« Gap analysis », comment reconnaître les différents gaps : analyse technique – quatrième partie

Récemment, nous vous parlions d’analyse technique dans nos articles.

L’analyse technique expliquée : deuxième partie et Figures de retournement de tendance : analyse technique – troisième partie.

Dans cette quatrième partie sur l’analyse technique, nous vous expliquons les gaps.

Les sujets abordés dans cet article dédié au gap analysis :

  • Qu’est-ce qu’un gap ?
  • Premièrement : le gap commun
  • Deuxièmement : le gap de rupture
  • Troisièmement : le gap terminal
  • Gap analysis : utiliser un logiciel d’analyse technique

Gap analysis

gap analysis illustration gap

Comment reconnaître les différents gaps ?

Qu’est-ce qu’un gap ?

Un gap est une zone de cours pendant laquelle aucune transaction n’a eu lieu en bourse. Il s’observe sur le graphique et ce phénomène intervient normalement entre deux jours de bourse. Le cours d’ouverture du jour 2 est alors intégralement plus haut ou plus bas que les cours du jour de cotation précédent.

Souvent, un gap se produit après la publication de résultats trimestriels d’une société après la fermeture ou avant l’ouverture de la bourse. Si ces chiffres ne correspondent pas aux attentes, ils peuvent pousser les investisseurs à envoyer des ordres acheteurs ou vendeurs avant l’ouverture de la bourse, c’est pourquoi l’action ouvre bien plus haut ou plus bas que le cours de clôture. Bien évidemment, d’autres informations drastiques publiées sur une société peuvent aussi provoquer un gap.

Il faut d’abord que le cours ouvre plus haut, ou plus bas que le plus haut, ou le plus bas du jour de bourse précédent. En outre, le cours ne retourne pas dans la fourchette de prix de la veille en bourse. En effet, les gaps sont souvent causés par des nouvelles surprenantes qui affectent une action ou un indice.

Premièrement : le gap commun

Comme son nom l’indique, le gap commun ne modifie aucune tendance. En général, le gap commun est comblé assez rapidement (généralement en quelques jours ou quelques semaines).

Un gap n’est totalement comblé que lorsque les cours reviennent coter dans la totalité de la fourchette de cotation et donc pas uniquement une partie de celle-ci. Pour le gap haussier, le cours retourne au plus bas. À, l’inverse, pour un gap baissier, il est important que le cours le plus haut du gap soit coté.

Deuxièmement : le gap de rupture

Ce type de gap est bien plus palpitant que le gap commun. Le gap de rupture, ou « breakaway gap », se produit au moment d’une importante sortie de canal du cours marquée par un gap. Pour forcer une telle rupture, il faut que l’émotion (enthousiasme ou déception) soit particulièrement intense sur le marché.

Sur la gap analysis ci-dessus, l’action Apple présente un gap breakaway à la hausse. Ces ruptures sont plus fiables si celles-ci sont accompagnées d’une hausse considérable du volume négocié. Cette hausse n’était pas visible avant l’apparition du gap. Ceci signifie notamment que cette nouvelle tendance sur le marché devrait se prolonger.

Lors de la formation d’un gap haussier, le point de cassure se transforme en nouveau niveau de support. Ce point fera office de résistance pour le gap baissier. Attention, tel gap n’est pas toujours comblé rapidement. De même, il est possible qu’un gap ne soit jamais complètement comblé. Ces éléments sont à retenir dans le cadre d’une gap analysis.

Les gaps de rupture marquent généralement un changement de tendance, une nouvelle tendance se dessine. Par conséquent, ne vous préoccupez pas du gap à combler mais surfez plutôt sur la tendance.

Troisièmement : le gap terminal

Les gaps terminaux apparaissent à la fin d’une tendance haussière ou baissière. Effectivement, ils sont annonceurs de la fin d’une tendance. Souvent, le volume est élevé et l’ampleur du gap est importante.

À la fin d’une longue tendance baissière, un gap terminal correspond généralement à un véritable mouvement de panique. Les derniers optimistes vendent leurs actions, ce qui s’en suit par la formation d’un creux.

Dans telle situation de gap analysis, les investisseurs craignent que l’action continue dans ce sens. Un renversement se produit souvent rapidement tant dans le sens positif que négatif. Dans une tendance à la baisse, le cours est tombé si bas que les shorters se couvrent et que les amateurs de bonnes affaires achètent. En cas de tendance haussière, la prise de gain se fait en masse et la tendance touche à sa fin.

Gap analysis : utiliser un logiciel d’analyse technique

Pour réaliser soi-même une bonne gap analysis, un logiciel d’analyse technique est essentiel. La plateforme de trading de LYNX BROKER est dotée de nombreux outils pour vous aider à dessiner des lignes de support, de résistance et de tendances en toute simplicité pour une approche des graphiques d’un point de vue technique. En effet, le logiciel dispose également de plus de 80 indicateurs techniques parfaitement adaptés à la gap analysis.

Cours et masterclass d’analyse technique avec LYNX BROKER

Envie de suivre un cours ou une masterclass sur l’analyse technique ? Inscrivez-vous gratuitement à une Masterclass de LYNX BROKER. Le studio de LYNX BROKER accueille chaque semaine différents experts boursiers. Lors de ces Masterclasses en ligne, ils abordent plusieurs sujets, dont l’analyse technique. Vous pouvez également revoir toutes les Masterclasses enregistrées antérieurement dans les archives  Masterclass de LYNX BROKER.

Qu’est-ce qu’un ETP et comment le trader sans frais avec LYNX BROKER ?

Plus d'informations
Chrislain Tshiamanga

Chrislain Tshiamanga

Expert financier

Chrislain Tshiamanga est spécialiste en finance et investissement chez LYNX BROKER. Lisez ces articles sur le Portail Bourse de LYNX BROKER Ou Twitter.

Plus:

Articles similaires

Contact icon Appelez le
(+33) 09 75 18 73 93
Contact icon Contactez nous par courriel
info@lynxbroker.fr
Contact icon Commencez un chat avec
un collaborateur