Les figures chartistes : analyse technique – deuxième partie

La semaine dernière, nous vous faisions découvrir l’analyse technique dans notre article L’analyse technique expliquée : première partie. Dans cette deuxième partie sur l’analyse technique, nous vous expliquons les différents graphiques chartistes. Comment reconnaître les figures chartistes et que nous disent-elles ?

Les sujets abordés dans cet article dédié aux figures chartistes :

Figure chartiste

Le bull market, le bear market et le fish market

Avant de vous expliquer les différentes figures des cours, il est important de bien comprendre la base. Trois types de tendances peuvent se dessiner sur les marchés des options et d’autres valeurs sous-jacentes.

Bull market / Tendance à la hausse

Le marché le plus fréquent et préféré de la plupart des investisseurs est le bull market.  Le bull market se caractérise par des cours à la hausse et une volatilité moins importante. ‘Officiellement’, il n’est question de volatilité que si la valeur de l’action ou de l’indice augmente de 20 % à partir du point le plus bas le plus récent.

Bear market / Tendance à la baisse

Le bear market est surtout apprécié par les day traders.  Ce marché se caractérise par des cours à la baisse et une volatilité bien plus importante. Il est question de bear market que si la valeur de l’action ou de l’indice baisse de 20 % à partir du sommet le plus récent. Le bear market le plus récent se situe entre 2008 jusqu’à 2011.

Fish market / Tendance horizontale

Pour conclure, lorsque le marché présente une tendance plate ou horizontale,  ceci correspond à une certaine neutralité. Les résultats des cours journaliers peuvent être importants mais par solde, on ne notera que des micromouvements de la valeur sous-jacente.

L’année 2016 a été marquée par un tel marché pendant six mois environ. Les résultats de cours journaliers étaient importants mais par solde, la tendance était horizontale, comme vous pouvez le constater dans le graphique ci-dessus.

Une brève explication sur les graphiques

Les graphiques des cours peuvent comporter des figures chartistes dont la valeur peut être prédictive. À cause de cela, il peut s’avérer très utile de les reconnaître. On distingue deux catégories de figures chartistes :

Les figures de continuation indiquent une interruption temporaire d’une tendance, suivie d’une poursuite de la tendance.

Au contraire, les figures de retournement indiquent la fin d’une tendance existante. Lorsqu’une figure de retournement s’est réalisée, celle-ci indique le début d’une tendance inverse.  Certaines figures chartistes abordées dans le présent article peuvent tant continuer que retourner une tendance.

Les triangles

Le triangle symétrique

Le graphique ci-dessous du semi-conducteur CYPRESS présente un triangle symétrique.   Cette figure chartiste se forme après quelques semaines. Généralement, sur un graphique journalier, cette figure chartiste a besoin de trois mois pour se former mais elle peut également se dessiner plus rapidement ou plus lentement. Il va de soi qu’une figure chartiste peut également se former en intraday sur un graphique de 5 minutes par exemple.

Il faut que chaque droite de tendance soit touchée à deux reprises au moins (trois de préférence) pour que la figure soit validée. Plus il y a de points de contact, plus la figure est pertinente. Vous avez reconnu la figure chartiste du graphique ? Alors anticipez sur celle-ci de deux manières. Soit, vous prenez une position inverse si vous pensez que la ligne de support ou de résistance va être touchée. Vous vous attendez donc que la figure chartiste se poursuive.

Soit, vous anticipez une cassure de la tendance existante. Dans ce cas, il est important que vous ne preniez une position que lorsque une rupture du cours est effective.

Pour une confirmation, un cours de clôture en dehors du canal de fluctuation est requise. Il faut également qu’un break-out se produise sur un volume à la hausse.

Le triangle ascendant

Le triangle ascendant est une figure bullish. Concrètement, il est fortement probable que le cours casse à la hausse. Cette figure chartiste est observée dans le graphique ci-dessus de Bank of America.

La droite de résistance supérieure est horizontale, tandis que la droite inférieure est croissante. L’espace entre les deux lignes diminue de plus en plus, ce qui, sur base de l’analyse technique, annonce une cassure à la hausse. Durant la formation de cette figure chartiste, le volume baisse pour reprendre sa hausse au moment du break-out.

Le triangle descendant

La figure chartiste inverse est le triangle descendant, avec une cassure qui, d’après les statistiques, a lieu à la baisse. Il s’agit donc d’une figure bearish. La droite de support inférieure est horizontale, tandis que la droite supérieure est une oblique baissière.

Trading range

Le canal horizontal

La dernière figure horizontale n’est pas un triangle mais plutôt un rectangle. Il s’agit d’une figure de consolidation traditionnelle qui s’observe régulièrement. Dans le graphique ci-dessous de l’indice CAC 40, nous observons clairement un exemple d’une phase de consolidation.

Ici aussi, il faut attendre que la cassure ait effectivement eu lieu. En règle générale, la cassure va de pair avec un volume plus élevé. Après une cassure à la hausse, l’ancienne résistance se transforme en niveau de support. Après une cassure à la baisse, l’ancien niveau de support se transforme en résistance.

Le biseau

La figure chartiste suivante que j’aborde est le biseau. En anglais, le biseau est désigné par le terme « wedge ». Le biseau a quelques points communs avec les triangles détaillés ci-dessus. Il existe deux types de biseaux : le biseau ascendant et le biseau descendant

Le biseau descendant (falling wedge)

Le biseau descendant est une figure formée par deux droites, à savoir une ligne de résistance baissière et une ligne de support un peu moins baissière. Il s’agit du canal dans lequel le cours oscille. Malgré ce qu’indique son nom, la cassure d’un biseau descendant est presque toujours à la hausse.

Dans le graphique ci-dessus, nous observons un biseau descendant. Comme nous l’avons déjà vu, la cassure en dehors du trading range est le plus souvent à la hausse.  Dans l’exemple ci-dessus, le cours de l’action se poursuit positivement après la cassure.

Le biseau ascendant (rising wedge)

Le biseau ascendant est le contraire du biseau descendant. Une cassure possible a quasiment toujours lieu à la baisse.

Il est important que la cassure soit accompagnée d’un volume en hausse tant pour le biseau ascendant que descendant.

Diamants

Formation de diamant

Cette figure chartiste n’est pas très fréquente et est assez difficile à reconnaître. La figure se caractérise par une période de sommets en hausse et des creux plus bas qui se transforment ultérieurement en sommets moins élevés et en creux plus élevés. Une figure en forme de diamant se dessine visiblement. La figure peut correspondre à une formation d’un creux, une figure de continuation ou une figure de sommet. Le mieux est d’attendre la cassure de la figure pour déterminer la direction. L’objectif de cours peut se calculer en mesurant la distance entre le sommet jusqu’au creux de la figure. Cette distance est ajoutée au point de cassure, créant ainsi un objectif de cours.

Vous souhaitez négocier en vous étayant sur les figures chartistes ci-dessus ? Il est important de retenir que vous devez attendre avant de prendre position jusqu’à ce que la figure se soit totalement formée. Pensez par exemple à une cassure d’une figure. Il vaut mieux que vous ne vous positionnez que lorsque le cours se casse effectivement au-dessus de la résistance.

Parallèlement, je vous conseille de ne pas uniquement regarder les figures chartistes mais de les combiner à d’autres indicateurs techniques. Je reviendrai sur ceux-ci dans quelques semaines. Le volume négocié est une donnée importante à tenir à l’œil. De manière générale, un volume croissant augmente les chances de réussite.

Logiciel d’analyse technique

Pour réaliser soi-même une bonne analyse technique et comprendre les figures chartistes, un logiciel d’analyse technique est essentiel. La plateforme de trading de LYNX BROKER est dotée de nombreux outils pour vous aider à dessiner des lignes de support, de résistance et de tendances en toute simplicité qui vous permettent une approche des graphiques d’un point de vue technique. Le logiciel dispose également de plus de 80 indicateurs techniques.

Cours d’analyse technique

Vous souhaitez suivre un cours ou une Masterclass sur l’analyse technique et les figures chartistes ? Inscrivez-vous gratuitement à une Masterclass de LYNX BROKER. Le studio de LYNX BROKER accueille chaque semaine différents experts boursiers. Lors de ces Masterclasses en ligne, plusieurs sujets sont abordés, dont l’analyse technique. Vous pouvez également revoir toutes les Masterclasses enregistrées antérieurement dans les archives Masterclass de LYNX BROKER.

Les informations qui figurent dans la présente colonne ne constituent aucun conseil en investissement et ne constituent aucune recommandation de quelconque investissement. L’auteur n’a aucune position dans les instruments financiers susmentionnés.

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.