COT report : trading de futures – quatrième partie

Cette quatrième partie est consacrée au fameux rapport COT. Le COT report (Commitment of Traders Report) vous permet de négocier dans la même direction que les traders institutionnels. Suivez le Smart Money, vos chances sur le marché financier augmenteront à vue d’œil.

Les sujets abordés dans cet article dédié au COT report :

  • La rapport COT
  • Les différents traders du COT report
  • Pourquoi consulter le rapport COT ?

COT report futures illustration ville

Le rapport COT

L’agence américaine U.S. Commodity Futures Trading Commission publie périodiquement le rapport COT, ou COT report. Chaque vendredi, les professionnels et les investisseurs particuliers actifs se réjouissent de la publication de ce rapport. Le COT report est publié sur le site web de l’agence américaine.

Initialement, le rapport était publié chaque mois. Mais depuis 2000, la CFTC a décidé de publier le rapport COT chaque semaine. C’est un avantage tant pour les investisseurs qui s’en servent correctement, que pour les débutants qui s’initient au trading de Futures.

Les différents traders du COT report

Les commerciaux (commercials)

Par définition, les « hedgers » et les « producers » composent le groupe des commerciaux. Les hedgers sont des parties qui cherchent à se protéger des fluctuations de prix du produit sous-jacent. Les producteurs sont les grands producteurs. À retenir, les traders commerciaux ne participent pas au marché pour spéculer. Ce qui caractérise les traders commerciaux est le fait qu’ils se montrent optimistes quand un creux potentiel se manifeste (bullish). En revanche, ils sont pessimistes lorsqu’un sommet potentiel se dessine à moyen terme (bearish). À titre d’exemple, nous prenons l’Euro FX. Remarquez les annotations sur le graphique.

Situation A :
Dans la partie de gauche du graphique, nous observons un marché à la baisse. La ligne rouge en bas du graphique représente le positionnement des traders commerciaux. Celle-ci  augmente quand le marché baisse. Nous voyons ici clairement l’accumulation des positions long (positions acheteuses) par les hedgers et les grandes parties financières.

Situation B :
Dans la partie de droite du graphique, nous observons un marché à la hausse. La ligne rouge en bas du graphique représente le positionnement des traders commerciaux. Nous constatons l’accumulation des positions short (positions vendeuses) tandis que le marché se trouve dans une tendance à la hausse.

Cette stratégie peut être utilisée par les adeptes du moyen et du long terme. Grâce à ces informations, vous augmentez vos chances de vous trouver du bon côté du marché. Vous pouvez plus ou moins identifier si un creux ou un sommet se dessine à moyen terme.

Source : https://www.barchart.com

Les non-commerciaux (large speculators)

Les non-commerciaux sont également qualifiés de large speculators, en anglais. Il s’agit des money managers, des petits hedge funds et d’autres grands traders. Contrairement aux traders commerciaux, les non-commerciaux aiment spéculer et enregistrer des gains directs sur les fluctuations de prix. Ce qui caractérise ce groupe est qu’ils suivent la tendance. Plus cette tendance est forte, plus les non-commerciaux constitueront des positions en direction de celle-ci. Les non-commerciaux se trouvent donc toujours dans la bonne direction du marché, sauf en cas d’extrêmes. Les non-commerciaux auront donc toujours tort lorsque le marché atteint un sommet ou un creux.

Situation A :
À gauche du graphique, nous observons que le marché est à la baisse. La courbe des positions des non-commerciaux (ou les large speculators) est à la baisse. Ils passent régulièrement à côté du creux qui suit.

Situation B :
À droite du graphique, nous observons que le prix du sous-jacent est en pleine formation d’un sommet. Les non-commerciaux se positionnent extrêmement vers le haut. Après la réalisation du sommet du cours, les repartent à la baisse.

Source : https://www.barchart.com

Les petits spéculateurs (small speculators)

Le dernier groupe du rapport COT que nous abordons brièvement sont les petits spéculateurs. Il s’agit des investisseurs ou traders qui ne doivent pas déclarer leurs positions auprès de l’agence américaine. Les traders particuliers font partie de ce groupe. Un positionnement extrême des petits spéculateurs peut être utilisé comme un signal opposé. Lorsque les petits spéculateurs se positionnent de manière extrêmement bullish, il est intéressant de regarder les possibilités short. Et à l’inverse, lorsque les petits spéculateurs se positionnent de manière extrêmement bearish, il est intéressant de regarder les possibilités long.

Pourquoi consulter le rapport COT ?

Le COT report vous permet de voir le positionnement des acteurs majeurs du marché du produit que vous négociez. Vous pouvez utiliser ces données pour étayer votre point de vue quant à la prochaine fluctuation du marché. Vous pouvez aussi vous en servir pour avoir une indication à l’égard de la prochaine fluctuation du prix.

Forex

Le volume fait partie des fondements les plus importants d’une stratégie rentable. Pour le Forex, vous n’avez pas de volume agrégé à votre disposition. En effet, le Forex est un marché de gré à gré et par conséquent, les transactions ne se font pas sur un marché centralisé. Si du volume est mis à disposition par une partie financière pour une paire de devises, alors sachez que ce volume ne concerne probablement que l’institution financière en question.

Le COT report peut apporter une réponse au problème décrit ci-dessus. Un trader en devises qui souhaite prendre une position à long terme, peut utiliser les données du COT report.  Pour spéculer sur le marché des devises, le marché des Futures est souvent utilisé au lieu du spot. Comparer le positionnement d’un commercial à celui d’un non-commercial peut s’avérer utile.

Exemple d’utilisation du COT report :

Dans notre exemple, nous examinons les données COT report pour savoir ce qu’il en est du dollar américain. La valeur du dollar américain est importante pour les investisseurs qui négocient des devises mais aussi pour ceux qui ont des titres américains dans leur portefeuille tels que des actions.

Le dollar américain a marqué un creux fin 2018 et depuis lors, il se refait une santé. Depuis l’été dernier, les commerciaux ont commencé à constituer leur position short. Tandis que les non-commerciaux ont commencé à constituer une position long. Si nous nous basons sur les données ci-dessous, nous observons que le dollar américain est plus proche d’un sommet que d’un creux.

Source : https://www.barchart.com

Dans notre deuxième exemple, nous examinons le prix du blé. Nous voyons que le prix a connu une baisse assez forte au cours des deux dernières semaines. Les commerciaux n’ont pas attendu pour constituer une position acheteuse nette. Il est possible que le creux se soit déjà formé, bien qu’il n’y ait pas encore de positionnement extrême des commerciaux. La ligne en mauve sur le graphique correspond à une position acheteuse nette d’environ 100.000 contrats. Par le passé, une telle position s’est traduite par un creux dans le prix. Si le positionnement des commerciaux poursuit son augmentation vers les 100.000, alors, selon les statistiques, il y a de réelles chances qu’un creux se forme dans le prix à moyen terme.

Futures Trading : notre série d’articles

Trader le COT report chez LYNX BROKER 

LYNX BROKER vous propose une plateforme très fiable et efficace pour négocier en Futures comme un professionnel, selon le COT report. Vous pouvez négocier sur des indices dans le monde entier : AEX (FTI), DAX (FDAX), Euro Stoxx 50 (ESTX50), e-mini S&P (ES), Nasdaq (NQ) et Dow Jones (YM). Consultez notre offre étendue :

Future Euro Bund GBL illustration plateforme
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires

Contact icon Appelez le
(+33) 09 75 18 73 93
Contact icon Contactez nous par courriel
info@lynxbroker.fr
Contact icon Commencez un chat avec
un collaborateur