Comment calculer les dividendes d’une action ? Définition et mode de calcul

Comment calculer les dividendes d’une action ? D’après la définition du dividende, un dividende constitue une rétribution versée par une entreprise à ses actionnaires. Il s’agit d’une méthode pour permettre aux actionnaires de toucher un excédent de trésorerie. Les sommes qui ne sont pas versées aux investisseurs peuvent être réinvesties par l’entreprise.

Le dividende qui est versé est souvent soumis à une imposition. En France, le taux d’imposition forfaitaire est de 30 %. Le dividende peut être exprimé par dividende total bien que dans la plupart des cas, on parle de dividende par action.

Dans le présent article consacré à la définition du dividende, je vous fais découvrir ce que sont les dividendes, d’où ceux-ci proviennent, ainsi que l’importance du taux de rendement du dividende.

Les sujets abordés dans cet article dédié à la définition du dividende :

Dividende définition

Dividende définition - taux de rendement dividende - illustration pile de pièces

Quelle est la définition d’un dividende ?

Le versement d’un dividende aux actionnaires permet de rémunérer les actionnaires sans procéder à la vente d’actions. D’après la définition du dividende, le mot Dividende provient du latin dividendum. Ilsignifie « bénéfice à partager ». Le dividende est en effet partagé proportionnellement entre toutes les actions en circulation. Dans la plupart des cas, le dividende est une partie du bénéfice versée par une société à ses actionnaires. Le bénéfice qui n’est pas versé aux actionnaires reste donc entre les mains de la société. Les sociétés qui octroient une plus petite partie du bénéfice disposent de plus d’argent à réinvestir par la suite. Une autre manière de rendre de l’argent aux investisseurs est le rachat d’actions. Ainsi, les actions des actionnaires vendeurs sont rachetées et les parts des actionnaires restants augmentent.

La sécurité des dividendes

La plupart du temps, ce dividende est versé à partir du bénéfice réalisé par la société, si cette dernière détient une trésorerie suffisante. Généralement, le management ne tend pas à octroyer de l’argent aux actionnaires si la société a besoin de cet argent. Une société qui verse de l’argent inexistant à ses actionnaires s’expose à un risque de  faillite. Parallèlement, une baisse du dividende se traduit souvent pas des actionnaires mécontents. Dans tel cas, ils peuvent décider de licencier le management. C’est pourquoi, les managers font bien souvent preuve de réserve quand il s’agit de réduire ou de verser un dividende.

Il existe évidemment des exceptions à la règle. Certaines entreprises essaient justement d’attirer des actionnaires avec un dividende élevé. Ces entreprises émettent régulièrement des nouvelles actions. Celles-ci servent au financement de reprises et à la croissance. Après l’octroi d’un dividende élevé, il ne reste plus beaucoup de capital. Les parts des actionnaires existants s’effritent à cause de l’émission de nouvelles actions. Il peut s’agir d’une bonne stratégie si l’argent est placé dans de bons investissements.

Au final, le résultat de ces investissements doit être supérieur à l’achat d’actions de l’entreprise. En effet, la société émet ces actions pour pouvoir procéder à ces investissements. Les sociétés dépendent donc de l’émission de nouvelles actions. Elles sont donc sensibles à une baisse du prix des actions. L’émission de nouvelles actions coûte donc plus cher. Les investisseurs ne sont pas toujours prêts à acheter de nouvelles actions. Lorsque l’intérêt dans de nouvelles actions s’effrite, alors le dividende élevé est également compromis.

Les types de dividendes

Le plus souvent, le dividende est payé en espèces. Les sociétés peuvent choisir de verser un dividende annuellement, trimestriellement ou à l’occasion d’un événement en particulier. Il existe également d’autres façons de distribuer un dividende. Certaines sociétés optent par exemple pour le dividende en actions. Il s’agit de nouvelles actions qui sont spécialement émises à cette occasion. Dans certains cas, les investisseurs peuvent choisir entre le dividende en espèces et le dividende en actions. Les investisseurs qui optent pour le dividende en espèces verront leur part dans l’entreprise s’effriter. Ceux qui optent pour un dividende en actions, verront quant à eux leur part dans l’entreprise augmenter. Ces derniers ne reçoivent toutefois pas d’argent. Lorsque les investisseurs n’ont pas le choix, mais que seul un dividende en actions est versé, alors ceci correspond à une scission des actions et rien ne change au niveau de leur part dans l’entreprise.

Une forme exceptionnelle de dividende est le dividende en nature. Ce type de dividende est octroyé lorsqu’une société scinde une certaine partie de l’entreprise et qu’elle la donne à ses actionnaires. En d’autres termes, les actionnaires qui reçoivent ce dividende détiennent des parts dans deux sociétés différentes.

Chez LYNX BROKER, le prochain dividende est affiché après la date ex-dividende. LYNX BROKER vous verse ce dividende gratuitement. Si vous avez le choix entre un dividende en espèces ou en actions, vous pouvez vous-même indiquer votre choix. Rien de plus simple.

Mode de calcul et taux de rendement dividende

Le taux de rendement du dividende est calculé en divisant le dividende total versé par la capitalisation de marché ou en divisant le dividende par action par le prix d’une action. Il faut ensuite multiplier le résultat par 100 pour obtenir le taux de rendement du dividende.

Formules

Il existe de nombreuses formules si l’on s’intéresse à l’achat d’actions à dividende. Ces formules calculent les risques et la marge de croissance potentielle de ce dividende. Le ratio principal à cet effet est le ratio de paiement qui est égal au dividende divisé par le bénéfice. Une variante consiste à diviser le dividende par la trésorerie disponible. La trésorerie disponible est la trésorerie qui afflue effectivement dans la société et que cette dernière peut donc dépenser. Selon la définition du dividende, la formule à utiliser dépend entre autres du secteur d’activité.

Histoire du dividende

La première société à avoir versé des dividendes à ses actionnaires fut la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (VOC). La société versait annuellement un dividende de 18 % de la valeur des actions. Ces dividendes ont été versés pendant une période de près de 200 ans (1602-1800).

Dividende définition - taux de rendement dividende - illustration oeuf doré

L’imposition des dividendes

Le calcul d’imposition de dividendes

Pr définition, l’imposition des dividendes diffère d’un pays à un autre. La France a par exemple conclu un accord en la matière avec de nombreux pays permettant aux investisseurs français de bénéficier d’un tarif moins élevé. En France, le taux d’imposition se lève à 30 % par dividende versé.

Moment de l’octroi d’un dividende et taux de rendement d’un dividende

Le taux de rendement du dividende est fixé par la direction mais en fin de compte, ce sont les actionnaires qui l’approuvent. Il existe trois manières pour fixer ce montant :

  • La direction ne poursuit aucune politique fixe et fait preuve de flexibilité dans le versement du dividende. Ceci permet à la direction d’agir plus librement mais les actionnaires ne peuvent pas compter d’office sur le versement du dividende.
  • Le taux de rendement du dividende est un pourcentage fixe du bénéfice. Si le bénéfice d’une année est élevé, alors la société versera un dividende plus élevé que si le bénéfice est moins élevé. Dans certains cas, le dividende fluctue dans les limites d’une certaine fourchette. Grâce à ce système, le taux de redistribution reste égal. L’inconvénient de tel système est que si l’année est assez maigre, ce dividende pourrait poser problème à la société et les investisseurs restent sur leur fin. La direction a moins de marge de manœuvre mais les actionnaires savent à quoi s’attendre.
  • Le taux de rendement du dividende est fixe ou à croissance stable. Il s’agit du dividende le plus intéressant car les actionnaires peuvent compter dessus et le planifier. Pour les sociétés, ce type de dividende requiert des résultats assez stables. En cas d’importantes fluctuations, il est compliqué de maintenir le dividende. Vu que les actionnaires comptent sur le dividende, une baisse de ce dividende se traduira souvent par un rejet des actionnaires. C’est ce qui rend la baisse d’un dividende si compliquée. En cas de baisse du dividende, une chute du cours de l’action n’est pas à exclure.

Le versement du dividende

Par définition, le dividende est fixé et est ensuite détaché de l’action à la date ex-dividende. Tout propriétaire d’actions reçoit le dividende à la date de paiement. Cette date se situe quelques semaines après la date ex-dividende pour les actions américaines. Pour les actions européennes le paiement a généralement lieu quelques jours après la date de détachement. Consultez ici le moment de versement du dividende de certains actions spécifiques. Vous trouverez les instructions relatives à au calendrier des dividendes de votre portefeuille LYNX BROKER en cliquant ici.

La psychologie d’un dividende

D’un point de vue psychologique, un dividende présente un avantage pour certains investisseurs. Ceux qui choisissent d’investir dans des actions à dividende apprécient le caractère régulier du paiement du dividende. Les investisseurs qui ont tendance à se méfier de la bourse ou qui ont vécu des expériences malheureuses peuvent sans aucun doute faire le plein de confiance grâce aux dividendes. Le dividende est une preuve que la stratégie fonctionne. Les dividendes élevés et les dividendes en croissance sont très en vogue parmi les investisseurs. En effet, des dividendes élevés permettent de récupérer rapidement sa mise. Les dividendes en croissance permettent de se protéger de l’inflation et d’autre part, la croissance est bonne pour le portefeuille.

La valeur d’une action est égale à l’ensemble des flux de trésorerie. Les flux de trésorerie correspondent au dividende perçu par les actionnaires. En cas de dividende élevé, le montant du dividende est plus élevé, en revanche, le montant du dividende n’évolue pas énormément à la hausse. D’un point de vue historique, les stratégies à dividendes élevés ne sont pas forcément meilleures que les autres stratégies d’investissement qui se concentrent sur la croissance du dividende, la rentabilité ou le flux de trésorerie disponible. LYNX BROKER vous propose des rapports de dividendes détaillés pour vous permettre de vous faire une idée du dividende que vous recevez.

L’impact d’un réinvestissement du dividende

Le réinvestissement d’un dividende vous permet d’augmenter au fil du temps le nombre d’actions que vous détenez dans l’entreprise. Ces actions nouvellement acquises octroient également un dividende. Grâce à ces nouveaux octrois de dividendes, le dividende augmente exponentiellement ainsi que la valeur sous-jacente. Ce caractère exponentiel du dividende sur dividende correspond en fait aux intérêts composés décrits par Einstein comme étant la huitième merveille du monde.

Maintenez que vous maîtrisez la définition du dividende, consultez nos aperçus des meilleures actions à dividende allemandes ainsi que les meilleures actions à dividende américaines.

Les meilleures actions à dividende sont chez LYNX BROKER

Mettez en application la définition du dividende. La Plateforme de trading LYNX BROKER vous permet d’investir dans les meilleures actions à dividende. Vous avez accès à près de 100 bourses dans plus de 25 pays. Consultez notre offre et trouvez le meilleur taux de rendement dividende :

Dividende définition - taux de rendement dividende - illustration plante et pièces
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires