définition PIB - comment calculer le PIB - formule PIB - illustration croissance france
Le PIB fait partie des principaux indicateurs utilisés pour mesurer l’activité économique d’un pays. Lorsque le PIB diverge des prévisions, les fluctuations des cours en bourse sont souvent assez fortes. Dans cet article, découvrez la définition du PIB ainsi que la formule du PIB.

Les sujets abordés cet article dédié à la définition du PIB :

Définition PIB

définition PIB - comment calculer le PIB - formule PIB - illustration pile pièces france

La signification du PIB

Le PIB ou le produit intérieur brut est un indicateur économique minutieusement suivi par les politiciens, les décideurs stratégiques, les économistes et les investisseurs. Selon sa définition, le PIB correspond à la valeur totale des services et biens produits sur le territoire d’un pays ou d’une région. Cela, au cours d’une période donnée. Il s’agit le plus souvent d’un an, un semestre ou un trimestre. La formule du PIB peut également être calculée moyennant les dépenses et les revenus mais cette méthode est moins courante chez les non-économistes.

La globalisation est un élément important à ne pas négliger. Quid des chiffres de vente d’une entreprise en Europe qui est en mains chinoises ? Soit les ventes sont ajoutées au PIB européen soit au PIB chinois. Le PIB ne tient pas compte de la propriété. Dans notre exemple, les chiffres de vente sont donc ajoutés au PIB européen en non pas au PIB chinois.

Définition du PIB : de quoi se compose la formule du PIB ?

PIB = C + I + G + (X – M)

C = consommation
I = investissements bruts
G = dépenses publiques
X = exportations
M = importations

La formule du PIB : interprétation du PIB

Cet indicateur économique contient des informations intéressantes sur la santé et la performance d’une économie. Les composantes de la formule du PIB permettent de se faire une idée de ce qui compose l’économie. Il est important de corriger le PIB nominal avec l’inflation. Il suffit de diviser le PIB par l’indice des prix. Le PIB nominal est l’ensemble des prix courants tandis que le PIB réel est mesuré à prix constants.

La croissance du PIB

Par définition, le PIB est comparé par trimestre. De la sorte, il est possible de déterminer si le pays se trouve dans une phase d’expansion économique ou dans une phase de contraction. La croissance du PIB d’un pays est la plupart du temps bien accueilli par les décideurs stratégiques, les économistes et les investisseurs adeptes des actions. Les investisseurs qui ont des obligations en portefeuille sont désavantagés par les conséquences de telle croissance. La croissance économique va souvent de pair avec l’inflation, enfin, si l’on en croît la théorie. Par conséquent, les obligations à taux fixe perdront de la valeur. L’ampleur des variations en bourse est difficile à estimer. La règle d’or : plus la croissance du PIB est éloignée des prévisions de croissance, plus la réaction en bourse sera forte.

En cas de croissance du PIB, il convient également de faire une distinction entre la croissance intensive et la croissance extensive. Vu que la population ne cesse d’augmenter, il est logique que le PIB augmente aussi. La croissance liée à la population est la croissance extensive alors que l’augmentation du capital est lié à la croissance intensive.

Consommation = C

Au fil des décennies, la part de la consommation dans le PIB des pays occidentaux ne cesse d’augmenter. Par le passé, l’évolution de la consommation a souvent provoqué des changements d’ordre économique. Prenons les récessions économiques aux États-Unis et l’évolution de la consommation. Nous observons que les dernières récessions ont toujours été précédées d’une forte baisse des chiffres liés à la consommation. Surveiller le comportement des consommateurs sur base trimestrielle n’est pas peine perdue. Lorsque vous constatez que les chiffres liés à la consommation sont en chute libre, alors vous pouvez vous protéger à l’aide d’options ou tout au moins mettre vos gains à l’abri. Pour consulter les statistiques européennes, rendez-vous sur le site web Eurostat. Pour des chiffres relatifs à l’économie française, rendez-vous sur le site de la Banque de France.

Investissements = I

Selon la formule du PIB, les investissements se composent de deux catégories :

  • Les biens durables comme par exemple les bâtiments
  • La croissance de matières premières ou de produits à moitié finis

Les investissements nous en disent plus sur les prévisions économiques des entreprises. Si les investissements ont le vent en poupe, alors ceci signifie d’une part que les chefs d’entreprise sont plutôt enthousiastes quant à leurs prévisions économiques et d’autre part, l’économie devrait gagner en efficacité.

Dépenses publiques = G

Les dépenses publiques englobent la consommation publique et les investissements publiques. La consommation publique est l’argent nécessaire au fonctionnement des instances publiques. Pensez ici aux rémunérations des fonctionnaires. Les investissements publiques correspondent aux investissements faits dans l’infrastructure et les bâtiments publics. L’argent dédié à la défense fait également partie de ces dépenses publiques. Les investisseurs ne sont pas spécialement intéressés par les dépenses publiques.

Exportations nettes = X – M

Si les exportations dépassent en valeur les importations, on parle d’excédent commercial. Et à l’inverse, on parle alors de déficit commercial. Les exportations nettes sont une des principales raisons pourquoi le président Trump s’est lancé dans une guerre commerciale avec la Chine. En effet, les USA importent bien plus de marchandises chinoises que les chinois importent des marchandises américaines sur leur territoire. Les américains ont également un déficit commercial par rapport à l’Europe. Pour l’instant, le président américain n’a pas l’Europe dans son collimateur. Pour la France, les exportations représentent 31 % du PIB. Les principaux partenaires commerciaux de la France sont l’Allemagne, l’Espagne, les États-Unis et le Royaume-Uni.

définition PIB - comment calculer le PIB - formule PIB - illustration drapeau français

La croissance économique

Ceux qui lisent régulièrement les journaux connaissent certainement le terme de « croissance économique ». La croissance économique signifie que la quantité de biens et de services produits sur base annuelle a augmenté. À cet effet, un point de référence est fixé. Il s’agit de l’année de référence. Le progrès technique et une augmentation de la productivité peuvent par exemple être à l’origine d’une croissance économique.

PIB par habitant

Pour comparer la prospérité de différents pays ou différentes régions, vous pouvez utiliser le PIB par habitant. Selon la définition du PIB, le chiffre permet de mesurer le pouvoir d’achat des habitants. Pour effectuer une bonne comparaison de la prospérité, il faut tenir compte du pouvoir d’achat. Dans le jargon financier, on parle de PIB par habitant en parité de pouvoir d’achat.

Les limites du PIB par habitant comme indicateur de prospérité

La prospérité comprend des dimensions qui ne sont pas mesurées par le PIB. La commission Stiglitz a largement étudié les limites du PIB. Dans son rapport, la commission arrivait aux conclusions suivantes :

Les limites du PIB comme indicateur de prospérité

  • Dans l’économie, telle que nous la connaissons aujourd’hui, de plus en plus de biens et de services sont produits qui ne se retrouvent pas sur le marché. Par conséquent, la production des ménages et les activités qui ne sont pas commercialisées ne sont pas prises en compte. Pourtant cette production de biens et de services a un impact positif sur la prospérité de la population.
  • Ces dernières années, le monde entier est confronté à des attentats terroristes et à des catastrophes naturelles. Ces événements génèrent peut-être plus de PIB, mais ils n’améliorent en aucun cas la prospérité des citoyens.
  • Le PIB se prête davantage à la mesure des économies sous l’angle de l’offre et tient moins compte du standard de vie réel des citoyens. Il est donc possible que le PIB d’un pays augmente mais que le citoyen moyen voit son revenu réel baisser.
  • Le PIB est un indicateur de prospérité, en général, mais ne révèle rien sur la répartition de la croissance du PIB.
  • Les dimensions sociales et écologiques doivent être étudiées dans le cadre de la prospérité. L’enseignement, la satisfaction professionnelle et le climat sont des aspects à examiner.

Grâce à cette définition du PIB, nous pouvons tirer la conclusion suivante. Le PIB a été l’indicateur économique le plus important par le passé. La situation ne devrait pas changer rapidement. Différents indicateurs seront probablement élaborés afin d’évaluer la prospérité d’un pays ou d’une région.

Investir en actions chez LYNX BROKER

Maintenant que vous maîtrisez la définition du PIB, découvrez comment investir chez LYNX BROKER. Vous avez accès direct à plus de 100 bourses dans 30 pays et vous pouvez négocier votre action préférée avant et après les heures de bourse. Consultez l’offre :

Acheter des actions


--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Displaying today's chart