Stratégie d’investissement : la méthode CANSLIM

Au fil des années, une multitude de stratégies d’investissement ont vu le jour. Mais seules une minorité d’entre elles se sont révélées fructueuses. La « CANSLIM method » fait justement partie de ces stratégies qui ont déjà fait leurs preuves sur les marchés.

Cette stratégie très prisée a été développée il y a plus de 40 ans et reste à ce jour fortement  plébiscitée. Trader débutant ou chevronné, investisseur actif ou passif, cette stratégie s’adresse à tout le monde.

Le présent article est consacré à la stratégie CANSLIM, à son inventeur et aux critères CANSLIM. Découvrez sans attendre comment tirer profit de cette stratégie.

Les sujets abordés dans cet article dédié à la « CANSLIM method » :

CANSLIM method

canslim - canslim method - illustration pots de pièces plantes

CANSLIM, c’est quoi au juste ?

La « CANSLIM method » a été conçue par le fondateur du journal Investors Business Daily, William J. O’Neil. Le principal objectif de la stratégie est de sélectionner des actions de croissance en combinant l’analyse fondamentale des valeurs et l’analyse technique. La méthode CANSLIM comprend sept critères. Caque critère étant représenté par une lettre afin de sélectionner une bonne action de croissance.

 

  • C – Le bénéfice trimestriel actuel par action
  • A – La croissance du bénéfice annuelle
  • N –Nouveaux produits, nouveau management, nouveaux prix élevés
  • S – L’offre et la demande
  • L – Leader ou suiveur
  • I – La force des investisseurs institutionnels
  • M – La tendance du marché

Qui est William J. O’Neil ?

William J. O’Neil est un entrepreneur, écrivain et courtier américain. Il est le fondateur de la société boursière William O’Neil & Co. Inc, fondée en 1963. Comme mentionné antérieurement, il est également le fondateur du journal « Investor’s Business Daily ». Il est l’auteur de différents livres à succès tels que « How to Make Money in Stocks » et « The Successful Investor ». Enfin, c’est lui l’inventeur de la « CANSLIM method ».

Dans les années 1950, O’Neil a méticuleusement analysé les meilleures actions au fil du temps. Il a constaté qu’avant d’enregistrer des bénéfices, ces actions avaient sept caractéristiques en commun. Celles-ci correspondent aux critères CANDSLIM. Ces critères constituent la base de la stratégie.

En 1984, O’Neil a publié le résultat de ses recherches lors du lancement du journal Investor’s Business Daily, grand concurrent du Wall Street Journal.

Ces critères CANSLIM, lui ont permis de connaître un énorme succès en bourse. Il fut la plus jeune personne de l’histoire à conquérir un siège au New York Stock Exchange. Ses critères lui auraient permis de gagner plus de 100 millions de dollars.

Les sept critères CANSLIM

Chaque lettre correspond à un critère. Ces critères sont assez simples à comprendre et à appliquer.

C – Le bénéfice trimestriel actuel par action

Le bénéfice trimestriel actuel par action a solidement grimpé par rapport à ce même trimestre au cours de l’année précédente. La croissance du bénéfice par action et du chiffre d’affaires est supérieure à 25 %. Plus cette croissance est élevée, mieux c’est. Ceci s’explique par le fait que, dans l’histoire des marchés des actions US, d’importantes hausses de prix de sociétés de croissance ont quasi toujours été précédées par des hausses élevées du bénéfice par action et du chiffre d’affaires. Une accélération de la croissance, par exemple de +24 % à +32 % et +47 %, traduit une dynamique particulièrement élevée.

A – La croissance du bénéfice annuelle

Le deuxième critère porte sur la croissance du bénéfice annuelle au cours des cinq dernières années. Seules les entreprises qui ont enregistré une croissance constante au cours des dernières années sont prises en compte. En ce qui concerne le bénéfice par action et le chiffre d’affaires, les taux de croissance sont de minimum 20 % par an. Un chiffre d’affaires signifie que la hausse des ventes permet d’améliorer la structure des coûts.

N – Nouveaux produits, nouveau management, nouveaux prix élevés

Pour créer de la valeur ou générer des profits, une société doit apporter quelque chose de nouveau. Une société doit se distinguer de la concurrence si elle veut réussir. Un produit révolutionnaire ou un nouveau service en vogue signifie bien souvent un avantage concurrentiel décisif qui permet à la société d’avoir une excellente position sur le marché.

S – L’offre et demande

Pour être éligible aux critères CANSLIM, le nombre d’actions en circulation ne doit pas être trop élevé. Il convient de privilégier les petites et moyennes capitalisations inférieures à 25 millions d’actions. La forte demande d’une société dont les actions sont disponibles à plus faible quantité fera monter le cours de l’action et vice versa si l’offre est excède la demande, alors le cours baisse.

 L – Leader ou suiveur

Il est important que la société dans laquelle vous souhaitez investir soit leader de marché et non pas un suiveur. La société doit être le leader incontestable au sein de sa branche ou avoir la croissance la plus rapide dans son secteur. Les leaders de marché ont généralement une meilleure structure de coûts et des marges de bénéfice plus élevées.

I – La force des investisseurs institutionnels (sponsoring institutionnel)

Le soutien des investisseurs institutionnels est un signe d’opportunité de croissance. Il peut s’agir de fonds de placement, des fonds de pension et autres grandes institutions. Pour que l’action soit retenue, celle-ci devrait compter de 3 à 10 investisseurs institutionnels. Ces fonds sont souvent les premiers informés d’une évolution positive concernant une entreprise. Si des professionnels toujours bien informés investissent à grande échelle dans une action de croissance, alors il est fort probable que son cours augmente considérablement.

M – La direction du marché

Il est essentiel d’identifier la tendance du marché. Un climat positif en bourse crée bien souvent une demande suffisante pour que de nouvelles hausses se réalisent après des cassures techniques. C’est pourquoi, il convient de se positionner lors que le marché des actions se trouve dans une tendance haussière intacte. Même les meilleures actions baissent lorsque le marché global subit une solide pression vendeuse ou qu’il se transforme en marché bear. Bien surveiller les indices est capital.

Le moment idéal pour se positionner d’après la stratégie CANSLIM

D’après O’Neil, le meilleur moment pour acheter des actions est à la sortie d’un mouvement de correction. Une correction ou une consolidation se produit lorsque l’action évolue à l’horizontale ou qu’elle perd un peu de sa valeur après une importante hausse du prix.

Le volume

Le jour de la cassure d’une correction technique, le volume des transactions devrait se situer au moins 40 % au-dessus d’un jour de négociation moyen. Pour O’Neil, il s’agit ici d’une condition importante car d’après lui, un volume des transactions élevé correspond à une solide demande de la part des grands participants sur le marché.

Une activité accrue augmente la probabilité d’une hausse des prix. Si les volumes échangés sont moyens, alors il est probable qu’une fausse cassure se produise. En d’autres termes, la cassure de la correction va se solder par un échec.

Cup-with-handle

Il s’agit d’une figure graphique les plus fiables pour se positionner sur des actions à croissance. Elle se forme lorsque le cours d’une action baisse de 15 % à 33 % après une hausse du cours.

Le prix augmente ensuite de manière soutenue en direction du précédent sommet, ce qui représente une tasse. L’ancien sommet forme alors une résistance qui n’a pas été percée lors du premier essai. Une brève correction d’au moins une semaine intervient ensuite, formant ainsi l’anse de la tasse. De manière générale, la formation de ce type de figure dure au moins sept semaines.

Double bottom

Le double creux qui représente la lettre W ressemble un peu à la figure de la tasse avec anse. Après la hausse, l’action se retrouve à un creux et repart ensuite à la hausse sans marquer un nouveau sommet. Un deuxième creux se forme ensuite. Idéalement, la deuxième valeur la plus basse de la figure en W se situe un peu plus bas que la première afin de permettre à de nombreux investisseurs faibles de vendre à ce moment-là. Si l’action dépasse le niveau du cours du haut et que le volume des transactions est élevé, alors  un signal d’achat est déclenché. La formation d’une consolidation de double creux présente également un ratio de réussite très élevé.  

Flat Base

Dans ce cas, l’action évolue à l’horizontale pendant cinq semaines au moins dans une tendance haussière et dans une fourchette de 15 % au maximum. Cette fourchette permet de voir que malgré la hausse, seuls quelques investisseurs prennent leurs gains et qu’il y a suffisamment d’acheteurs pour soutenir le prix moyennant leurs ordres d’achat. Ici, une entrée peut avoir lieu lorsque le prix casse en dehors de la figure en période d’échanges intenses.

Odres stop et objectifs de bénéfice

De manière générale, William O’Neil recommande de prendre ses bénéfices à un niveau 20 % à 25 % supérieur à celui auquel vous avez acheté vos actions vu qu’une correction se produit bien souvent après des hausses de cette ampleur. À défaut de prendre vos gains, vous pourriez en perdre une partie. Il ne s’agit pas ici d’une règle stricte mais d’une recommandation. En même temps, O’Neil conseille de limiter les pertes de manière conséquente jusqu’à -7 % voire -8 %. Un objectif de bénéfice de par exemple +24 % et un ordre stop de -8 % se traduise par un excellent rapport risk-reward de 3 :1.

