Analyse Forex : les approches et les erreurs les plus courantes

Découvrez tous les secrets du monde des devises grâce à notre série d’articles dédiés au Forex. Pour davantage d’informations, il est possible de télécharger notre eBook gratuit.

Dans cet article, nous analysons les bases de l’analyse Forex. Quels sont les différents types d’analyse Forex ? Quelles sont les erreurs les plus fréquentes commises sur le Forex ?

Cet article dédié à l’analyse Forex évoque les sujets suivants :

Analyse Forex

analyse forex - illustration billets enroulés - article 3 Forex eBook

Les différentes analyses Forex

Il existe différentes approches du Forex, en fonction de la conviction de l’investisseur. L’analyse du Forex qui vous convient le mieux dépend donc de votre profil d’investisseur et de votre horizon d’investissement. Les deux analyses Forex abordées dans le présent E-book sont l’analyse fondamentale et l’analyse technique.

L’analyse fondamentale

Un adepte de l’analyse fondamentale ne regardera pas ou que très peu les graphiques. Il se concentre principalement sur des chiffres macroéconomiques, des facteurs politiques et des événements financiers. Il compare ces indicateurs de différents pays. Lorsqu’un pays en particulier se porte mieux qu’un autre pays, sa monnaie sera logiquement renforcée. Ces indicateurs incluent notamment les taux d’intérêt, la politique monétaire, les chiffres liés à l’inflation et les taux de chômage. D’autres données fondamentales importantes sont par exemple :

  • PMI (Purchasing Managers Index), l’indice des directeurs d’achat
  • PPI (Producers Price Index), l’indice des prix à la production
  • GDP (Gross Domestic Product), le produit intérieur brut (PIB)

Le PMI (Purchasing Managers Index), l’indice des directeurs d’achat

Cet indicateur jauge la confiance des directeurs d’achat. Il permet de donner une estimation de l’évolution de la croissance économique. Les directeurs d’achat de différents secteurs privés sont interrogés sur l’évolution des commandes, l’état des stocks et l’emploi par le biais d’un questionnaire. Le PMI est le résultat numérique de ce questionnaire. Le point nul est fixé à 50. Un chiffre supérieur à 50 indique ainsi une future croissance de l’activité économique, alors qu’un PMI inférieur à 50 trahit une contraction. Aux ÉtatsUnis, ce chiffre macroéconomique est publié par l’ISM et Markit. Le PMI repose sur des chiffres concrets. L’inconvénient du PMI est que seule l’économie industrielle est prise en compte bien que l’économie englobe bien plus que le secteur industriel.

Le PPI (Producers Price Index), l’indice des prix à la production

Les indices des prix à la production mesurent les variations des prix pratiqués par les producteurs. Ils sont souvent considérés comme des indicateurs avancés de l’évolution des prix dans l’ensemble de l’économie, car bien souvent, les producteurs imputent les hausses de prix au consommateur. Un PPI à la hausse laisse présager une inflation.

Le GDP (Gross Domestic Product), le produit intérieur brut (PIB)

Le produit intérieur brut d’un pays ou d’un groupe de pays comme l’Union européenne, est la valeur marchande de tous les biens et les services produits en un an. En d’autres termes, le PIB est un indicateur de prospérité. Un PIB solide se traduira le plus souvent par une monnaie plus forte. Lorsque les américains publient des chiffres du PIB solides, l’impact est souvent négatif sur la valeur de la paire EUR. USD.

L’analyse technique

Un adepte de l’analyse technique n’attachera que peu d’importance aux facteurs qui sont essentiels aux yeux d’un adepte de l’analyse fondamentale. Contrairement à ce dernier, un adepte de l’analyse technique s’intéressera principalement aux fluctuations du prix du passé. Le graphique est donc un de ses outils principaux, qui est capital à son analyse Forex. En effet, les adeptes de l’analyse technique utiliseront le graphique pour identifier des tendances et des figures. Un chapitre du présent E-book y est consacré en détail.

Envie d'en savoir plus sur le forex ? Indiquez votre adresse électronique et recevez notre eBook gratuit dédié au marché des devises.

Champ obligatoire
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Attention : votre consentement pour le traitement des données à caractère personnel n'est pas requis pour l'ouverture d'un compte chez LYNX BROKER. Vous pouvez à tout moment révoquer votre consentement en envoyant (notamment) un e-mail à info@lynxbroker.fr. LYNX BROKER ne partage pas vos données à des partenaires commerciaux. Cliquez ici pour plus d’informations relatives à la manière dont LYNX BROKER traite vos données à caractère personnel.

Analyse Forex : les erreurs les plus fréquentes commises sur le Forex

L’expérience est un des principaux facteurs de réussite d’un investisseur actif sur le Forex. Inutile de rappeler qu’un trader qui fait ses premiers pas n’obtiendra jamais les mêmes résultats qu’un investisseur chevronné. Sauf s’il a de la chance. Cette règle s’applique à tous les domaines du trading et non pas uniquement au Forex. Pour vous aider à débuter sur le Forex, nous vous proposons un récapitulatif des erreurs les plus commises par des investisseurs sur le marché des devises. Essayez d’éviter ces pièges et devenez un bon trader Forex.

La paralysie d’analyse

Il existe différentes approches du Forex, ce qui peut compliquer la vie des débutants et même des investisseurs les plus chevronnés. En effet, l’investisseur qui réalise une analyse Forex trop poussée pourrait bien s’y perdre. Il s’agit du phénomène de la paralysie d’analyse. L’investisseur se met alors à douter de l’exactitude d’une analyse ou encore obtenir des résultats différents après avoir effectué une analyse à maintes reprises. Essayez donc d’éviter d’en arriver là.

La simplicité est préférable à la complexité

Un des motifs principaux qui explique pourquoi les investisseurs perdent de l’argent est la surcharge d’informations qui leur tombe dessus. Les investisseurs tentent de dénicher la petite perle rare qui les mettra sur la bonne voie en ajoutant des dizaines d’indicateurs sur le graphique. Dans certains cas, le graphique est tellement chargé que le cours de la paire de devises est presque devenu invisible. Les investisseurs les plus chevronnés savent bien qu’un graphique ordonné est un graphique qui vaut de l’or. Vous trouverez un exemple de ce qu’il ne faut surtout pas faire ci-dessous.

Overtrading

Plus vous ouvrez de positions, plus vous pouvez gagner de l’argent. Détrompez-vous, ce n’est absolument pas le cas. L’overtrading est un mécanisme qui vous expose davantage au risque. Plus le nombre de trades est élevé, plus l’investisseur s’expose au risque. Pour vous protéger de l’overtrading, établissez un plan d’investissement. Vous devez pouvoir déterminer si un trade s’inscrit dans votre scénario tout en maîtrisant vos émotions. Les décisions qui reposent purement sur des émotions ne sont pas toujours raisonnables. Dans ce cas, vous pariez. Le Forex n’est pas un casino, ne l’oubliez pas.

Money Management

Le Forex et plus globalement, le marché financier, sont étroitement liés à la probabilité. Il existe de nombreuses routes vers la réussite. Vous pouvez par exemple réussir vos investissements sur le Forex tout en vous fiant à l’analyse technique. Retenez que les investisseurs qui réussissent dans le monde de la bourse ont souvent ont un point commun : ils ont conscience du rôle essentiel d’un bon money management. Sachez à quel moment le trade devient risqué. Quittez le trade qui ne se déroule pas selon votre scénario.

Comparez le money management à un régime minceur. La personne qui veut perdre du poids peut pratiquer des heures et des heures de sport, tant qu’elle n’adapte pas son alimentation, elle ne réussira jamais son pari à long terme. Son alimentation représente 80 % de ses chances de réussite. C’est exactement pareil en bourse. Même la meilleure des stratégies ne vous garantit pas la réussite escomptée tant que vous n’avez pas un bon money management.

En principe, quatre cas de figure sont possibles :

  • gain important
  • petit gain
  • break-even
  • petite perte

Une perte considérable ne devrait pas se produire si le money management est consistant. Un bon point de départ lors de l’établissement de votre plan de money management est d’appliquer un plafond fixe du risque par trade. Les traders professionnels ne risquent jamais plus de 2 % du total du capital à investir.

Ne pas utiliser de stop

Un des avantages des clients d’un courtier professionnel et fiable comme LYNX est qu’ils ont la possibilité de placer des ordres stop. Un ordre stop (STP) vous permet de prendre votre perte à un niveau prédéfini même si vous n’êtes pas assis devant votre ordinateur. Chez LYNX, vous avez aussi la possibilité d’utiliser différents types d’ordres stop, chacun ayant ses propres caractéristiques.

Actualités

Les actualités, comme la publication de données macroéconomiques, ont un impact important sur les devises. Lors de la publication d’informations importantes, les marchés anticipent considérablement sur des fluctuations possibles des cours. L’érosion de la liquidité avant la publication de données importantes fait fortement fluctuer le cours, qui devient plus facile à manipuler. Les pertes peuvent être considérables pour l’investisseur.

Le trading émotionnel

Chaque investisseur doit essayer d’exclure toute forme d’émotion. À long terme, les émotions ont des répercussions négatives sur les investisseurs. En principe, un trade rentable ou déficitaire ne devrait pas jouer sur vos émotions. Il va de soi que ce n’est pas évident. Les débutants rencontrent souvent des difficultés à gérer leurs émotions au début.

Un débutant qui vient de perdre de l’argent à cause d’un trade déficitaire aura tendance à prendre une plus grande position dans l’espoir de récupérer le capital qu’il a perdu. C’est une mauvaise habitude à éviter. Dans la plupart des cas, l’investisseur qui s’est laissé submerger par ses émotions, risquera d’y laisser des plumes. Les émotions et le rationnel ne font pas bon ménage.

Agrandir des positions déficitaires

Si vous dispersez les moments d’entrée au fil du temps, le timing ne doit pas être précis à 100 %. Imaginez que vous avez une position de 90,00 €. Vous pouvez parfaitement disperser le moment où vous entrez en position et la répartir sur trois ordres de 30,00 €.

Analyse Forex : et si vous misiez sur le cours EUR JPY

Chez LYNX BROKER, vous pouvez négocier des devises 24h/24, 5j/7. Vous avez le choix parmi 80 paires de devises avec des données des cours en temps réel, dont la paire EUR/JPY. Suivez le cours EUR JPY et ses prévisions. Positionnez-vous grâce à l’analyse Forex en cliquant ici :

msci asia ex japan etf illustration jpy
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Plus:

Articles similaires