L’indicateur RSI | Les Indicateurs Momentum

Les investisseurs et les traders sont constamment à la recherche d’un indicateur capable de déterminer les points d’entrée et de sortie. L’indicateur RSI est un indicateur simple qui peut également aider à déterminer les points de basculement.

Dans cet article, nous expliquons le fonctionnement de cet indicateur dans les détails et ses différentes manières d’utilisation.

Dans cet article dédié, les sujets suivants seront abordés :

Indicateur RSI

indicateur rsi illustration acronyme

Qu’est-ce que l’indicateur RSI exactement ?

Le RSI (Relative Strength Index) est un indicateur qui présente si une action est surachetée (« overbought ») ou survendue (« oversold »). Cet indicateur permet également d’identifier des situations de survente ou de surachat. Pour une situation supérieure à 70, on parle souvent d’une condition de surachat. Cependant, certains négociants utilisent la ligne 80 comme indicateur. En dessous de 30, on parle alors d’une condition de survente. Certain traders vont toutefois utiliser la ligne 20 comme indication.

L’indicateur RSI mesure la vitesse et la direction d’un mouvement. La formule suivante est utilisée pour ce calcul : RSI = 100 – (100 / (1 + (hausse moyenne / baisse moyenne))).

Afin de calculer la hausse moyenne et la baisse moyenne, le cours de clôture de chaque jour est comparé au cours de clôture de la veille. Si le cours de clôture est supérieur au cours de clôture de la veille, la hausse (la différence entre les deux cours de clôture) est ajoutée aux hausses. La somme de toutes ces hausses est ensuite divisée par le nombre de jours sur lesquels le calcul est basé.

Un inconvénient majeur de cet indicateur est le fait que les volumes échangés sont pris en compte. C’est la raison pour laquelle une combinaison avec par exemple l’indicateur OBV (On Balance Volume) pourrait être intéressante.

Indicateur RSI - Relative Strenght Index

Comment utiliser l’indicateur RSI ?

Il existe différentes façons d’utiliser l’indicateur RSI. Voyons le cas d’une situation de surachat ou de survente.

Un RSI ayant une valeur supérieure à 70 déclenche un signal de surachat (« overbought »). L’action a augmenté (trop) rapidement et le risque d’une contre-réaction (corréction) augmente sur base de cet indicateur. Un signal de survente (« oversold ») est déclenché en cas d’une valeur inférieure à 30.

L’idée derrière le concept de l’indicateur est que de nombreuses personnes achètent une action alors que celle-ci se trouve en surachat (« overbought »). Si on en croit l’indicateur RSI, ce n’est pas le moment idéal d’entrer en position. C’est tout à fait l’inverse avec un signal de survente (« oversold »). Cet indicateur est souvent utilisé par les traders pour prendre une position à court terme.
En cas d’un RSI élevé, une vente à découvert se produit, on va donc prendre une position short et en cas d’un faible RSI, une position longue est prise.

De nombreux investisseurs et traders oublient souvent qu’un RSI supérieur à 70 est souvent un signe d’ascension. Si vous utilisez le RSI pour mesurer un niveau de surachat ou de vente, il est alors conseillé d’uniquement prendre le signal si celui-ci quitte une nouvelle fois la zone de surachat ou de survente.

RSI supérieur à 50

De plus, l’indicateur nous donne également un signal d’achat lorsque le RSI est supérieur à 50. Cela signifie que la tendance actuelle est à la hausse et que vous pouvez donc prendre une position longue. Si l’indicateur tombe à nouveau en dessous de 50, vous pouvez envisager de vendre votre position. Attention, il ne s’agit que d’un indicateur. Vous n’êtes pas forcément obligé de vendre une action à un RSI élevé et acheter une action à faible RSI.

Lors de la configuration du RSI, il est possible de fixer une période. La période de 14 est la plus utilisée. Cette dernière concerne le nombre de bougies sur lesquelles le RSI est basé. Nous vous conseillons d’utiliser des bougies sur 1 journée : plus les bougies sont longues, plus l’indicateur est précis. Les graphiques journaliers sont les plus répandus.

Dans le graphique ci-dessus, vous voyez au point 1 un bon exemple d’un signal de survente (« oversold ») où acheter l’action était la bonne stratégie à adopter. En bas, nous observons une chute du RSI en dessous de 30. Simultanément, sur le graphique de l’action Heineken, nous notons une autre forte chute. C’était a posteriori une excellente opportunité d’achat.

Cependant, au point 2 vous voyez une toute autre situation.  On voit un RSI de 70 ce qui devrait dire que l’action est suracheter et nous donner un signal de vente, toutefois vous pouvez observer une augmentation remarquable de l’action. Ce genre de situation est néfaste pour le trader qui a suivi le signal et qui c’est placé en position short. Pour éviter une telle situation, nous vous conseillons non seulement d’utiliser l’indicateur RSI, mais également de le combiner avec d’autres indicateurs ou stratégies.

Divergences avec l’indicateur RSI

Les divergences sont souvent considérées comme la partie la plus importante de l’indicateur RSI. L’identification des divergences donne également de meilleurs résultats. Lors d’une analyse technique, ces divergences sont souvent utilisées pour différents indicateurs. Il existe des divergences positives et des divergences négatives. Voyons les deux cas sur base d’exemples pratiques.

Une divergence positive apparaît lorsque le RSI augmente tandis que le cours de la valeur sous-jacente baisse. Cette divergence souligne un renversement de tendance à la hausse de l’action ou d’une autre valeur sous-jacente. Voici un exemple de divergence positive sur le graphique ci-dessous.

Le graphique suivant affiche toutes les divergences positives de l’action ING, marquées en rouge. Comme vous pouvez le voir, l’action ING a pu récupérer chaque fois que la divergence était visible.

Une divergence négative apparaît lorsque le RSI baisse tandis que le cours de la valeur sous-jacente augmente. Cette divergence souligne un renversement de tendance à la baisse de l’action ou d’une autre valeur sous-jacente.

Le graphique suivant pour l’action Shell affiche une petite divergence à deux reprises. Après que le cours de Shell a atteint une valeur supérieure et commence à se stabiliser avec un RSI plus faible, nous voyons que l’action commence à baisser considérablement.

Utiliser l’indicateur RSI chez LYNX BROKER

La Plateforme de Trading LYNX BROKER vous donne non seulement accès à cet indicateur mais vous offre également plus de 80 indicateurs techniques importants. Vous pouvez ajouter l’indicateur RSI de la manière suivante :

Cliquez sur le graphique où vous souhaitez voir apparaître l’indicateur RSI, cliquez ensuite sur le bouton droit de votre souris. Un menu (voyez l’image ci-dessus) apparaît. Cliquez sur « Ajouter un indicateur ». Tous les indicateurs apparaissent à l’écran. Dans le cas du RSI, il s’agit d’un Indicateur Momentum. Cliquez en-dessous et choisissez ensuite « Relative Strength Index ».

Ainsi, vous pouvez facilement ajouter tous les indicateurs disponibles sur votre graphique. L’indicateur RSI est calculé sur les bougies du graphique. Si vous avez un graphique avec, par exemple, des bougies quotidiennes, la valeur de RSI est différente de celle des bougies de 5 minutes. Ces indicateurs peuvent vous aider à faire vos choix d’investissement.

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Articles similaires