Stratégie d’investissement : le Piotroski F-Score

Le Piotroski F-Score est un système mis au point par le professeur Joseph Piotroski. Ce système convient parfaitement aux adeptes du « value investing » ou l’investissement dans la valeur en français. Ce système est étayé sur l’analyse fondamentale et il permet de déterminer la force fondamentale d’une entreprise à l’aide d’une notation de 0 à 9.

Vous êtes plutôt un investisseur fondamental ou vous avez envie d’élargir votre stratégie d’investissement ? Découvrez sans attendre les différentes facettes de la stratégie Piotroski exposées dans le présent article.

Les sujets abordés dans cet article dédié au Piotroski F-Score :

Piotroski F-Score

F score Piotroski - Piotroski f score screener - illustration cible

Le Piotroski F-Score : un système qui convient à l’adepte de l’investissement dans la valeur

Ce système vous permet de vous faire une idée du potentiel d’une action. Vaut-elle la peine d’être achetée ? Et pour ceux qui veulent aller encore un peu plus loin, une mauvaise notation signifie que l’action pourrait bien être un bon candidat à la vente.

Les trois piliers sur lesquels repose le Piotroski F-Score sont :

  • la rentabilité ;
  • l’efficacité de l’entreprise ;
  • la liquidité et les moyens de financements utilisés.

Piotroski a appliqué ce système à des cours historiques, ce qui aurait généré un rendement de 23 % entre 1976 et 1999. Comparé à l’indice S&P 500, les performances du système Piotroski sont 7,5 % supérieures sur une base annuelle.

Le concepteur de l’investissement dans la valeur n’est autre que Benjamin Graham. Les actions de valeur sont des actions dont le prix est largement inférieur par rapport aux données fondamentales telles que le chiffre d’affaires, la valeur comptable ou une autre valeur comptable.

Piotroski F-Score

L’inventeur du système Piotroski F-Score attribue un score à la solidité financière d’une entreprise. Un score entre 8 et 9 signifie que la société est un candidat à l’achat. En effet, une valeur de 8 à 9 signifie que les fondamentaux d’une entreprise sont solides.

En revanche, les actions qui obtiennent un score de 0 à 3 sont des actions à ajouter à la liste des candidats à une position short. Une position short signifie que vous vendez des actions que vous ne possédez pas en portefeuille. Si le prix de l’action devait par la suite perdre de la valeur, alors vous pouvez toujours racheter ces actions à un prix moins élevé. De la sorte, vous réalisez du bénéfice sur des prix des actions à la baisse.

Les critères d’évaluation

Afin d’obtenir un score Piotroski F-Score, il faut analyser l’action sur la base d’un nombre de critères prédéfinis. Pour obtenir un score élevé, une entreprise doit obtenir un bon score à chaque critère. Les actions qui obtiennent un mauvais score auront échoué à chacun de ces critères. Chaque question ci-dessous est gratifiée d’un point.

Rentabilité

Pour évaluer la rentabilité, il faut d’abord répondre à quelques questions afin de pouvoir attribuer un point à l’action.

  • Le dernier résultat net publié est-il positif ? Vous retrouverez ce chiffre dans le compte de résultats.
  • Le cash-flow opérationnel est-il positif ? Cette question permet de savoir si la société est en mesure de financer la croissance potentielle sur la base des liquidités générées.
  • Quid de la qualité du chiffre d’affaires ? Si le cash-flow opérationnel est supérieur au résultat net, alors ce résultat est qualifié de qualitatif.
  • La rentabilité des actifs (Return on Assets) : ce ratio permet d’évaluer la manière dont la société parvient à rentabiliser ses actifs pour générer du bénéfice. Si la rentabilité des derniers chiffres est supérieure par rapport aux chiffres précédents, alors un 1 point supplémentaire est ajouté au F-Score.

Pourquoi Piotroski pose-t-il ces questions ? Selon lui, une action fondamentalement solide doit être rentable et cette rentabilité doit provenir d’un cash-flow sain.

Levier financier de l’entreprise

Pour évaluer la manière dont une société utilise le levier, les questions suivantes sont posées :

  • Le current ratio est-il plus élevé par rapport à la période précédente ? En résumé, le current ratio est une indication de la qualité de liquidité d’une entreprise.
  • Le rapport entre les fonds empruntés et les fonds propres (debt-equity ratio) a-t-il diminué par rapport à la période précédente ? Si c’est le cas, alors 1 point supplémentaire est attribué.
  • Est-il question de dilution ? En d’autres termes, des nouvelles actions sont-elles émises, ce qui a désavantagé les actionnaires existants ? Les entreprises qui n’ont pas connu de dilution obtiennent un point en plus.

Efficacité

Pour évaluer l’efficacité d’une entreprise, deux questions cruciales sont également posées :

  • La marge bénéficiaire brute est-elle en hausse par rapport à la période précédente ?
  • Quel est le niveau de variation des actifs (Asset Turnover Ratio) ? Si la variation des actifs est plus élevée par rapport à la période précédente alors l’action obtient 1 point supplémentaire.

Des résultats empiriques

D’après une étude réalisée par MFIE Capital, « Utility of Piotroski F-Score for predicting Growth Stock returns », la conclusion suivante s’impose :

Un investisseur qui, au cours de la période 1999 à 2010, a acheté des actions ayant obtenu un Piotroski F-Score élevé et vendu des actions ayant un Piotroski F-Score peu élevé, a obtenu un rendement de 10,74 %. C’est 4 % de mieux que l’indice général. L’achat et la vente simultanés d’action est également désigné par « stratégie neutre au marché ».

Les inconvénients du Piotroski F-Score

Le calcul du F-Score ne tient compte que des données historiques. Les futures données financières sont exclues du calcul, comme par exemple, des partenariats annoncés.

Un deuxième inconvénient est que de nombreuses sociétés dont l’évaluation en bourse est assez élevée figurent parmi les résultats du screening. Un investisseur qui vise une rentabilité à long terme ferait mieux de ne pas acheter d’actions d’une entreprise dont les fondamentaux sont solides si leur valeur est élevée. Au lieu de cela, il peut appliquer le Piotroski F-Score à des actions ayant un ratio cours/valeur comptable (ratio P/B) faible. En filtrant sur ce ratio P/B moins élevé, vous obtiendrez une liste d’actions dont l’évaluation est bon marché.

Misez sur la stratégie Piotroski F-Score chez LYNX BROKER

LYNX BROKER vous permet de négocier les actions de quasi toutes les sociétés cotées en bourse dans le monde entier. Chez LYNX BROKER, vous avez accès à près de 100 bourses dans 30 pays différents. Découvrez comment miser sur la stratégie Piotroski F-Score. Consultez notre offre :

F score Piotroski - Piotroski f score screener - illustration fléchette
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires