Emission de call option non couverte : théorie et stratégie

Émettre des options call non couvertes est peut-être une stratégie intéressante pour votre réussite. Toutefois, il est important de prendre conscience des risques.

Dans le présent article, nous nous penchons sur les risques et les possibilités de cette stratégie.

Cette stratégie qui consiste à émettre des options call est souvent utilisée par les investisseurs pour vendre des actions à un meilleur prix que le prix actuel du marché.

Qu’est-ce que ça signifie concrètement ?

Call option

call option - call option définition - illustration texte livres

Comment émettre des call options non couvertes ?

Il est important de signaler que l’émission de call options non couvertes est bien plus risquée que l’émission d’options couvertes. C’est vous qui décidez du risque que vous êtes prêt à prendre.

L’émission d’options non couvertes est la stratégie la plus simple qu’il existe. En effet, il ne s’agit pas d’une combinaison d’options mais bien de la vente d’un type d’option à un prix d’exercice et à une date d’expiration fixes.

L’illustration ci-dessous est un exemple d’une call option émise. Les transactions suivantes sont exécutées :

Vente : call option 40 $, vous recevez 1 $.

À quel moment cette stratégie devient-elle intéressante ?

En général, les adeptes des options choisissent cette stratégie quand une action a fortement grimpé en peu de temps. À tel moment, la volatilité est élevée et la prime reçue pour des options call émises est elle aussi élevée.

Call option : théorie de cette stratégie d’options

Dans l’exemple ci-dessus, vous recevez une prime de 1 $, le seuil de rentabilité se situe donc à 41 $. Si la valeur sous-jacente arrive à échéance au-dessus de ce cours, la position est à perte.

La perte est illimitée.

La prime d’option reçue est de 100 $, il s’agit du gain maximal. Le bénéfice est atteint si le cours de l’action expire sous 40 $.

Grâce à cette stratégie d’options, vous touchez une prime et le thêta est positif (valeur temps). Autrement dit, le temps qui passe est à votre avantage. Durant votre stratégie, la valeur temps de votre option diminue, ce qui fait baisser la valeur de votre option émise. Le cours de la valeur sous-jacente ne doit pas nécessairement fluctuer. Vu que vous avez émis l’option, vous gagnez de l’argent lorsque la valeur de l’option baisse.

Émettre des actions call non couvertes : les avantages

  • Des frais de transaction très faibles
  • Un thêta positif
  • De nombreuses possibilités pour la gestion de positions

Émettre des actions call non couvertes : les inconvénients

  • Un gain plafonné
  • Une possibilité de perte illimitée
  • Une exigence de marge élevée par rapport au potentiel de gain

La meilleure durée et le meilleur prix d’exercice

Pour choisir la meilleure durée et le meilleur prix d’exercice, il est important de connaître l’arrière-pensée de cette stratégie.

Lorsque vous émettez une option call, vous recevez une prime d’option. Dans le meilleur des cas, l’option call arrivera à échéance sans valeur et la prime correspond à votre gain. C’est l’objectif principal recherché par l’émission d’options call. C’est ce qu’il faut avoir en tête lors du choix de la durée et du prix d’exercice.

Le choix du prix d’exercice

Commençons d’abord par le prix d’exercice. Pour l’émission d’une call option, choisissez une option en dehors de la monnaie. Bien que la valeur intrinsèque de telles options est nulle, l’option vaut quand même quelque chose étant donné sa valeur temps.

Le temps qui passe fait baisser le montant de cette prime, tandis que le cours de la valeur sous-jacente ne baisse pas nécessairement. C’est exactement la situation que l’émetteur d’une option call a en tête.

Lorsque vous choisissez une option en dehors de la monnaie, il est important de recevoir une prime. Si le prix d’exercice est trop éloigné, vous recevez une prime qui ne suffit pas pour que l’option soit rentable. Choisissez donc une option en dehors de la monnaie qui est suffisamment éloignée pour que vous puissiez recevoir une belle prime pour l’émission de cette call option.

Le choix de la durée

Sélectionnez des options pour une durée de deux mois au maximum. Plus l’échéance est courte, plus l’érosion de la valeur temps est rapide. Le thêta est positif.

La prime d’une option en dehors de la monnaie qui expire le lendemain est généralement peu élevée. Dans un scénario idéal, vous émettez une option dont la valeur se situe entre 3 et 6 semaines. La prime d’option que vous recevez reste intéressante et l’érosion de la valeur temps est assez élevée.

Rouler une call option émise

Imaginez que vous aviez raison et que l’option call que vous avez émise arrive à échéance sans valeur. Dans ce cas, vous ne devez rien faire et vous empochez tout simplement la prime.

Il est possible que vous n’ayez pas bien évalué le mouvement et que votre option call émise risque d’arriver à échéance dans la monnaie. Dans tel cas, il est recommandé de rouler vos options call au prochain mois d’échéance pour ne pas vous retrouvez avec une position short sur l’action sous-jacente.

Dans de nombreux cas, vous pouvez rouler une option call émise à un prix d’exercice plus élevé et recevoir la même prime que l’option call de ce moment-là (que vous avez émise à un prix d’exercice moins élevé). Cette situation s’explique par la valeur temps.

L’option call actuelle émise que vous rachetez a perdu toute valeur temps car l’échéance est proche. En revanche, l’option a de la valeur intrinsèque car l’option est dans la monnaie.

Vu que vous rachetez cette option et que vous émettez ensuite une nouvelle call option dont l’échéance est de quelques semaines, cette nouvelle option contient de la valeur temps. Vous pouvez donc régulièrement rouler la position sans que la prime ne change tandis que la nouvelle option est en dehors de la monnaie.

Exemple pratique : l’action Véolia

Si vous trouvez qu’une action a connu une trop forte hausse et vous anticipez une baisse, alors vendre des options call n’est pas une si mauvaise idée que ça.

L’émission d’options call afin de créer une position à découvert est une pratique très peu utiliser auprès des traders. Un trader s’attend quasiment toujours à ce que l’action n’augmente pas d’avantage et il désire faire du profit à l’aide de l’érosion du temps et de la valeur temporelle des options.

L’action Véolia a connu de fortes hausses ces dernières semaines et atteint des niveaux de résistances importants. Vous anticipez une baisse ? Alors vous pouvez tenter de votre de vendre des options call.

Pour l’option call VIE à 24 € expiration novembre, nous touchons une prime de €0,29. Le cours actuel de VIE est de 22,35. Nous percevons une prime de €0,29 et le prix d’exercice est à 24, notre point mort se trouve à € 24,29. Il faut donc une hausse de 8,6 % avant que la position devienne perdante.

Le plus beau dans tout ça est l’érosion du temps qui joue en votre faveur. Même si l’action venait à prendre €1,65 d’ici décembre, l’option expirera sans valeur et la prime perçu est votre profit. Alors que nous anticipons que le cours n’augmente pas davantage, nous gagnons tout de de l’argent si le cours venait à augmenter légèrement les prochaines semaines.

Supposons que nous vendons 10 options call pour un prix de 0,29 €. Cela signifie un profit maximum de 290 € si le cours de l’action est sous les 24 € pendant l’expiration. Par contre, la perte est illimitée.

L’émission d’option peut s’avérer être stratégie très lucrative.

Toutefois, il est important de bien gérer son risque lorsqu’on applique cette stratégie et de ne pas se focaliser sur le profit maximum.

Trading d’options chez LYNX BROKER

Chez LYNX BROKER, investissez dans les options en toute simplicité. Un seul clic vous suffit pour négocier en options sur actions américaines et européennes, ainsi qu’en options sur indice. Vous disposez également des meilleurs outils de trading, tels que l’OptionTrader. Grâce à l‘OptionTrader sur la plateforme de trading de LYNX, vous pouvez analyser les risques et placer des ordres rapidement. Les grecques sont affichées en permanence. Vous pouvez envoyer des combinaisons d’options dans leur intégralité au marché.

La plus large offre d’options :

  • Actions et options indicielles de type européen
  • Les options sur actions et options indicielles de type américain
  • Options sur Futures de type américain
  • Les options sur devises, les options sur ETF
  • Options journalières, hebdomadaires et mensuelles

Envie d’en savoir plus sur les stratégies d’options ?

Découvrez, par exemple, comment émettre des options put non couvertes.

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires