nonfarm payrolls - nfp - featured image
Vous êtes-vous déjà demandé comment les marchés financiers réagissaient à la publication des chiffres américains de l’emploi non agricole (« nonfarm payrolls » ou « NFP ») ?

Ces chiffres mensuels, publiées par le Bureau of Labor Statistics, font partie des indicateurs économiques les plus suivis par les traders.

Dans cet article, nous allons explorer les liens qui unissent les nonfarm payrolls et les marchés financiers. Nous expliquerons ce que représentent ces chiffres et pourquoi ils sont si importants pour les investisseurs. Ils ont indéniablement un impact sur les prix de certains actifs, que celui-ci soit positif ou négatif. C’est pourquoi on peut en profiter, en pariant sur la hausse ou la baisse des prix qu’ils entraîneront, pour réaliser des trades gagnants. Si vous cherchez un courtier pour trader les indicateurs économiques, cliquez ici.

Vous découvrirez notamment :

  • Ce que sont les nonfarm payrolls.
  • Comment les nonfarm payrolls sont calculés.
  • L’impact des nonfarm payrolls sur les marchés financiers.
  • Comment trader les nonfarm payrolls.

NFP

Les nonfarm payrolls, c’est quoi ?

Les NFP, c’est le nombre des actifs qui travaillent aux États-Unis, abstraction faite des agriculteurs, des employés de maison, des militaires en service et des salariés d’organisations à but non lucratif. C’est le Bureau of Labor Statistics (BLS) qui fournit ce chiffre au terme d’une enquête menée auprès d’entreprises privées et publiques réparties dans tous les États-Unis et destinée à obtenir des informations sur leurs effectifs. Il s’agit d’une enquête mensuelle dont les résultats sont communiqués au grand public par le biais d’un document intitulé Employment Situation Summary.

nonfarm payrolls - nfp - economic releases

Le rapport NFP est généralement publié à 8h30 (heure de l’Est), le premier vendredi du mois qui fait suite au mois concerné par l’enquête. Pour consulter ce document, rendez-vous sur le site du BLS, cliquez sur l’onglet Economic Releases, puis sélectionnez Monthly sous la rubrique Employment and Unemployment (cf. notre flèche rouge dans l’image ci-dessus). Dans la liste de documents qui apparaît alors, cliquez sur le pdf intitulé Employment Situation (cf. notre flèche rouge dans l’image ci-dessous).

nonfarm payrolls - nfp - employment situation

L’importance des nonfarm payrolls

Le rapport mensuel du Bureau of Labor Statistics est l’un des indicateurs économiques les plus suivis aux États-Unis. Il contient non seulement des informations sur le nombre d’emplois qui ont été créés le mois précédent, mais aussi des informations sur le salaire horaire moyen et le taux de chômage (cf. image ci-dessous). Il fournit ainsi un aperçu de la santé de la première économie mondiale, même s’il existe de nombreux autres indicateurs pris en compte par les investisseurs et les économistes pour prendre le pouls de l’économie. Le marché du travail est en effet un baromètre clé de la santé globale de l’économie. Lorsque le marché du travail est fort, cela signifie que les entreprises embauchent et que les consommateurs ont de l’argent à dépenser. Cela conduit généralement à une croissance économique plus forte.

nonfarm payrolls - nfp - unemployment

Comment les nonfarm payrolls sont calculés

Le nombre de créations d’emploi est calculé via une enquête réalisée par le Bureau of Labor Statistics aux États-Unis.

Voici une description sommaire du processus suivi :

  • Échantillon d’entreprises : le BLS interroge plusieurs milliers d’entreprises au sujet de leurs effectifs du mois précédent. Ces entreprises couvrent divers secteurs d’activité (sauf le secteur agricole).
  • Changement de l’emploi : on demande aux entreprises d’indiquer le nombre de salariés qu’elles employaient à la date de référence du mois précédent.
  • Estimation nationale : à partir des réponses de l’enquête, le BLS calcule une estimation du changement total de l’emploi non agricole à l’échelle nationale.
  • Ajustements saisonniers : les données recueillies tiennent compte des variations saisonnières habituelles de l’emploi (par exemple, les embauches temporaires lors des fêtes de fin d’année). Le BLS désaisonnalise les chiffres pour fournir une image plus précise des tendances du marché du travail.

En résumé, les NFP ne sont pas un comptage direct de tous les emplois non agricoles, mais plutôt une estimation basée sur une enquête auprès d’un échantillon d’entreprises. Le BLS utilise des méthodes statistiques pour extrapoler les résultats de l’enquête à l’ensemble de l’économie non agricole.

L’impact des nonfarm payrolls sur les marchés financiers

Le rapport NFP influence les décisions de la Réserve fédérale. La Réserve fédérale utilise le rapport NFP pour déterminer si elle doit augmenter, baisser ou maintenir les taux d’intérêt. Des taux d’intérêt plus élevés peuvent ralentir l’économie, mais ils peuvent également aider à maîtriser l’inflation. Des taux d’intérêt plus bas peuvent stimuler l’économie, mais ils peuvent également conduire à une inflation plus élevée.

Le rapport NFP affecte les marchés financiers. Il peut avoir un impact significatif sur les marchés financiers, notamment sur les marchés actions et obligataires. Si le rapport est meilleur que prévu, cela peut entraîner une augmentation des prix des actions et une baisse des prix des obligations. Inversement, si le rapport est pire que prévu, cela peut entraîner une baisse des prix des actions et une augmentation des prix des obligations. Sur le marché des changes, le rapport du BLS peut aider le dollar à prendre de la valeur si le nombre de créations d’emploi est supérieur aux prévisions du consensus. La force de l’emploi et donc de l’économie tend en effet à favoriser une hausse des taux d’intérêt et de la monnaie américaine. Inversement, un nombre de créations d’emploi moins élevé que prévu peut faire perdre de la valeur au dollar puisqu’il tend à favoriser une baisse des taux.

Comment trader les nonfarm payrolls

Sur le forex

Le forex est un marché bien adapté pour trader les nonfarm payrolls. Comme il est ouvert 24 heures sur 24, on peut l’utiliser pour ouvrir une position juste après la publication du rapport NFP quel que soit le fuseau horaire dans lequel on se trouve. Si on choisit ce marché pour parier sur l’impact des chiffres de l’emploi américain, on a intérêt à privilégier une des grandes paires de devises impliquant le dollar, comme la paire EUR/USD ou la paire GBP/USD.

Dans ce sous-chapitre, nous présentons une stratégie permettant de profiter, sur le marché des changes, de l’impact des NFP. Mais il va de soi que cette stratégie n’est pas la seule, ni la meilleure. Il revient à chaque trader d’élaborer la stratégie qui lui convient le mieux. Avec notre stratégie, on peut utiliser le graphique 5 minutes ou le graphique 15-minutes. Voici les règles du système :

  • On s’abstient d’entrer sur le marché pendant la formation de la première barre qui fait suite à la publication du rapport NFP (de 8h30 à 8h45 si on utilise un graphique 15 minutes).
  • Après la formation de cette première bougie, on attend la formation d’une barre intérieure, c’est-à-dire une barre dont le range est complètement enveloppé par la barre précédente.
  • On passe long dès qu’une barre ultérieure clôture au-dessus du plus haut de cette barre intérieure. On passe court dès qu’une barre ultérieure clôture au-dessous du plus bas de cette barre intérieure.
  • On place un stop à 30 pips de son niveau d’entrée pour se protéger contre un éventuel mouvement défavorable.
  • Le rallye ou le déclin qui fait suite à la publication des NFP dure souvent quatre heures. On peut donc décider de fermer ses positions quatre heures après l’entrée sur le marché. On peut également utiliser un stop suiveur.

Un exemple de trade

nonfarm payrolls - nfp - graphique EURUSD

Sur le graphique 15 minutes de la paire EUR/USD, on voit ci-dessus que, le 3 mai 2024, une grande bougie verte s’est formée immédiatement après la publication du rapport NFP. La première barre intérieure a été la bougie suivante (cf. notre flèche rouge). On pouvait passer court dès la bougie que nous avons entourée, puisque son cours de clôture s’est situé sous le plus bas de la barre intérieure.

Sur les autres marchés

L’impact du rapport NFP ne se fait pas sentir seulement sur le marché des changes, mais aussi sur d’autres marchés : marchés actions, marchés des métaux précieux, marchés du pétrole, etc. On peut donc utiliser d’autres actifs pour trader les nonfarm payrolls, outre les grandes paires de devises.

Le rapport NFP peut avoir un impact sur les marchés actions et cet impact se reflète dans l’évolution des indices boursiers. Dans un contexte où les taux d’intérêt sont élevés, un nombre de créations d’emploi plus fort que prévu peut éloigner la perspective d’une baisse des taux, ce qui tend à nuire aux actifs risqués comme les actions ; un nombre de créations d’emploi moins fort que prévu peut renforcer la probabilité d’une baisse prochaine des taux, ce qui tend à profiter aux actions.

  • L’or

Le rapport NFP peut avoir un impact sur l’or puisque les prix du métal jaune tendent à être négativement corrélés avec l’évolution du dollar et des taux d’intérêt.

  • Le pétrole

Le rapport NFP peut aussi avoir un impact sur les prix du pétrole puisque les prix de l’or noir tendent eux aussi à être négativement corrélés avec l’évolution du dollar et des taux d’intérêt. Mais, dans un contexte où les taux d’intérêt sont bas, un nombre de créations d’emploi fort peut soutenir les prix du baril en indiquant la bonne santé de l’économie et la force de la demande d’énergie.

Investir via LYNX

Vous voulez parier sur l’impact des nonfarm payrolls et d’autres événements réguliers sur les marchés financiers ? Découvrez l’offre de LYNX :

Sources

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour