Le short squeeze : comment extraire des gains du marché ?

Dans le monde du trading, savoir transformer un danger en opportunité est un art. Cette règle s’applique également au short squeeze.

Un short squeeze est-il prévisible ? Pouvez-vous tirer profit d’un short squeeze ?  Découvrez toutes les réponses à ces questions dans notre article.

Les sujets abordés dans cet article :

  • Qu’est-ce qu’un short squeeze ?
  • Les conséquences d’un short squeeze
  • Comment anticiper un short squeeze ?
  • Une stratégie short squeeze

Short squeeze

Short-squeeze-definition-acheter des actions

Qu’est-ce qu’un short squeeze ?

Un short squeeze (« pression des shorts ») est un phénomène marqué par une hausse brutale des cours. Cette hausse soudaine contraint de nombreux traders à fermer leur position short et les acheteurs adeptes du momentum débarquent sur le marché. Le prix augmente encore plus vite et de manière encore plus violente. Plus l’intérêt du marché à shorter le produit est élevé, plus un short squeeze est probable.

Les conséquences d’un short squeeze

La vente à découvert excessive (shorter) du marché peut avoir des conséquences assez lourdes. Un short squeeze comprend différentes étapes. Il y a d’abord les hausses de dizaines voire de centaines de pourcentages. En conséquence, de nombreux investisseurs ayant des positions à découvert sont forcés de liquider et de couvrir leur position par l’achat du titre.

Short-squeeze-désavantages-acheter-des-actions

Cette action fait grimper les prix encore plus haut. Les autres shorters auront quant à eux probablement placé un stop à un certain niveau. Ce stop sera probablement touché. Cela se matérialisera par de nouveaux ordres d’achat qui feront une nouvelle fois grimper les cours. Le short squeeze, c’est un peu comme l’effet domino. Les shorters se voient éliminés du marché.

Comment anticiper un short squeeze ?

Un short squeeze peut ruiner votre compte de trading. Or, ce phénomène peut également vous permettre de multiplier la valeur de votre portefeuille. Le short squeeze vous intéresse ? Alors, lisez bien ces quelques conseils.

Le nombre de shorts (%) par rapport au flottant est très important pour pouvoir avoir un short squeeze. Le flottant désigne le nombre d’actions disponibles, et échangeables, sur le marché secondaire. Plus d’actions du flottant disponible sont prêtées aux shorters, plus il est probable que le short squeeze se produise lors d’un événement en particulier.  À cet égard, moins il y a de flottant disponible, plus il est probable qu’un short squeeze survienne. Il va de soi qu’un short squeeze survient sur un marché des actions à faible capitalisation.

Comprendre avec l’exemple LYNX

Par exemple : il y a 3 millions d’actions disponibles (flottant disponible) dont la position courte (short interest) correspond à 600.000 actions. Ceci signifierait que la position courte par rapport au flottant s’élève à 20 %. Plus ce pourcentage est élevé, plus les fluctuations des prix seront importantes lors d’un short squeeze et plus la probabilité d’un short squeeze augmente. Vous trouverez facilement ces chiffres sur la plateforme de trading de LYNX.

Outre le nombre de shorters par rapport au flottant, un deuxième signal à intégrer à votre analyse est l’indicateur de mesure « Days to Cover » (DTC). Soit, la durée de retour des ventes à découvert. Dans le jargon financier anglais, le verbe « to cover » désigne le fait que les vendeurs à découvert doivent racheter le produit pour conclure leur position à découvert.

La formule DTC, un calcul essentiel pour le short squeeze

Formule DTC : le nombre de titres vendus à découvert divisé par le volume de transactions quotidien moyen.

Cette formule nous permet d’évaluer la durée nécessaire pour clôturer une position short. C’est également une indication pour savoir si le marché est bullish ou bearish (à la hausse ou à la baisse). Une action dont l’indicateur DTC est supérieur à 10 est perçu comme un potentiel candidat au short squeeze.

[By : LYNX] Un exemple de bonne stratégie short squeeze

Pour conclure cet article, je vous fais part d’une stratégie de pression des shorts intéressante et efficace. Il s’agit d’une stratégie assez facile à appliquer lors de la publication de résultats d’une entreprise. Les deux ingrédients secrets sont un nombre élevé de shorters (%) par rapport au flottant disponible. Plus ce nombre est élevé, plus les chances de réussite augmentent. Pensez ici à 25 % ou plus.

Lorsque vous avez établi une liste complète des actions qui répondent à cette exigence, attendez la publication des chiffres. Bien souvent, des sociétés figurant sur la liste établie réaliseront des prestations bien meilleures que celles attendues initialement par le marché. Cette situation se traduira par un gap haussier le jour de bourse suivant. À titre de confirmation, le volume doit être supérieur à la moyenne.

L’exemple ci-dessus illustre la stratégie présentée. Vous observerez qu’il y avait un nombre important de shorters par rapport au flottant. En effet, l’entreprise Wayfair avait publié de meilleurs résultats que prévu. Le prix a formé un gap vers le haut et a clôturé en vert. La position peut être prise tout en plaçant le stop en fonction de votre profil de risque personnel. Pour terminer, le volume doit confirmer le gap. Ici, c’est bien le cas.

Acheter des actions chez LYNX

LYNX vous offre la possibilité d’acheter ou de vendre des actions provenant de sociétés cotées mondialement en bourse. En ligne, via notre plateforme, vous accédez à plus de 100 places boursières de plus de 25 pays. Consultez notre large gamme de produits :

Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX Ou Twitter.

Articles similaires

Contact icon Appelez le
(+33) 09 75 18 73 93
Contact icon Contactez nous par courriel
info@lynxbroker.fr
Contact icon Commencez un chat avec
un collaborateur