifs. Lors de l’achat de parts dans un fonds de placement, la perte potentielle est limitée à l’investissement initial au maximum (le prix payé). Le profil de risque peut être de nature spéculative vu que le risque pris est plus élevé.

Vous trouverez plus d’informations sur le risque lié à un fonds dans le prospectus de ce fonds.

L’objectif d’investissement

Le trading dans des fonds de placement peut servir à réaliser des objectifs d’investissement, comme la génération de revenus et la croissance de capital.

La génération de revenus

Les fonds de placement peuvent permettre de générer des revenus. Pour les fonds de placement d’actions, le fonds reçoit des dividendes qui sont ensuite attribués aux investisseurs en fonction des parts. Pour les ETFs composés d’obligations, le fonds reçoit les intérêts (coupon) dus pour les obligations sous-jacentes qui vous sont ensuite payés en fonction de vos parts. Les paiements ont lieu tous les trois ou six mois, en fonction du fonds de placement.

La croissance du capital

Les fonds de placement permettent de profiter des hausses des cours. Que des parts du fonds soient détenues pendant un délai relativement court ou à long terme, dans les deux cas, l’investisseur espère enregistrer du bénéfice.

Un investisseur qui s’attend à une hausse du marché peut acheter des parts. Le bénéfice potentiel est illimité et la perte potentielle est limitée au prix payé.

L’horizon d’investissement

Il n’existe aucun horizon d’investissement spécifique pour les investissements dans des fonds de placement. Les fonds de placement peuvent convenir au cours terme (moins de trois ans), à moyen terme (de trois à dix ans) et au long terme (plus de dix ans).

Le présent sommaire se penche sur les caractéristiques principales du trading des fonds de placement. Vous pouvez investir dans toute une série de classes d’actifs. Vous pouvez par exemple opter pour une exposition diversifiée à plusieurs classes d’actifs ou stratégies d’investissement dans différentes régions et ce, en une seule transaction.

Avantages

  • Rendements potentiels sous la forme de croissance de revenus et de capital
  • Diversification facile
  • S’échangent à leur valeur intrinsèque
  • Il existe une multitude de fonds de placement. Vous pouvez répartir les fonds selon la classe d’actifs, la stratégie d'investissement, la région, etc.

Inconvénients

  • Les risques liés aux titres sous-jacents peuvent faire baisser la valeur de ces titres
  • Incertitude potentielle du prix vu que la VNI est calculée sur base journalière
  • Coûts élevés et différents en fonction du type de fonds

Vous pouvez utiliser des fonds de différentes manières, notamment :

  • pour la diversification immédiate de votre portefeuille ;
  • comme placement principal ;
  • pour la répartition de vos actifs ;
  • pour adapter la répartition des actifs de votre portefeuille.

Répartition des actifs

La répartition des actifs est une stratégie d’investissement qui vise un équilibre entre le risque et le rendement par la répartition des actifs d’un portefeuille selon les objectifs, la tolérance aux risques et l’horizon d’investissement d’un investisseur individuel.

Les investissements sous gestion

Le portefeuille de titres dont la gestion est confiée à une partie professionnelle.

Le fonds de placement

Le fonds de placement rassemble l’argent de nombreux investisseurs individuels pour réinvestir le total dans un portefeuille de titres.

Closed-end fonds

Le placement sous gestion avec restriction quant au nombre de parts dans le fonds émises.

Stratégie Core plus satellite

Il s’agit d’une méthode de gestion d’actifs alliant des stratégies d’investissement  actives et passives. Les stratégies actives aspirent à réaliser un rendement supplémentaire.

Diversification

La diversification est une stratégie de gestion du risque qui combine une multitude d’investissements dans un portefeuille. Le raisonnement de cette technique est qu’un portefeuille qui est composé de différents types de titres se traduit par des rendements en moyenne plus hauts à long terme et une réduction du risque des fluctuation du cours des titres individuels.

Dividende

Un dividende est une partie ou la totalité du bénéfice octroyée par une société à une catégorie d’actionnaires.

Gestionnaire de fonds

Un gestionnaire de fonds est responsable de l’exécution de la stratégie d’investissement d’un fonds et de la gestion des activités d’investissement du fonds. Le Fonds peut être géré par une seule personne, deux personnes ou par une équipe de trois personnes ou plus.

Indice

Un indice est un indicateur ou un outil de mesure qui, en termes financiers, fait référence à un indicateur statistique de changement dans un marché de titres.

Risque d’inflation

L’effet de l’inflation sur le prix de l’obligation.

Frais de vente (load)

La commission payée pour acheter des actions dans le fonds de placement. Le paiement se fait à l’achat des actions (frontend load) ou à la vente d’actions (backend load).

Risque de crédit / défaut de paiement

Le risque qu’une entreprise ou des particuliers ne soient pas en mesure de répondre à leurs obligations de paiement pour régler leurs dettes.

Risque de change

Le risque que la devise de l’obligation baisse et donc également la valeur du coupon et la somme principale de l’obligation.

Liquidité

La liquidité se mesure en analysant la vitesse à laquelle un titre peut être vendu ou acheté sur le marché à un prix qui reflète la valeur intrinsèque. En d’autres termes, il s’agit de la facilité avec laquelle un fonds peut être converti en espèces.

Risque de liquidité

Le risque qu’un investisseur qui possède une obligation ne puisse trouver d’acheteur au moment où il veut vendre.

Management fee

La commission payée par un fonds de placement à son conseiller en placement ou à des sociétés chargées de la gestion du portefeuille du fonds. Ces commissions peuvent également englober des frais administratifs.

Risque du marché

Le risque d’une baisse du marché et par conséquent, de la valeur des titres.

Valeur nette d’inventaire (VNI)

La valeur nette d’inventaire exprime la valeur totale des actifs d’une entreprise moins les dettes ou les obligations du fonds de placement, divisée par le nombre total des actions à l’émission.

Open-ended fonds

Le placement sous gestion sans aucune restriction quant au nombre de parts dans le fonds émises. Les fonds mutuels sont à capital variable (open-ended).

Frais opérationnels

Les frais encourus pour la gestion d’un fonds, y compris les frais de gestion et les autres frais. Les frais de la société sont payés à partir de l’actif du fonds avant que le bénéfice soit octroyé aux investisseurs, ce qui fait baisser le rendement d’un fonds.

Émetteur

Un émetteur est une personne morale qui crée des titres, les enregistre et les vend pour financer ses activités. Les émetteurs peuvent être des sociétés, des fonds de placement, des autorités publiques.

Volatilité

La volatilité mesure les fluctuations prévues du cours des titres dont il est question.