Étude de cas des critères CANSLIM

Dans l’exemple suivant, nous prenons l’action de la société Netflix pour illustrer la stratégie.

Netflix a révolutionné la manière dont les gens regardent des films, il n’est donc pas étonnant que l’action Netflix ait connu un succès fulgurant (surtout après la crise de 2008). Les investisseurs qui ont acheté Netflix en 2009, ont obtenu un rendement spectaculaire de 700 % ( !). Dans cet exemple, nous détaillons chaque lettre de la « CANSLIM method » ainsi que le graphique.

C – Le bénéfice trimestriel actuel par action

La croissance du bénéfice par action au cours des trois derniers trimestres qui précèdent le signal d’achat, s’élevait à plus de 35 %. Mais les actions de croissance ont besoin d’un chiffre d’affaires élevé pour soutenir la croissance du bénéfice par action. La croissance du chiffre d’affaires sur base trimestrielle de Netflix était raisonnablement bonne, avec une hausse du chiffre d’affaires de plus de 15 % lors de chaque trimestre.

A – La croissance du bénéfice annuelle

Avant septembre 2009, Netflix avait enregistré une hausse du bénéfice par action au cours des quatre années précédentes. Entre 2005 et 2006, le bénéfice par action augmentait de 148 %. Au cours des années suivantes, la société enregistrait une croissance de +23 % en 2007 et +42 % en 2008. Cette croissance se situe bien au-delà des marges requises pour une bonne action de croissance.

N – Nouveaux produits, nouveaux management, nouveaux prix élevés

Il y a quelques années, Netflix était indéniablement un des pionniers du secteur de la technologie et de la distribution d’œuvres cinématographiques et télévisuelles. Les concurrents de Netflix ne parviennent pas à égaler les services et l’assortiment de Netflix. Dans cet exemple, la lettre N est clairement prise en considération.

S – L’offre et la demande

L’action de Netflix s’élevait en moyenne à 7 millions de dollars américains en termes de volume échangé par semaine, ce qui est bien plus qu’assez pour être éligible aux critères CANSLIM. La capitalisation boursière était plutôt élevée avec une valeur de 2,5 milliards de dollars.

L – Leader ou poursuivant

Netflix est devenu un véritable leader du secteur de la technologie après la crise de 2008. Netflix était la première société à lancer une plateforme de streaming en 2007, les concurrents Hulu et CBS ont fait leur entrée deux ans plus tard en lançant leur propre plateforme de streaming. Ensuite, l’action Netflix fut une des premières actions a se redresser de la crise de 2008 tout en limitant la casse.

I – Le sponsoring institutionnel

L’action Netflix était particulièrement prisée parmi les grandes sociétés d’investissement. Il n’est donc pas étonnant que des nouveaux fonds ajoutent Netflix quasi chaque trimestre. Cette donnée est très importante mais il faut surveiller l’équilibre entre le nombre d’institutionnels. Si l’action devait se retrouver entre les mains de trop de fonds, il serait alors recommandé de vendre.

M – La direction du marché

Le marché venait de traverser la pire crise depuis la grande dépression de 1929. Le marché commençait à se transformer en marché bull et les indices atteignaient de nouveaux sommets timides. Pour être investir judicieusement dans des actions de croissance, il faut que le marché actif soit bull. Dans un marché bear, les actions de croissance sont celles qui chuteront le plus. Il convient donc de prêter attention au sentiment du marché.

Le graphique de Netflix

En septembre 2009, un excellent signal d’achat a été déclenché sur le graphique. À l’époque, le cours sortait d’une figure « tasse avec anse » et les volumes échangés étaient élevés. En d’autres termes, il s’agissait alors du scénario parfait pour les investisseurs CANSLIM. Tous les critères CANSLIM étaient réunis et il ne manquait plus qu’un signal technique.

Chaque année, de nombreuses actions affichent les mêmes critères CANSLIM que Netflix. Avec un peu de préparation, vous pouvez utiliser la « CANSLIM method » et procéder à des investissements plus judicieux.

Investir dans des actions chez LYNX BROKER

LYNX BROKER vous donne la possibilité d’investir dans des actions de presque chaque société cotée en bourse dans le monde entier. Vous accédez à près de 100 bourses dans 30 pays. Consultez notre offre :

meilleurs dividendes actions européennes illustration pile de pièces
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires