Définition de l’analyse technique : analyse technique – première partie

Au cours des prochaines semaines, je vous emmène dans le monde de l’analyse technique (AT). Dans cette première partie, découvrez la définition de l’analyse technique. Comment les investisseurs utilisent-ils cette méthode d’analyse ? Et plus important encore, comment l’analyse technique peut-elle vous aider à faire vos choix d’investissement ?

Vu que l’analyse technique est un concept vaste, je traiterai chaque semaine un sujet différent. Au total, il s’agit de six sujets différents qui seront abordés au cours des six semaines à venir.

Partie 1 : une introduction à l’analyse technique – définition

Commençons par une introduction à l’analyse technique en bourse. Quelle est la définition de l’analyse technique ? Quelle est la différence avec l’analyse fondamentale ? Découvrez les  réponses à ces questions dans cette première partie.

Les sujets traités dans notre définition de l’analyse technique :

Analyse technique définition

L’analyse technique expliquée 1

Qu’est-ce que c’est précisément ?

L’analyse technique est une méthode qui étudie les historiques des cours pour prédire leurs évolutions. Elle s’applique à tous types de marchés : actions, indices, matières premières, futures, etc.. et peut être utilisée pour chaque instrument négociable dont le cours est fixé par l’offre et la demande.

En analyse technique, les horizons de temps peuvent varier considérablement : des tendances intraday aux tendances à long terme, c’est-à-dire, sur plusieurs années.

Avant de vous plonger dans l’analyse technique, il est important que vous ayez conscience que l’analyse technique n’est pas sans faille, ce n’est pas une science exacte mais plutôt un art. À cet égard, tout investisseur doit retenir ces trois règles essentielles de la définition de l’analyse technique :

  • L’AT relève plus de l’art que de la science, elle requiert beaucoup d’entraînement.
  • Les prévisions de l’AT ne sont jamais fiables à 100 %.
  • En AT, il est important de toujours utiliser plusieurs instruments en même temps.

Analyse technique vs. Analyse fondamentale

C’est bien connu, l’analyse technique et l’analyse fondamentale sont deux méthodes d’analyse bien distinctes. Mais elles ont un point commun selon leur définition. En effet, elles poursuivent toutes deux le même but, à savoir de détecter les actions intéressantes présentant un bon ratio risque/rendement.

Point de vue d’analystes fondamentaux

Les analystes fondamentaux étudient en profondeur les chiffres d’une entreprise pour expliquer les mouvements de son cours. Ils s’interrogent sur le prix de l’action d’une entreprise, ses perspectives, et sa marge bénéficiaire.

Point de vue d’analystes techniques

Les analystes techniques quant à eux estiment que ces informations sont déjà lisibles dans les cours, à l’aide de l’offre et la demande. Par conséquent, les données sous-jacentes ne leur sont pas très utiles. Le plus important est de suivre l’évolution des cours des actions car celle-ci traduit toutes les informations disponibles du marché.

L’analyse technique tente de répondre à des questions telles que « Est-il question d’une tendance ?  « Y a-t-il des motifs reconnaissables ? », « Le volume est-il à la hausse ou à la baisse ? », « Que révèlent les indicateurs techniques ? ».

Vous remarquerez que ma description de l’analyse fondamentale et de l’analyse technique est assez catégorique. Aussi, je suis d’avis que ces deux méthodes d’analyse peuvent être complémentaires.

L’analyse fondamentale vous permet de bien comprendre si le prix d’une action est trop élevé ou justement, si elle est bon marché. Sur base de votre analyse, vous pouvez également déterminer si l’état de santé de l’entreprise s’annonce propice à la croissance durant les années à venir.

Ensuite, l’analyse technique peut parfaitement vous guider à choisir le bon moment pour acheter ou vendre tandis que l’analyse fondamentale vous indique si le prix d’une action est trop élevé ou trop bas.

Il est possible que le marché ait anticipé une bonne nouvelle et que l’achat d’une action après cette annonce n’était peut-être pas une si bonne idée finalement.

L’analyse technique peut vous aider à trouver des situations de surachat (« overbought ») ou de tendance baissière. Dans tels cas, l’analyse technique vous indique qu’il vaut mieux attendre encore un peu avant d’acheter le produit financier.

L’analyse technique expliquee - premiere partie

Le graphique des cours en analyse technique

L’analyste technique et l’analyste fondamentale ont un point commun dans leur définition : connaître la future direction des cours. La différence entre les deux est que l’analyste technique ne se basera que sur les graphiques et rien d’autre.

Personnellement, les graphiques en chandelier (« candlesticks » en anglais) sont mes graphiques préférés. Ce type de graphique permet de voir en un seul coup d’œil s’il s’agit d’un mouvement positif ou négatif.

Le graphique affiche le cours d’ouverture d’une valeur, le plus haut ainsi que le plus bas. La durée des bougies peut varier : journalière, 5 minutes, hebdomadaire, etc. L’illustration ci-dessous est un graphique en chandelier sur base journalière.

La durée du graphique ci-dessus représente une période de 6 mois, chaque bougie correspondant à une journée de trading. Le rectangle vertical joint le cours d’ouverture au cours de fermeture. Si le chandelier est rouge, alors le fonds représente le cours de clôture et le dessus le cours d’ouverture. À l’inverse, si le chandelier est vert, alors le fond correspond au cours d’ouverture et le dessus au cours de fermeture. Les mèches indiquent le cours le plus bas et le cours le plus haut de la journée en question.

Vous voyez d’un seul coup d’œil ce qu’il s’est passé chaque jour. Une mèche longue tirant vers le bas signifie par exemple que le plus bas du jour est bien inférieur au cours de clôture.

Je reviendrai plus tard sur les motifs des chandeliers, et vous expliquerai leur signification sur la base de l’analyse technique.

Les tendances, les supports et les résistances

Un des objectifs majeurs de l’analyse technique est l’identification de tendances. Explorons plus en profondeur la définition de l’analyse technique.
Dans le graphique ci-dessous, vous voyez clairement que Peugeot présente une tendance haussière. En tant qu’investisseur, tant qu’il n’y a pas de cassure descendante de cette tendance, vous ne devez pas vous dépêcher de vendre votre action.

D’après la définition de l’analyse technique, les lignes représentent les niveaux de support et de résistance. En toute logique, la ligne du haut qui rejoint les sommets correspond à la résistance et la ligne du dessous qui rejoint les plus bas correspond au support. Dans cet exemple, vous pouvez clairement voir que l’action Peugeot touche la ligne de support à plusieurs reprises.

Une tendance peut également être baissière. Tant que l’action évolue dans le canal descendant, pas besoin de se ruer sur celle-ci. En effet, la tendance de l’action est à la baisse. Dans un tel cas, il vous faut attendre jusqu’à la cassure de la ligne de résistance à la hausse. Cela d’un point de vue technique, donne un signal d’achat.

Que signifie la tendance stagnante ?

Les tendances à la hausse et à la baisse étant claires, il est aussi important de mentionner que des produits financiers ne se trouvent pas toujours dans une tendance. Il est possible que la tendance soit stagnante. Dans ce cas, le cours du produit financier ne bouge quasiment pas.

En cas de tendance stagnante, d’importants niveaux de support et de résistance se créent. Le cours du produit bute à plusieurs reprises sur ces niveaux. Le niveau devient donc considérable. D’un point de vue technique, une percée à la hausse de tels niveaux correspond à un signal d’achat tandis qu’une percée à la baisse d’un niveau de support important correspond à un signal de vente.

Le graphique ci-dessus présente une cassure à la hausse après une période de tendance stagnante. Techniquement parlant, un signal d’achat est donné après une telle percée à la hausse. Suite à la percée en décembre au-dessus du niveau de 458 points, nous constatons que la hausse se poursuit. En s’appuyant sur l’analyse technique, cette hausse était prévisible.

Un support est donc un niveau de cours sur lequel le cours tend à rebondir fructueusement, à une ou plusieurs reprises. À retenir, une résistance est un niveau que le cours ne parvient pas à dépasser. Ici , les cours la touchent à plusieurs reprises. Le graphique de l’AEX ci-dessus présente une résistance bien précise. Dans ce même graphique, vous apercevez également un niveau de support bien visible.

Avantages et inconvénients de l’analyse technique

L’analyse technique vous permet d’apprendre à identifier différents niveaux de support et de résistance. Cela dans le but de déterminer vous-même votre moment de vente ou d’achat. Vous envisagez d’acheter une action et le cours de l’action se situe dans les parages d’un niveau de support important ? Alors, c’est probablement le bon moment pour agir.

Et vice versa, si vous vous fiez à la définition de l’analyse technique. Lorsqu’une action brise un niveau de résistance important, l’action devrait continuer à monter. Selon ce signal, n’entrez donc que lorsque la ligne de résistance est effectivement cassée à la hausse.

Analyse technique définition : les points à retenir

Dans cet article, j’ai principalement souligné les avantages de l’analyse technique. Il va de soi que cette méthode présente également des inconvénients. Ici, je ne cite que les principaux d’après la définition de l’analyse technique :

  • L’analyse technique est une méthode subjective ; chaque analyste se sert d’indicateurs différents ou peut interpréter un graphique à sa manière.
  • Les signaux techniques arrivent souvent tardivement, pour être certain d’une tendance, celle-ci doit avoir été déclenchée depuis un bon moment.
  • Les nombreux indicateurs permettent toujours de trouver un autre niveau.

En bref, comme je l’écrivais en début d’article, l’analyse technique relève plus de l’art que de la science. Son caractère subjectif ne permet pas d’apporter une seule réponse à une situation en particulier. Cette méthode requiert beaucoup d’entraînement avant de pouvoir être appliquée avec succès.

Choisir son logiciel d’analyse technique

Pour faire une bonne analyse technique, utiliser un logiciel d’analyse technique fiable est essentiel. La plateforme de trading de LYNX BROKER dispose de nombreux outils pour tracer soi-même des lignes de support, de résistance et de tendance pour une approche technique des graphiques des cours. En effet, le logiciel compte plus de 80 indicateurs techniques. Je reviendrai en détail sur ces indicateurs dans un prochain article.

P.S.

Maintenant que vous maîtrisez la définition de l’analyse technique, souhaitez-vous suivre une Masterclass sur l’analyse technique ? Inscrivez-vous gratuitement à une Masterclass de LYNX BROKER. Chaque semaine, différents experts boursiers sont invités dans le studio de LYNX BROKER. Lors de ces Masterclasses, divers sujets sont abordés, comme l’analyse technique par exemple. Rendez-vous dans les archives des Masterclasses LYNX BROKER pour retrouver les séances enregistrées. La définition de l’analyse technique n’aura plus de secrets pour vous.

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.