Les actions de sociétés pétrolières, comme l’action Shell, sont très en vogue parmi les investisseurs. Les day traders aiment également investir dans le pétrole à cause de la volatilité élevée de ce marché.

Investir dans le pétrole

Quelles sont les différentes activités des entreprises relevant du secteur pétrolier ? Et quelles sont les actions du secteur qui peuvent bénéficier d’un nouveau rallye du pétrole ? Dans le présent article, nous essayons de répondre à ces questions.

Les trois secteurs principaux du secteur pétrolier

On peut penser que l’activité des compagnies pétrolières se limite à la production de pétrole. Ce n’est pas le cas. Le secteur pétrolier englobe des opérations diverses telles que le raffinage de pétrole naturel, la vente de pétrole ou encore le transport de combustibles fossiles. On peut ainsi distinguer trois sous-secteurs : l’amont, l’intermédiaire et l’aval.

En amont : exploration & production

Le secteur en amont se concentre sur l’exploration & la production (E&P). Les sociétés actives dans ce secteur ont pour objectif principal la détection et l’extraction de pétrole. Les réservoirs de pétrole souterrains sont identifiés grâce à l’analyse des résultats de la recherche géologique et sismique. Des entreprises spécialisées tels que Fugro & Petroleum Geo-Services se concentrent uniquement sur la recherche de sites exploitables. Ces sociétés collectent des données par l’observation des surfaces marine et terrestre. Puis elles donnent leur avis à des compagnies pétrolières en l’étayant à partir de ces observations.

Une fois la présence de pétrole confirmée, l’exploration cède la place à l’extraction, le plus souvent à l’aide de techniques de forage. De nombreuses entreprises telles que Saudi Aramco, Royal Dutch Shell et Sinopec utilisent ces techniques pour ensuite extraire le fluide des puits de pétrole à l’aide de méthodes de pompage. Le pétrole peut être extrait de puits marins ou de puits terrestres. Pour ce qui est de l’huile de schiste, une forme de pétrole non conventionnelle, celle-ci provient d’un type de roche spécial, le schiste bitumineux.

Certaines entreprises de ce secteur ne fournissent que les produits et les services techniques, la main d’œuvre et les matériaux, nécessaires à l’extraction du pétrole. Schlumberger, Baker Hughes et Halliburton Company figurent parmi les marques les plus connues de ce secteur.

Intermédiaire : transport & stockage

Le secteur intermédiaire assure le traitement, le transport et le stockage du pétrole après son extraction. Ce secteur est un maillon important qui relie le secteur en amont au secteur en aval. Les entreprises de ce secteur collectent les produits concernés et les transportent par le biais de pipelines, de camions, de cargos, de navires-citernes et de trains de marchandises pour les amener aux raffineries. On peut penser ici à des entreprises telles que Scorpio Tankers et Enbridge Inc.

En aval : préparation & consommation

Le secteur en aval se concentre sur le raffinage du pétrole brut. On trouve également dans ce secteur des entreprises impliquées dans la vente et la distribution de différents produits prêts à la consommation : essence, diesel, kérosène, plastic, lubrifiants, asphalte, etc. Parmi les noms connus de cette branche, on compte Marathon Petroleum, Valero Energy, Exxon Mobil et Phillips 66

Les compagnies polyvalentes

Il existe également des entreprises dont les activités relèvent à la fois des secteurs d’amont et d’aval. Il s’agit d’entreprises qui prennent en charge la quasi-totalité des aspects de la chaîne de valeur, de la découverte à la distribution de pétrole. On peut penser par exemple à des marques telles que BP, ExxonMobil ou Royal Dutch Shell. Il s’agit d’entreprises qui participent au pompage du pétrole, mais aussi à la vente le long des autoroutes.

Investir dans le pétrole : les instruments financiers disponibles

Vous pouvez investir dans le pétrole en à l’aide de contrats futures ou d’ETFs. Vous pouvez également tenter votre chance en négociant les actions de sociétés pétrolières bien établies ou qui octroient un dividende intéressant. La volatilité a tendance à être plus forte dans le cas d’actions individuelles que dans celui d’ETFs. Mais certaines des actions du secteur pétrolier sont moins sensibles que d’autres aux fluctuations du cours du pétrole et peuvent constituer un investissement plus défensif. C’est souvent le cas des actions de compagnies dont les coûts de production sont peu élevées.

Vous souhaitez lire nos prévisions concernant le cours du pétrole ? Découvrez-les dans cet article : Cours du pétrole : prévisions pour 2022.

Quelles sont les meilleures actions de sociétés pétrolières de 2022 ?

Découvrez ci-dessous les sociétés pétrolières qui pourraient profiter en 2022 du dynamisme des prix de l’énergie.

Continental Resources (NYSE : CLR)

Continental Resources est une société américaine qui se consacre à la recherche, au développement et à la production de pétrole brut et de gaz naturel. Basée à Oklahoma City, l’entreprise concentre ses activités sur ses sites du Dakota du Nord, du Montana, de l’Oklahoma, du Wyoming et du Texas. Avec un ratio cours sur bénéfices de seulement 11,47 pour les douze derniers mois, l’action de la compagnie pétrolière se range parmi les actions les plus sous-évaluées du secteur. On peut donc espérer voir le cours continuer à grimper pour se hisser à la hauteur de la valeur théorique de l’action. Par ailleurs, le dividende versé par Continental Resources vient d’augmenter. Les actionnaires recevront 0,23 $ par action au titre du premier trimestre de 2022, soit 15 % de plus que ce qu’ils avaient perçu au titre du quatrième trimestre de 2021.

Analyse technique

action petrole bourse - investir dans le pétrole - graphique Continental Resources

Le graphique mensuel de l’action Continental Resources présente une tendance haussière (voir ci-dessus). Mais le cours se situe au-dessus de la limite supérieure de ses bandes de Keltner, et le marché est suracheté. Dans l’immédiat, la production insuffisante de pétrole devrait permettre aux prix du pétrole de continuer à grimper. Et les actions du secteur devraient continuer à en profiter. Mais, à terme, on peut anticiper un repli chez ces titres boursiers en surchauffe. Un accord sur le nucléaire iranien et une hausse des exportations iraniennes de pétrole pourraient en être l’événément déclencheur. Pour essayer d’anticiper un futur repli, on peut essayer d’identifier des divergences baissières sur le graphique de l’action Continental Resources. Sur le graphique ci-dessus, le RSI à 20 périodes a atteint un nouveau pic en même temps que les prix. Cette convergence entre les prix et l’indicateur tend à signaler une tendance haussière qui reste forte.

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX. Ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

ConocoPhillips (NYSE : COP)

ConocoPhillips est une société impliquée dans la production et la commercialisation de pétrole et de gaz naturel. Résultat de la fusion de Conoco Inc. et de Phillips Petroleum Company en 2002, l’entreprise basée à Houston, dans le Texas, est implantée dans différentes régions du monde : Alaska, Golfe du Mexique, Canada, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Asie-Pacifique, Amérique du Sud. Avec un coût de production moyen d’environ 40 dollars le baril, la firme texane est en position de dégager des profits quelles que soient les conditions du marché pétrolier. Ces coûts d’exploitation peu élevés devraient aussi lui permettre de générer des flux de trésorerie importants dans les années à venir. Cet argent pourra alors être redistribué aux investisseurs sous forme de dividendes et de rachats d’actions propres. La société a procédé à six hausses de son dividende depuis 2015.

Analyse technique

action petrole bourse - investir dans le pétrole - graphique ConocoPhillips

Depuis novembre 2020, le cours de l’action ConocoPhillips présente une forte tendance haussière sur son graphique hebdomadaire (voir ci-dessus). Malgré les records atteints récemment, cette tendance reste saine à en juger par les nouveaux pics formés par le MACD lors du rallye actuel (cf. la ligne bleue sous le graphique). Sans doute, la pente de l’histogramme du MACD est descendante (cf. notre flèche rouge). Mais les haussiers font preuve de force sur ce marché. Le repli qui devrait intervenir à court terme pourrait n’être qu’un pullback et précéder un nouveau rallye. En cas de pullback, on surveillera le comportement du cours à l’approche de la moyenne mobile exponentielle à 26 semaines. Celle-ci a en effet servi de support à quatre reprises au cours des derniers mois (cf. nos cercles rouges).

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX. Ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement permettant d’investir dans le pétrole.

Denbury (NYSE : DEN)

Denbury Inc. est une société impliquée dans l’exploitation de réserves de pétrole et de gaz naturel. Basée à Plano, dans le Texas, elle est aussi implantée dans la Côte du Golfe et la région des Rocheuses. En concentrant ses activités sur le sol américain, le producteur de pétrole et de gaz ne court pas le risque de voir ses opérations entravées par les tensions géopolitiques qui agitent le monde. À l’heure où de nombreuses compagnies pétrolières doivent se désengager de la Russie, cet ancrage américain de Denbury pourrait séduire les investisseurs. La firme texane se distingue également de certains de ses concurrents par l’usage de techniques de « récupération assistée du pétrole » (RAP). Ces techniques permettent à Denbury d’accroître la quantité d’or noir que la compagnie peut récupérer sur un gisement donné, au lieu de se contenter d’extraire le pétrole facilement accessible.

Analyse technique

action petrole bourse - investir dans le pétrole - graphique Denbury

Sur le graphique journalier ci-dessus, l’action Denbury a connu une tendance baissière à partir du 8 novembre 2021. Mais la divergence haussière entre les prix et le MACD a permis au cours de l’action de se redresser depuis fin février 2022 (cf. nos flèches rouges). La pente de l’histogramme du MACD est maintenant ascendante et la ligne de MACD se dirige vers sa ligne 0, qu’elle pourrait croiser vers le haut dans les prochains jours (cf. la ligne bleue sous le graphique). De même, la moyenne mobile à 26 jours est ascendante. Si le cours franchissait la ligne de tendance descendante qui sert de résistance depuis le début de la tendance baissière, il pourrait retester les sommets atteints l’hiver dernier.

*Il ne s’agit pas d’une recommandation d’investissement formulée par LYNX. Ceci ne peut en aucun cas être considéré comme un conseil en investissement.

Investir dans le pétrole via LYNX

LYNX vous permet de négocier les actions de presque toutes les sociétés cotées en bourse dans le monde entier, y compris les actions des compagnies pétrolières. Avec LYNX, vous avez accès à près de 100 bourses réparties dans 30 pays différents. Découvrez les moyens que nous mettons à votre disposition pour investir dans le pétrole en consultant notre offre :

--- ---

--- (---%)
Mkt Cap
Vol
Plus haut du jour
Plus bas du jour
---
---
---
---

Displaying the --- graphique

Afficher le graphique du jour